AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Jessy & Logan • L'antre de la poussière et des vieilleries

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Caliméro

avatar

Rapports rédigés : 58
Santa Barbarian since : 16/05/2015


MessageSujet: Jessy & Logan • L'antre de la poussière et des vieilleries   Sam 12 Sep - 12:21

L'antre de la poussière et des vieilleries

ft. Gabriel • Jessy • Logan


 
Par dessus le son du soudure, une musique de classique régnait dans le magasin. Du Debussy en réalité. Un compositeur du 19ème siècle dont les créations auditives permettaient à Gabriel de se mettre à la bonne époque. Il était sur un travail pour une pièce de Feydeau et pour se plonger totalement sur ce projet, il s'immergea dans une ambiance sonore qui correspondant à la période. Pour lui, cela semblait plus simple de dessiner les formes des poignets de valises ou aussi de sculptés les cannes ou pipes. Soit, il en possédait déjà une tonnes dans son atelier, mais pour chaque pièce, il souhaitait si possible refaire des accessoires qui correspondaient. De toute manière la location de ses objets suffisaient pour rentabiliser leur fabrication et ainsi tous gardait, d'après lui, l'aura de la pièce sur laquelle, ils avaient participé. Alors soit, il s'en servait comme décorations pour son chez lui et pour avoir un souvenir ou il les mettaient en vente.

A présent, il avait une belle collection. Des chapeaux de tout les siècles, des vieux meubles remis en états avec ses couleurs et vernis d'origine, des masques aux multiples formes et coloris ou encore d'autres bibelots de mille fantaisies ou origines diverses. Une collection de choix ! Souvent, on venait dans sa boutique pour faire des cadeaux qui changent des magasins habituels. Il y avait aussi des amateurs de vintage ou des spectateurs qui voulaient conserver une partie de la pièce qui leur avait tant plu. Mais la plupart du temps, Gab était seul dans son atelier et pouvait travailler tranquillement.

Là tout de suite, il était attelé sur une valise qu'il remettait à neuf. L'odeur du vieux cuir lui était rentré dans les narines depuis quelques temps et n'en sortait pas. Cependant, il ne s'en plaignait pas, pour lui cela ressemblait à un voyage dans le temps et l'excitait comme un gosse devant Retour vers le Futur. Il avait presque fini de replacer la serrure... Il ne restait plus qu'à tester la clef... Et clic... ! C'était bon ! Cela s'ouvrait et se refermait sans problème. Il fallait juste montrer le système de loquet à l'acteur qui allait s'en servir et tout serait parfait.

Satisfait, il alla poser sa petite merveille avec les autres accessoires où on pouvait lire sur la table d'exposition « Ne pas à vendre » à côté de l'affiche de la pièce. Heureusement, il avait déjà livré au théâtre les meubles car il aurait manqué de place dans ce coin là. Il ne manquait plus grand chose à faire de toute façon. Il jeta un coup d’œil à sa liste et décida de se mettre à la création d'une nouvelle canne. Aussitôt, il prit le modèle papier qu'il avait choisi sur internet la veille et pris l'une de ses bases pour l'amener le polir dans un coin de l'atelier et ensuite le sculpter.

Il repassa à côté des étagères remplis de bibelots. Il se surprit à tousser à cause de la poussière et prit soin d'ouvrir une fenêtre. Cela allait faire partir quelque peu l'odeur de cuir, de métal et de tissu ancien songea-t-il. Mais aussi faire rentre l'air salée qui venait de plage. De quoi vous revigorer pour la journée. Il se remit alors au travail avec concentration sous les airs de Debussy encore.

Soudain, la sonnette de la porte sonna. Des clients ? Tant pis pour la canne, il pourrait la finir plus tard de toute manière. Il mit son travail de côté et s'approcha de la porte avec un grand sourire en oubliant presque qu'il était couvert de sciure, de poussière et de copeaux de bois. Puis d'un ton chaleureux et avant même de voir qui avait passé la porte, il dit. :

- Bonjour, que puis je faire pour vous ?
 

