AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Cookie | It's just a cigarette and it's just a Malboro Light. [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Imperatrice du flood et agent de communication. Ze classe !
Rapports rédigés : 1426
Santa Barbarian since : 04/05/2015
Localisation : Un peu partout à la fois.

Mon agenda
Topics: OUVERTS
Mes relations:
Mes rps:

MessageSujet: Cookie | It's just a cigarette and it's just a Malboro Light. [terminé] Mar 15 Sep - 1:01




It's just a cigarette and it's just a Malboro Light
Cookie et Calypso


Encore une autre journée de taff qui se terminait... Et quelle journée de merde elle avait eu ! Cela avait tout d'abord commencé au lycée où ses élèves s'étaient tous mit d'accord pour la rendre folle. Tous dirigé par le petit "comique" de la classe (autrement dit l'autre chieur de Sebastian), tout le monde parlaient, écoutant rien et décidant de foutre la merde... Seulement, ils s'en étaient pris à la mauvaise personne pour faire ce genre de connerie et Calypso qui n'avait aucune patience c'était décidée à tous les coller... Sans exception. Bien évidemment, cela avait soulevé un mouvement de protestions parmi les élèves qui étaient allés se plaindre au dirlo... Les pauvres chous... Le principal avait fini par convoqué Callie pour lui taper sur les doigts, disant qu'elle devait être plus clémente et qu'elle n'avait pas le droit de coller l'ensemble de ses élèves comme ça. Cela avait eu le don de mettre la belle blonde en rogne. C'était ces élèves qui avaient foutu la merde et c'était elle qui repartait avec des avertissements... Le monde à l'envers. Enfin, heureusement qu'elle n'avait pas croisée Alix aka l'amie des lycéens qui lui aurait encore fait un reproche comme quoi elle était trop dure avec les élèves et que les pauvres étaient tristes par conséquent et également que c'était une mauvaise prof... Si elle l'avait croisée, elle aurait fait un meurtre.

Bien sûr, sa journée de merde ne s'en était pas arrêtée là... Nooooon, ça ne serait pas marrant. Après avoir quitter le lycée, elle avait voulu prendre le bus pour rejoindre la fac où elle donnait un tutorat mais ce dernier s'était retrouvé dans les embouteillages si bien qu'elle était arrivée en retard au boulot, ce que Callie détestait plus que tout au monde. Etant intransigeante sur les retards, ses tutorés avaient bien profité de la situation en soulignant le fait qu'elle était à la bourre et pour couronner le tout, ils avaient décidé d'être distraits et de n'écouter qu'à moitié son cours. Décidément, les gens avaient décidés de la faire chier aujourd'hui, à croire qu'ils s'étaient fait passer le mot. Calypso se retenait de se taper la tête contre les murs.

Maintenant, sa journée était fini et elle pouvait enfin souffler. Dès que son cours avait fini, Calypso s'est ruée vers le campus pour prendre l'air. Elle en avait besoin sinon, elle aurait explosée. Une fois sur le campus, la jeune professeur chercha dans ses poches pour en sortir son paquet de clopes. Elle avait vraiment besoin de griller une cigarette maintenant. Elle savait très bien, ce n'était pas bon pour la santé, ni pour la planète blablabla, tout ça, elle s'en tamponnait le cocotier. Tout ce dont elle avait besoin pour le moment, c'était de se détendre et la nicotine la déstressait... Comme tout les accros à la clopes à vrai dire. Et puis, mieux vaut fumer des cigarettes plutôt que de prendre de diverses drogues et il était hors de question que Callie replonge dans ça. A vrai dire, depuis qu'elle avait arrêter de se droguer, sa consommation de tabac avait décupler, remplaçant un vice par un autre.




©TENNESSEE.

_________________
Birds are born to fly

It's raining in the city . My head is hot the sky is grey. My shoes are so dirty and I don't give a fuck today. I'm walking like a Jedy. A song is on the radio. Another cover of "world is mine". Oh birds will never fly.

(avatar Monkey Control
code northern lights.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Scrappy-Doo
Rapports rédigés : 224
Santa Barbarian since : 13/09/2015

Mon agenda
Topics: FERMES
Mes relations:
Mes rps:

MessageSujet: Re: Cookie | It's just a cigarette and it's just a Malboro Light. [terminé] Mar 15 Sep - 13:04

feat Cookie Léo Silk
& Calypso C. Fitzgerald

It's just a cigarette and it's just a Malboro Light


- Sweet arrête de me tirer les cheveux sinon je coupe tout et t’aura plus rien pour jouer !

Sweet éclate de rire.

Je sais pas ce qui te fait rire gamine, qu’est ce que j’ai dis de drôle hein ? Tu m’imagine le crâne rasé c’est ça ?

Ce matin, Léo n’a pas trouvé de nounou, et ses parents ont choisis ce jour pour partir visiter il ne savait pas quoi, il ne savait pas où, Léo n’avait pas compris. Il ne comprenait jamais de toute façon, ses parents l’avaient élevé, couvé, gardé près d’eux, mais ils étaient toujours comme des extra-terrestres pour Léo. Ca ne l’empêchait pas de les aimer.
Léo a donc été obligé d’accrocher sa gosse sur son dos avec le porte bébé, puis de prendre tout son barda (sac avec biberon, couche, change, hochet et nounours, et bien sûr son siège bébé pour pouvoir l’asseoir pendant qu’il est en cours). Il n’a pas pris ses affaires de cours, mais bon si les profs lui disent un truc intéressant, il le retiendra et le notera plus tard. Les profs disaient rarement des choses intéressantes ou même nouvelles de toute façon.
Sweet babille dans son dos. Depuis peu elle dit « papa », et elle adore le répéter. Léo ne sait pas si elle s’adresse réellement à lui ou si elle aime simplement le son. Papapapapapapa. Après tout peut-être que si elle avait su le dire, elle aurait plutôt choisi « cheveux » ou « vélo ».

- Java, programmation ou implémentation sont des mots beaucoup plus intéressants et jolis que papa ! Allez essaie.
- Papapa guuuuh
- Jaaaaaaava
- Paaaaapaaaaaa aaaaaaah !

Léo la laisse faire. Il continue d’avancer. Il a la tête baisée, jusqu’à ce qu’une odeur lui pourrisse les narines. Il relève la tête et voit une femme blonde la clope à la bouche.
Dans ces moments là, c’est comme si le corps  de Léo bougeait tout seul avant son esprit. Il lâche tout le bordel, qu’il tient, par terre, s’approche de la femme et lui tire la cigarette de la bouche pour l’écrabouiller sous son pied. Il fait ça souvent quand il croise un fumeur et qu’il est avec sa fille. Une fois a la terrasse d’un café où ses parents l’avaient emmené de force avec la môme, il avait lancé son verre de grenadine à la tête d’un fumeur. Il n’a jamais compris pourquoi celui-ci était devenu rouge et avait crié.
En tout cas, il s’est débarrassé de la cigarette de la femme. Il se sent mieux maintenant. Il pense aux poumons de Sweet. Sweet est minuscule et même s’il ne sait pas trop comment fonctionne un bébé, il sait qu’ils sont fragiles, un peu comme un site mal protégé. Même s’il comprenait mieux les sites mal protégés !
Il ignore totalement la femme, ne donne pas d’explication, il ne voit pas pourquoi il devrait, son geste est logique. Il se retourne et ramasse tout ce qu’il a fait tomber.
Sweet recommence à tirer sur ses cheveux, alors ça fait longtemps qu’il a oublié la femme, même si techniquement il y a juste dix secondes il a agressé sa cigarette.

- Sweet, je sais que toi t’es presque chauve mais j’aimerais bien que tu lâches mes cheveux !


_________________

Cookie Léo

T'es ma corne d'abondance
Mon Graal, ma renaissance
Sous tes doigts
Je suis bouddha
Tu es mon ultime évidence
Jusque là qu'ais-je été sans toi ?