 

code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

"I think I'm dumb, Maybe just happy, I think I'm just happy, I think I'm dumb"

avatar

Rapports rédigés : 918
Santa Barbarian since : 24/07/2015
Localisation : Tout seul, sur le canapé de ses parents


Mon agenda
Topics: FERMES
Mes relations:
Mes rps:

MessageSujet: Re: Jessy & Logan • L'antre de la poussière et des vieilleries   Lun 14 Sep - 0:57



L'antre de la poussière et des vieilleries
Lessy ♥ Gabriel



Logan poussa un énorme soupir, pourquoi était-il ici déjà? Il ne savait plus vraiment, il était parti, manger, puis avait marché pour prendre une glace, puis était allé à la plage s’amusant à pousser Jessy dans le sable. Ensuite, il s’est vite rendu compte que son idée était stupide quand ses chaussures se remplirent bien vite de petits grains jaunes qui lui donnait l’impression de chaque seconde marcher sur un duvet de minuscules rochers. En plus l’autre s’était vengé, ce qui n’était clairement pas étonnant venant de lui et ils avaient encore fait les idiots faisant fuir tout le monde quand ils commencèrent à s’engueuler pour savoir lequel des deux avait les meilleurs goûts en matière de sous-vêtements. Oui, leurs disputes se basaient souvent sur des critères complètement idiots et ridicule, rendant celle-ci interminable vu l’obstination des deux protagonistes.

Ils avaient fini par trouver un accord en déviant le sujet sur la médiocrité de la musique moderne pendant qu’ils partageaient un donuts. Jessy insistait en proclamant le fait qu’une pâtisserie c’était sucré, que le sucre venait de la nature et que tout naturellement, tout ce qui venait de la nature était bon pour la santé. Sa logique était assez contestable, mais Logan préféra ne pas s’attarder dessus. Quand il y avait des donuts impliqués, il valait mieux ne pas le contredire. Surtout que Logan ferait mieux de sourire et se montrer adorable si il voulait piquer quelques bouchées à son ami.

Il regarda autour de lui avant d’apercevoir une petite boutique bien caché. A vrai dire, Logan n’avait aucune idée de quels produits étaient à vendre, mais elle avait attiré son oeil par son côté unique. A Santa Barbara, il connaissait presque tout par coeur, bon, évidemment non, il n’avait par exemple que très rarement mis les pieds à Westside, mais pour ce qui concernait les commerces le long de la plage, il savait dans lesquels aller et lesquels éviter. Par exemple, lui et Jessy ne devaient jamais faire un détour par une certaine rue au risque de tomber sur leur magasin préféré de vêtements et accessoires de musique, une fois là-bas, ils étaient totalement incapable de s’arrêter d’acheter tout ce qu’ils trouvaient. Logan y mettait les pieds une fois par an pour l’anniversaire de Jessy, mois où son porte-monnaie se faisait horriblement torturer et ça lui suffisait amplement. D’ailleurs, ça lui faisait penser que l’anniversaire du brun approchait à grands pas, il n’était pas vraiment dans un état de panique, il avait déjà tout prévu au moins deux mois à l’avance, il fallait juste pas qu’il se trompe de jour comme l’année précédente. Il ne faut pas lui en vouloir, il était tellement excité comme un puce qu’il avait avancé la date, au moins ça avait servi au plus vieux d’être vraiment surpris.

Il soupira en repensant à sa stupidité, tellement fort que le sucre glacé bien étalé sur la pâtisserie s’éloigna, se mélangeant avec le vent. Il fit une énorme grimace, un donuts sans le sucre glace, c’était vachement moins bon. Enfin revenons à la boutique, il s’approcha le plus qu’il pouvait pour voir de quoi il s’agissait. Une boutique d’accessoire...Logan sourit comme idiot, tout ce qui allait avoir dedans ne lui servirait probablement jamais, mais il mourrait d’envie de rentrer à l’intérieur et de tout acheter juste pour le plaisir de dire que tout ceci était fait maison. En plus ils se devaient d’avoir des choses tellement géniales dont lui et Jessy se serviraient de jouets, ce qui ne semblait pas être l’usage premier des objets. Enfin, ça pouvait être une bonne idée après tout, puis ils n’avaient qu’une seule tiare à se partager pour leur fameuse blague de l’arrivée au boulot avec des accessoires stupides. Comme ça, ils seraient à l’égalité...enfin si celle qu’il trouvait là-dedans était plus jolie que celle qu’avait Logan, il ferait un échange avec Jessy de gré ou de force. Il finit par s’agiter dans tous les sens en faisant de grands signes à son partenaires de crimes.