Julia – Archimède
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Imperatrice du flood et agent de communication. Ze classe !
Rapports rédigés : 1426
Santa Barbarian since : 04/05/2015
Localisation : Un peu partout à la fois.

Mon agenda
Topics: OUVERTS
Mes relations:
Mes rps:

MessageSujet: Re: Cookie | It's just a cigarette and it's just a Malboro Light. [terminé] Lun 21 Sep - 20:08




It's just a cigarette and it's just a Malboro Light
Cookie et Calypso


Alors qu'elle était en train de prendre une autre bouffé de cigarette, une personne vint retirer cette dernière de ses mains avant de la jeter. Calypso cligna des yeux plusieurs fois avant de se rendre compte ce qui venait de se passer. Elle regarda sa main, sa clope sur le sol et la personne qui était déjà en train de s'éloigner.

"Putain de merde, non mais ça va pas ?! Connard !" se mit-elle aussitôt à râler.

Déjà qu'elle avait eu une journée de merde et que son seul plaisir de l'après-midi était sa clope, il fallait qu'on lui enlève ça aussi ?! Putain mais, ça allait pas le faire là. En plus, elle n'avait rien fait de mal ! Elle était en extérieur et c'était pas interdit de fumer à ce qu'elle sache. Il n'y avait aucune raison pour agir ainsi.

"Merde ! Vous pourriez peut-être vous excusez, non ?" continua-t-elle.

Elle était vraiment énervée. Déjà qu'elle avait eu les nerfs à bout toute la journée, cela avait été la goutte d'eau qui faisait débordé le vase. Elle serra les poings pour s'empêcher de cogner sur quelque chose... Ou quelqu'un. Le pire, c'était que l'autre abruti était déjà parti sans donner plus d'explication et l'ignora royalement. Elle inspira profondément : "Garde ton calme Callie. Garde ton calme. Cela ne sert à rien de commencer une dispute"... Ouais, non, en fait, elle s'en foutait royalement. Calypso ? Ne pas chercher la bagarre ? C'était un peu un paradoxe non ? Elle soupira un bon coup d'énervement et alla rattraper l'homme qui avait continuer son chemin sans aucunes excuses.

"Hey ! Je vous parle, merde ! Vous pourriez répondre ! Pourquoi vous avez-fait ça ?"

Elle l'attrapa par l'épaule pour le forcer à se retourner tout en le fusillant du regard. Beaucoup de personne avait tendance à fuir le regard lors des confrontations. Calypso, elle était du genre à les affronter. Malgré ses yeux clairs, elle avait un regard qui tuait et parfois, elle n'avait pas besoin de s'exprimer pour faire passer le message qu'elle voulait. Par exemple, il n'était pas compliqué de deviner qu'elle avait actuellement des envies de meurtres.

En retournant l'homme devant elle, Calypso s'aperçut qu'il portait un enfant sur le dos. Elle n'y avait même pas fait attention avant, surement dû à son énervement. Mais... Plus sérieusement... Un enfant ? Quel genre de personne amenait un gosse sur un campus ? C'était aussi normal que trouver quelque chose de naturel chez Nicky Minaj... C'était pas un peu idiot d'amener un enfant sur un campus étudiant ? Enfin, surtout qu'avec toutes les personnes bizarres pouvant s'y trouver, le monde et tout simplement... Les étudiants, ces êtres bizarres et imprévisibles... Cela pouvait être dangereux pour un bambin. Plus elle passait du temps à Santa Barbara, plus elle se disait que ses habitants étaient vraiment des êtres venus d'ailleurs. Mais bon, ici c'était mieux que Baltimore... Tout était toujours que Baltimore aka la ville la plus déprimante du Maryland... Voir des Etats-Unis.


©TENNESSEE.

_________________
Birds are born to fly

It's raining in the city . My head is hot the sky is grey. My shoes are so dirty and I don't give a fuck today. I'm walking like a Jedy. A song is on the radio. Another cover of "world is mine". Oh birds will never fly.