- Jessy, viens voir, y’a plein de super trucs là-dedans, on pourra trouver une deuxième tiare, comme ça tu arrêteras de me voler la mienne, sale voleur.

Il lui lança un regard noir avant que l’autre s’approche de lui, le temps pour Logan de sauter sur le dos de son collègue avant de s’écrier avec enthousiasme “Go go power rangers!”, brandissant son point en direction de la porte. Il se fichait que le vendeur le pense fou, ce n’est pas comme si ça changeait de d’habitude.

Une fois à l’intérieur, Logan descendit de son moyen de transport improvisé avant de sourire en direction du vendeur qui avait clairement l’air agréable et passionné par son travail.

- Vous avez des tiares, ou des trucs assez ridicules pour gêner ses collègues de travail, mais pas trop pour ne pas se faire virer?
AVENGEDINCHAINS

_________________


« We're like a time bomb... »
We knew that we were destined to explode and if I have to pull you out of the wreckage, you know I'm never gonna let you go. We're like a time bombe, gonna lose it, let's defuse it. © .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Je suis Loganosexuel (et un peu de Ulysse aussi)

avatar

Rapports rédigés : 182
Santa Barbarian since : 24/07/2015
Localisation : cherchez chez Logan, vous avez 99% de chances de me trouver là-bas


MessageSujet: Re: Jessy & Logan • L'antre de la poussière et des vieilleries   Ven 18 Sep - 23:06

L'antre de la poussière et des vieilleries
Logan (comme d'hab) eeeet Gaby


Jessy s'était encore retrouvé embarqué dans les conneries de Logan. Ah là là. C'était bien pour le plaisir du donut...Parce qu'il savait que les boutiques et le porte-monnaie de son ami (et le sien, mais son égo ne vous laissera pas même le penser), c'était comme des personnages de western. Il y en avait forcément un de trop, parmi les deux, et un qui allait mourir. Alors, il soupira mais se laissa entraîner.
Et à l'instant, il le regrettait beaucoup, parce que son dos lui faisait bien savoir qu'il tolérait à peine la présence du grand gaillard sur sa pauvre colonne vertébrale. Jessy était le plus grand, mais pas le plus lourd, il était si maigre comparé à Logan qu'il se demandait comment il faisait pour ne pas tomber quand l'autre crétin sautait sur ses pauvres épaules. Et pourtant, il tint le coup. En faisant profiter tous les environs de la magnificence de sa respiration désormais difficile et bruyante, car il était déjà essoufflé. Jessy ne brillait pas vraiment par son endurance, surtout quand un sale gosse de vingt-sept ans escaladait son dos.

-Je....Je...Répondit-il juste en reprenant son souffle bruyamment, au point qu'il en ferait presque peur.

La boutiqué était sympathique et bariolée. Il y en avait de partout, pour tous les goûts. Surtout ceux du siècle dernier. Logan semblait enthousiaste, et cela se comprenait : c'était excentrique, farfelu, déjanté, et un parfum de caverne d'Ali Baba poussiéreuse embaumait l'air...Ou une ambiance...Jessy ne savait plus. Pourriez-vous le laisser agoniser en silence, s'il vous plaît ?
Cependant, il ne pouvait, lui, s'empêcher de trouver un air bizarre à l'homme qui tenait la boutique et les accueillait. Trop...Trop...Accueillant...Comme un pédophile ! Oui, voilà, il avait une tête de pédophile. Enfin, non. Mais de personne capable de faire du mal ! A son Logan trop naïf ! Bon, il était facile de causer du tort à Logan, si l'on faisait fi de sa bouille adorable qui le rendait tout simplement trop attachant pour vouloir le faire souffrir. Mais il était tellement facile de lui mentir et se jouer de lui. Et Jessy était sûr qu'il allait se faire arnaquer, comme le petit garçon émerveillé qu'il savait être dans ce genre de boutiques...
electric bird.


_________________
Can we find a new beginning?
When I was younger I was certain, that I'd be fine without a queen. Just a king inside his castle, with an ocean in between
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Caliméro

avatar

Rapports rédigés : 58
Santa Barbarian since : 16/05/2015


MessageSujet: Re: Jessy & Logan • L'antre de la poussière et des vieilleries   Mar 22 Sep - 23:15

'était une chose des plus étonnantes. Gabriel ne s'attendait pas à voir entrer deux hommes qui s'amusaient à se porter sur le deux comme de jeunes enfants. Un vrai changement comparé à ses clients habituels, bien que portant on pouvait voir de drôles d'oiseaux dans son domaine. Mais cela avait au moins le mérite de lui rappeler ces jeunes années pleines de fougue lorsqu'il ne songeait qu'à s'amuser. Il observa alors les deux arrivants en gardant son sourire bien que sa surprise puisse se lire tout de même sur son visage.


Ils devaient être dans la vingtaine. L'un gardait cette euphorie espiègle et enthousiaste ce qui donnait envie de mieux le connaître tandis que l'autre était plus essoufflé forcément vu que c'était lui qui portait son camarade. D'ailleurs quelle idée vu qu'il semblait plus mince que son ami ! Enfin bon... Gabriel songea qu'il devait aussi en profiter car il pouvait encore se permettre ce genre de plaisanterie à son âge et avec sa santé.


C'est alors que le chevaucheur répondit qu'il cherchait des accessoires pour faire embarrasser ses collègues de travail. Une farce en somme. Encore une fois, le brun maigrichon ne sut quoi dire. Une boutique d'accessoire de théâtre remplis de bibelot et d'antiquité remit à neuf pour faire finalement rire la galerie dans un bureau ou dieu seul sait quel endroit... C'était inattendu mais tout à fait logique au final. Beaucoup de ces objets avaient servi à des pièces comiques alors autant qu'il continue ! Il s’apprêtait à répondre quand il entendit l'autre jeune homme bafouiller un début de phrase sans y arriver. L'accessoiriste se demanda si il devait faire quelque chose car à la fois, il voulait lui proposer un verre d'eau pour se poser un peu et ne savait si cela était très professionnel... De base, il n'était pas vendeur donc n'était pas toujours à l'aise avec ce genre de chose. Il décida finalement de dire ceci. :


- Si vous voulez, monsieur, il y a un évier là bas pour vous rafraîchir.


Bien évidement, il avait prononcé ces mots avec toujours un timbre sincère et amical dans sa voix. C'était une chose pour laquelle il portait de l'importance. Ensuite, il reporta son attention vers le cavalier si l'on pouvait dire et répondit avec un grand sourire.


- Pour ce qui est des objets ici, je pense que vous pourrez trouver facilement ce que vous chercher. Ma réserve est très variée. Pour les tiares et autres couvre-chefs c'est dans les  etageres a droite. Mais vous avez plein d'autres accessoires facilement transportable plus au fond.

C'est vrai qu'il avait une collection de canne, pipe, cape ou bijou de toute époque un peu plus loin. Pour faire dans le fantaisiste il y avait le choix. Puis même dans les plus gros objets il y avait de quoi faire. Il pensait notamment a la mandoline qu' il avait réparé plus ou moins, ou aussi le vélo grand bi dont il rasfistoler les roues. Enfin ! Il y avait de quoi faire dans le farfelus. Mais, les deux jeunes hommes ne semblaient pas en avoir besoin vu leur entrée pour se faire remarquer. Surtout celui qui chevauchait son camarade. Tout de suite, cela donnait envie a Gab de sympathiser (même si c'était le cas avec tout le monde en général). Pour l'autre visiteur, il souhaitait aussi aller vers cette intention mais l'idée de le laisser reprendre son souffle était prioritaire.