(avatar Monkey Control
code northern lights.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Scrappy-Doo
Rapports rédigés : 224
Santa Barbarian since : 13/09/2015

Mon agenda
Topics: FERMES
Mes relations:
Mes rps:

MessageSujet: Re: Cookie | It's just a cigarette and it's just a Malboro Light. [terminé] Lun 5 Oct - 14:15

feat Cookie Léo Silk
& Calypso C. Fitzgerald

It's just a cigarette and it's just a Malboro Light


L’université est remplie de fous. Vraiment. Ce n’est pas une blague.

Enfin, à mon avis, le monde entier est rempli de fous. Pourquoi les gens se mettent à crier ou à rire sans raison ?

Et cette fille blonde est sans aucun doute la chef des fous. Elle s’énerve et crie et enchaîne les gros mots et les insultes. Léo décide de faire comme s’il ne l’entendait pas, comme si elle n’était pas là, ou comme si elle s’adressait à quelqu’un d’autre. Parce qu’il ne comprends pas pourquoi tout à coup elle s’énerve. Il ne sait pas ce qui lui prend. Il n’a pas du tout conscience que c’est sa faute à lui, que c’est parce qu’il a écrasé sa cigarette sans lui demander son avis. Pour lui c’était un acte logique de protection envers sa fille, cette femme doit le comprendre – à moins d’être parfaitement stupide – et elle n’a donc aucune raison de s’énerver. A moins d’être folle.

Léo décide de continuer sa route, mais c’est sans compter la folle blonde, qui l’attrape par l’épaule le forçant à se tourner vers elle. Lui demandant pourquoi il avait fait ça. En disant « merde », devant Sweet. Non mais vraiment. Les gens fumaient devant les enfants, disaient des gros mots devant les enfants. Même lui savait que ce n’était pas bien.

- Ne dis pas de gros mots devant Sweet. Tu ne sais pas qu’il ne faut pas dire de gros mots devant les enfants ?

Léo se passe une main dans les cheveux alors que Sweet lui tape sur la tête pour qu’il avance.

- Arrête Sweet, je parle avec la dame. Tu veux lui dire quelque chose ?
- Papa.

Léo roule des yeux. Puis il se souvient que la folle blonde lui a demandé pourquoi il avait fait ça. Pourquoi il avait fait quoi ? Ah oui. Jeter sa cigarette.

- J’ai fais ça parce que c’est logique non ? Je ne vais pas laisser ma fille respirer la fumée de cigarettes des gens.

Puis il ajoute :

- En plus fumer est totalement stupide, et illogique. Le tabac est l’une des causes les plus importantes de décès dans le monde. C’est comme si un ordinateur s’injectait lui-même le virus qui allait le détruire.

Il espère que son explication va calmer la femme, et surtout qu’elle ne va pas recommencer à dire des gros mots et s’énerver pour rien. Il a été très clair dans ce qu’il a dit, il lui semble en tout cas. En plus Sweet commence à s’énerver dans son dos, elle gesticule et babille.


_________________

Cookie Léo

T'es ma corne d'abondance
Mon Graal, ma renaissance
Sous tes doigts
Je suis bouddha
Tu es mon ultime évidence
Jusque là qu'ais-je été sans toi ?

Julia – Archimède
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Imperatrice du flood et agent de communication. Ze classe !
Rapports rédigés : 1426
Santa Barbarian since : 04/05/2015
Localisation : Un peu partout à la fois.

Mon agenda
Topics: OUVERTS
Mes relations:
Mes rps:

MessageSujet: Re: Cookie | It's just a cigarette and it's just a Malboro Light. [terminé] Dim 11 Oct - 0:22




It's just a cigarette and it's just a Malboro Light
Cookie et Calypso


Quand le jeune homme se retourna, la première chose qu'il dit fut des reproches comme quoi elle ne devait pas dire des mots devant sa gamine mais, surtout, il l'avait tutoyé. Non mais, pour qui se prenait-il d'être aussi familier avec lui comme ça ? Calypso n'appréciait pas vraiment le ton qu'il employait.

"Alors déjà, vous allez me vouvoyer, on a pas garder les cochons ensemble à ce que je sache." dit-elle pour le remettre à sa place. "Et ensuite... Elle a quoi votre gamine ? Un an ? A peine... On s'en fout de ce que je dis, c'est pas comme si elle allait s'en souvenir."

D'aussi loin qu'elle s'en souvienne, un gosse commençait à avoir des souvenirs vers les quatre ans car avant cela la partie s'occupant de la mémoire interne n'était pas complètement formé. Bon, apparemment, c'est aussi vers les deux ans que les gosses commençaient à assimiler ce qui les entourait pour apprendre des trucs... Enfin, elle en savait rien. Elle s'y connaissait pas en gosse, c'était pas une sage-femme ! De toute façon, les gosses s'étaient trop compliqué pour elle, c'était aussi simple d'avoir un chien... Quoique, quand on voyait l'état de sa plante verte, il ne valait mieux pas mettre une vie quelconque entre les mains de Callie.

Le jeune homme parlait rapidement à sa fille qui lui répondit un truc sans rapport. Quoi ? Elle était censée trouver cette scène mignonne était censée l’amadouer. A vrai dire, cela lui procurait l'effet inverse et tant de mièvrerie lui donnait envie d'égorger un chaton. D'ailleurs, elle avait lu un article dessus. Comme quoi le cerveau n'était pas vraiment habitué à tellement de choses mignonnes et faisant un overload n'assimilant pas le tout et ce sentait obligé de compenser la chose avec déni et agression.... Véridique.

Finalement, le jeune homme finit par donner la réponse à son geste en disant qu'il ne voulait pas que sa fille aspire de la fumée.

"Et alors ? Vous n'auriez pas pu juste... Partir ? Au lieu de m'arracher la cigarette des mains ?"

Elle avait du mal à comprendre un tel comportement. Comme elle l'avait soulever, généralement, les personnes ne voulant pas se retrouver en personne d'un fumeur se contentait juste d'aller ailleurs. Pour elle, c'était la logique des choses.

Après son explication, le jeune homme expliqua qu'il était idiot de fumer car c'était l'une des causes de décès les plus importantes. Oh ? Vraiment ? Ah que c'est beaucoup la surprise...

"Nooooon. Je ne savais pas..." dit-elle avec ironie. "Et vous avez d'autre savoir à me partager, Sherlock ?"

Quoi ? Comment ça elle était en train de se foutre de sa gueule ? En même temps, il soulevait un fait que le monde entier savait, elle ne voyait donc pas pourquoi elle devait le prendre au sérieux. Et puis, qu'est-ce que ça pouvait lui faire qu'elle fume. C'était sa propre santé et elle en faisait ce qu'elle voulait.

©TENNESSEE.

_________________
Birds are born to fly

It's raining in the city . My head is hot the sky is grey. My shoes are so dirty and I don't give a fuck today. I'm walking like a Jedy. A song is on the radio. Another cover of "world is mine". Oh birds will never fly.

(avatar Monkey Control
code northern lights.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Scrappy-Doo
Rapports rédigés : 224
Santa Barbarian since : 13/09/2015

Mon agenda
Topics: FERMES
Mes relations:
Mes rps:

MessageSujet: Re: Cookie | It's just a cigarette and it's just a Malboro Light. [terminé] Mar 27 Oct - 15:04

feat Cookie Léo Silk
& Calypso C. Fitzgerald

It's just a cigarette and it's just a Malboro Light


Léo ne comprend pas du tout cette histoire de cochons. Bien sûr qu’ils n’avaient pas élevé de cochons ensemble, Léo n’avait même jamais élevé de cochons et d’ailleurs il ne se souvenait même pas en avoir vu un en vrai un jour. Les cochons, il se contentait de les manger et c’est tout. Alors pourquoi est-ce qu’elle lui parlait de ça ?
La suite lui plait moins. Non on ne s’en fout pas de ce qu’on dit devant sa fille. Si les autres humains sont tous stupides (en tout cas pour la plupart, selon Léo), Sweet est intelligente, elle comprend tout. Il ne désire pas l’entendre prononcer des gros mots alors qu’il préfère qu’elle apprenne des mots intelligents (java, programmation…)

- Je ne comprends pas votre histoire de cochons.