Ainsi il se tournait plus vers le jeune homme qui debordait d'enthousiasme et lui indiqua les étagères près a lui donner tout les renseignements dont il avait besoin.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

"I think I'm dumb, Maybe just happy, I think I'm just happy, I think I'm dumb"

avatar

Rapports rédigés : 918
Santa Barbarian since : 24/07/2015
Localisation : Tout seul, sur le canapé de ses parents


Mon agenda
Topics: FERMES
Mes relations:
Mes rps:

MessageSujet: Re: Jessy & Logan • L'antre de la poussière et des vieilleries   Jeu 1 Oct - 19:30



L'antre de la poussière et des vieilleries
Lessy ♥ Gabriel



L’homme sourit plus encore et Logan ne pouvait pas s’empêcher d’être content. C’est juste que l’autre lui inspirait confiance. Il aida Jessy à se remettre ses émotions ce qui amusa honnêtement Logan. Son ami, n’avait vraiment aucune endurance, bon lui non plus à vrai dire, mais le voir dans cet état, c’était juste hilarant. Oui, ce n’était pas bien de se moquer de la situation d’autrui, mais il était difficile de se retenir quand il voyait ce type de spectacle. Il était certain que l’autre exagérait un peu. Il avait tendance à dramatiser, quelle chochotte.

Logan se tourna vers la propriétaire du magasin.

- Désolé, il a aucune endurance...dire qu’il est flic.

C’est vrai que c’était assez ridicule, imaginez une course entre Jessy et un criminel, déjà qu’il avait tendance à s’en ficher, il allait faire deux pas, serait en train d’agoniser et viendrait se plaindre auprès de son ami. Un peu comme le matin, lorqu’il clame qu’il va mourir de fatigue si Logan ne vient pas lui faire un câlin pour le réveiller. C’était un peu stupide, mais l’autre n’allait pas s’en plaindre, c’était toujours agréable d’être serré dans les bras d’une personne qu’on aime, peu importe à quel point ceux-ci sont fins. Il suivit l’homme près de la vitrine, oh oui, il y avait pas mal d’accessoires qui correspondaient à sa description aussi. Incroyable, qu’il ne l’ait pas vraiment remarqué. Il poussa un soupir en contemplant chaque petite chose, c’était dingue la précision et la passion de l’artiste que l’on arrivait à ressentir rien qu’en observant les petits objets. Les yeux grands ouverts, plein d’admiration, le petit garçon émerveillé qu’était Logan commença à interroger le propriétaire.

- C’est vous qui avez fait tout ça? Vous travaillez en groupe? Ca prend beaucoup de temps à faire ce genre de choses? Ca vous plaît? Est-ce que ce métier gagne bien? Vous avez de beaucoup de clients? Y’a des toilettes?

Enfin et après tout ce genre de questions un peu futiles. Il n’avait même pas vraiment envie d’aller aux toilettes a vrai dire, il ne savait plus quoi dire et était lancer dans son interrogatoire. C’était toujours bon de savoir ce genre de choses de toute façon. Logan s'émerveilla en tombant sur une casquette de marin qu’il ne tarda pas à poser sur sa tête.

- Oyoy captain…! Il dit en rigolant avant de se tourner vers l’autre qui se préparait sûrement à répondre aux questions de Logan.

- C’est fait en quelle matière ce truc? C’est super doux...y’a des anti-transpirants? Avec mes cheveux, je transpire vachement et c’est super chiant.

Il entendit les pas de Jessy se dirigeaient vers le duo et eut une idée en voyant un accessoire sur l’étagère, il le saisit doucement avant de le cacher avec enthousiasme derrière son dos. Il attendit que son beau brun ait vraiment ses esprits avant de dire la fameuse blague, qu’il trouvait hilarante. Oui, Logan avait un humour particulier.