Léo a tout de même retenu qu’elle voulait qu’il la vouvoie.

- Mais je préfère que Sweet n’entende pas de vulgarité.

Il n’ajoute pas à la femme que ce n’est pas parce qu’elle est stupide, qu’elle est obligé de faire supporter à sa gosse sa stupidité. Vu comme la femme avait l’air de réagir, il valait sans doute mieux se taire. Léo n’aime pas trop les gens fous, il ne sait pas comment les gérer.

La femme lui demande s’il n’avait pas pu juste partir, au lieu de lui arracher la cigarette des mains. Comme il a agit par réflexe, il hausse les épaules.

- C’était plus simple comme ça. Je prenais ce chemin avec Sweet, et vous étiez là et il y avait la cigarette.

Ce n’est pas la première fois qu’il fait ça, sans doute pas la dernière. Dans un sens il se dit que les gens devraient le remercier plutôt que de s’énerver, crier et se plaindre. Mais Léo le sait, les gens ne sont pas logiques. En tout cas il a bien fait d’expliquer à la femme que la cigarette tuait, puisqu’elle lui dit qu’elle ne sait pas – Léo ne comprends pas du tout l’ironie, il prend ce qu’elle lui dit au premier degré. Puis il la corrige quand elle l’appelle Sherlock :

- Je ne m’appelle pas Sherlock, mais Léo.

Cookie Léo plus exactement, mais ça il ne le dira pas. C’est son secret.

- Maintenant que vous savez que fumer tue, je suppose que vous allez arrêter et donc le problème est réglé n’est ce pas ?

C’est tout à fait logique. Il lui apprend que fumer tue, elle arrête de fumer, donc il a bien fait d’écraser sa cigarette, donc pas la peine de poursuivre cette dispute.

- Je ne pensais pas que vous l’ignoriez, si j’avais su, je vous l’aurais expliqué d’abord et vous auriez écrasé votre cigarette de vous-même, je pense.

Il dit ça sincèrement, sur un ton calme. Dans son dos Sweet s’ennuie sans doute et souffle avec sa bouche.



_________________

Cookie Léo

T'es ma corne d'abondance
Mon Graal, ma renaissance
Sous tes doigts
Je suis bouddha
Tu es mon ultime évidence
Jusque là qu'ais-je été sans toi ?

Julia – Archimède
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Imperatrice du flood et agent de communication. Ze classe !
Rapports rédigés : 1426
Santa Barbarian since : 04/05/2015
Localisation : Un peu partout à la fois.

Mon agenda
Topics: OUVERTS
Mes relations:
Mes rps:

MessageSujet: Re: Cookie | It's just a cigarette and it's just a Malboro Light. [terminé] Sam 7 Nov - 16:19




It's just a cigarette and it's just a Malboro Light
Cookie et Calypso


Calypso resta un moment bouchée bée quand le jeune homme lui expliqua qu'il comprenait pas l'histoire des cochons, avant de froncer les sourcils. Maintenant, c'est elle qui était perdue. C'était une blague ? Il se foutait de sa gueule ? Ou alors il est tout simplement débile... C'était sûrement ça la réponse...

"C'est une expression." dit-elle, toujours les sourcils fronçés. "En gros ça veut dire qu'on est pas des potes, on ne se connait pas. D'où le fait que je ne vous permette pas de me tutoyer."

Argh, le tutoiement, c'était quelque chose qu'elle détestait. Du moins, quand elle venait de rencontrer quelqu'un. Pour elle, cela était tout simplement une question de respect. Au premier contact d'une personne, il fallait laisser une certaine distance car, justement, tout le monde n'aimait pas pas la spontanéité et les gens trop tactiles. Et puis même, pour Callie, le vouvoiement était juste là pour montrer qu'elle respectait la personne même si elle ne le connaissait pas plus que ça. C'est bien pour cette raison qu'elle vouvoyait ses élèves. Elle éprouvait du respect pour eux mais, cela s'arrêtait là.

Le jeune homme lui dit qu'il ne voulait pas que sa fille entendre des grossièreté. Calypso soupira. Super, encore un parent qui voulait que son enfant soit la perfection même et qui enregistrait tout ce qu'il entendait alors que c'était entièrement idiot. Cette gamine n'allait pas se souvenir qu'une inconnue avait prononcé quelques grossièreté. Surtout que tout le monde savait que les gosses apprenaient la plupart des gros mots à l'école.

Le jeune homme continua et se justifia en disant qu'elle était sur ce chemin. Et alors ? Il pouvait toujours passer son chemin sans prêter attention. Elle n'arrivait vraiment pas à comprendre le problème. Encore, si elle était dans une zone où il est interdit de fumer, elle aurait accepté sa faute mais dans le cas présent... Elle ne comprenait rien. Toutefois, cette histoire commençait à vraiment la gaver. Elle voulait juste fumer sa clope tranquillement.

"Bien... Comme vous voulez." soupira-t-elle.

Le jeune homme continua a parler en disant qu'il ne s'appelait pas Sherlock mais Léo. Bon, ok, maintenant elle était fixé. Ce gars était juste un idiot.

"Encore une fois... Cela est une expression."

Elle n'avait même pas envie de lui expliquer, il trouvera tout seul. Le dénommé Léo finit par lui demander si elle comptait arrêter de fumer si elle savait que cela tuait et qu'il ne pensait pas qu'elle l'ignorait. Calypso secoua la tête, il y avait donc plus idiot que son cousin. Jamais elle n'aurait cru voir ça un jour.

"Bon, écoutez... Il faut vraiment que vous appreniez ce qu'est l'ironie." lui dit-elle. "Je savais très bien que fumer tue. Après tout, ce n'est pas comme si c'était marqué partout. Alors, avant que vous posez la question pourquoi je fume dans ce cas, je vais y répondre maintenant... Je ne sais pas à vrai dire. Ça me détend. Et Dieu sait que j'en ai besoin. Et ce n'est pas si facile que ça d'arrêter... Croyez-moi. C'est bon ? Vous êtes satisfait ?"

©TENNESSEE.

_________________
Birds are born to fly

It's raining in the city . My head is hot the sky is grey. My shoes are so dirty and I don't give a fuck today. I'm walking like a Jedy. A song is on the radio. Another cover of "world is mine". Oh birds will never fly.

(avatar Monkey Control
code northern lights.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Scrappy-Doo
Rapports rédigés : 224
Santa Barbarian since : 13/09/2015

Mon agenda
Topics: FERMES
Mes relations:
Mes rps:

MessageSujet: Re: Cookie | It's just a cigarette and it's just a Malboro Light. [terminé] Mer 18 Nov - 12:49

feat Cookie Léo Silk
& Calypso C. Fitzgerald

It's just a cigarette and it's just a Malboro Light


Cookie Léo n’est pas adapté au monde, ou bien c’est le monde qui n’est pas adapté à lui. S’il pouvait rester enfermé toute sa vie, et ne toucher qu’aux ordinateurs, il le ferait. Il ne peut pas alors il doit essayer de comprendre les autres, ce qui se passe autour. Il trouve que tous les gens sont bizarres ou presque tous, sans voir que pour les autres c’est lui qui est bizarre, voir complètement cinglé, débile, stupide.
Pourtant il est major de sa promotion, c’est l’intelligence sociale qui lui fait défaut.
La femme prend tout de même le temps de lui expliquer que « On n’a pas gardé les cochons ensemble » est en fait une expression, cela veut dire qu’ils ne sont pas amis, ne se connaissent pas, voilà pourquoi Léo doit la vouvoyer. D’accord. C’était une expression étrange, comme toutes les expression d’ailleurs. Pourquoi parler de cochons ? Cela pouvait prêter à confusion. Sauf pour deux éleveurs de cochons, car dans ce cas, ce serait justifié. Léo préfère garder son raisonnement pour lui.
Dans tous les cas, la femme accepte de ne plus être vulgaire devant Sweet. Une bonne chose selon Léo, car bien sûr que pour lui sa fille est plus intelligente que tous les autres, normal non ? C’estt sa fille ! Elle ne peut pas être la première crétine venue. Bon. Sweet partage aussi l’ADN de Zoé, mais Zoé n’était pas stupide, alors ça allait.
Léo apprend dans la foulée que « Sherlock » est aussi une expression. Léo connaît Sherlock Holmes, il a lu quelques uns des livres de Conan Doyle sans s’y intéresser plus que ça, mais il ne fait pas vraiment le rapprochement avec l’expression.