- Hey Jeeeeeeess’, il le fixa sérieusement, tu veux une pipe? Il se mordit la lèvre inférieur avant de faire un clin d’oeil assez explicite et finit par admirer la gueule traumatisée de son ami. Le plus jeune partit dans un fou rire avant de sortir de son dos une vrai pipe pour faire semblant d’en fumer. Il reposa l’accessoire sur l’étagère avant de poser ses mains sur les épaules de son meilleure ami...à vrai dire, il avait totalement oublié la présence de l’autre à côté d’eux, peu importe...c’était toujours comme ça de toute façon.

- Et nie pas, je suis trop sexy en marin.

Il le pensait sérieusement, il fallait d'ailleurs qu'il prenne une photo histoire de l'envoyer à sa fiancée. Il demanderait au monsieur de la boutique de la prendre, comme ça Jessy pourra être dessus. Ca lui fera un beau nouveau fond d'écran.
AVENGEDINCHAINS

_________________


« We're like a time bomb... »
We knew that we were destined to explode and if I have to pull you out of the wreckage, you know I'm never gonna let you go. We're like a time bombe, gonna lose it, let's defuse it. © .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Je suis Loganosexuel (et un peu de Ulysse aussi)

avatar

Rapports rédigés : 182
Santa Barbarian since : 24/07/2015
Localisation : cherchez chez Logan, vous avez 99% de chances de me trouver là-bas


MessageSujet: Re: Jessy & Logan • L'antre de la poussière et des vieilleries   Mar 6 Oct - 22:17

L'antre de la poussière et des vieilleries
Logan (comme d'hab) eeeet Gaby


Il fallait avouer que Jessy, tout à sa récupération, n'avait que faire de ce que pouvait bien baragouiner Logan, et son extase au sujet de tout et n'importe quoi ne faisait que l'irriter présentement, à l'image de ses pauvres poumons. Il lui semblait qu'ils allaient vraiment le lâcher.
La poussière ambiante n'aidait pas. Bon, c'était bien tenu, même plutôt joli, mais il était de mauvaise humeur. Il capta relativement tard que le vendeur s'adressait à lui, et redressa la tête pour répondre, le plus simplement possible :

-Non...Merci.

Puis, son cher ami, tout foufou qu'il était dans ce genre d'établissement, se jeta sur lui ou presque avec un air étrange. Pas vraiment remis de ses émotions, Jessy ne lui répondit qu'à moitié, sans trop comprendre ce qui se passait.

- Oui Logan, oui..., dit-il sans trop y prêter attention.

De toute façon, avec Logan, il suffit de dire "oui", c'était généralement assez. Bon, ça l'entraînait dans n'importe quoi, mais tant pis. Attends. Non. Pas tant pis. Il n'avait pas envie d'avoir les flics au cul...Même s'il en était un. C'était donc pire. Enfin ! Il fit l'effort de tendre l'oreille et d'essayer d'être attentif. Une connerie à propos d'une pipe, vu ce qu'il avait dans la main...Assemblant les pièces u puzzle, connaissant le spécimen, il comprit...Il esquissa un sourire, puis partit d'un rire franc alors que son acolyte parlait déjà de son allure avec la casquette de marin fichue sur sa tête.

-T'es con surtout !

Mais il ne put tuer le sourire sur ses lèvres. Il était con, mais adorablement fanatique de ce genre d'endroits, alors pourquoi pas en soi.
Cependant, l'homme ne lui inspirait aucunement confiance. Il lui fallait tout de même faire attention à ce qu'il ne fasse pas de mal à celui qu'il considérait comme un frère. Ou autre, allez savoir, ce n'était pas un fort du relationnel. Restait cependant qu'il tenait à protéger son cher Logan.

electric bird.


_________________
Can we find a new beginning?
When I was younger I was certain, that I'd be fine without a queen. Just a king inside his castle, with an ocean in between
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Jessy & Logan • L'antre de la poussière et des vieilleries   

Revenir en haut Aller en bas
 

Jessy & Logan • L'antre de la poussière et des vieilleries

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» A FOS NOU GOUMEN ANTRE NOU
» Présentation de Logan Echolls
» Ce que pense Jessy Cameau Coicou de la PNH !
» L'antre de la Bande dessinée
» Alice Logan [validée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Santa Barbara Skies :: Santa Barbara :: Eastside :: Atelier Loisell-