- D’accord. Ce sont des expressions. Les gens parlent toujours avec des expressions. J’en ai appris certaines, mais j’ai encore des lacunes à ce sujet.

Mais au moins maintenant il comprendrait mieux l’histoire des cochons, et il saurait si on l’appelle « Sherlock » que c’est aussi une expression. Il le retiendrait et ne l’oublierait pas.
La femme, ensuite, lui dit qu’il devait apprendre ce que c’était que l’ironie. Léo sait ce qu’est l’ironie, il connaît la définition sans problème, il s’agit d’une figure de style. Seulement, il n’arrive pas du tout à le reconnaître. Léo prend tout ce qu’on lui dit au premier degré, l’ironie lui passe au dessus, parce qu’il n’arrive pas à décrypter les mimiques des gens, leur ton, leurs expressions.

- Je sais ce qu’est l’ironie.

La femme lui explique dans la foulée pourquoi elle fume, pourquoi elle n’arrête pas. Parce que c’est difficile. Léo n’a jamais fumé (trop illogique pour lui), il n’avait pas conscience que cela peut être difficile d’arrêter. Maintenant il sait.

- Je crois que je comprends. Vous êtes accro. Comme quand mes parents me disent « Léo tu es accro à ton ordinateur ». C’est un peu comme ça.

En fait ses parents disent « Cookie » mais plutôt mourir que de dire que c’est comme ça qu’il s’appelle.
Ce n’est pas logique de fumer, elle risque de mourir, lui ne risque pas de mourir en étant sur son ordinateur, mais il peut comprendre la difficulté d’arrêter. Les choses s’emboîtent dans sa tête, il les empile comme un tetris.

- Donc les gens fument parce qu’ils ne savent pas s’arrêter et pas parce qu’ils sont complètement stupides. Si les gens crient quand je les empêche de fumer, en croyant leur rendre service, c’est parce qu’ils ne peuvent pas s’en empêcher, justement.

Léo verrait les fumeurs différemment maintenant. Finalement cette femme n’est pas si folle que ça.

- Merci pour vos explications.

Il lui sourit. Léo est complètement à la ramasse, décalé, mais bon, il est pas forcément méchant.

[/b][/color]

_________________

Cookie Léo

T'es ma corne d'abondance
Mon Graal, ma renaissance
Sous tes doigts
Je suis bouddha
Tu es mon ultime évidence
Jusque là qu'ais-je été sans toi ?

Julia – Archimède
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Imperatrice du flood et agent de communication. Ze classe !
Rapports rédigés : 1426
Santa Barbarian since : 04/05/2015
Localisation : Un peu partout à la fois.

Mon agenda
Topics: OUVERTS
Mes relations:
Mes rps:

MessageSujet: Re: Cookie | It's just a cigarette and it's just a Malboro Light. [terminé] Ven 27 Nov - 20:00




It's just a cigarette and it's just a Malboro Light
Cookie et Calypso


Le jeune homme expliqua à Callie qu'il avait des lacunes au niveau des expressions. La jeune femme fronça les sourcils, trouvant cela étrange. Pour elle, ce n'était pas quelque cho qu'on apprenait. Au contraire, on grandissait avec et les expressions entraient dans notre quotidien naturellement. Enfin, cela avait toujours été sa manière de voir les choses mais, peut-être que c'était différent pour certaines personnes. Enfin, pour elle, ça restait quand même quelque chose d'étrange. Surtout qu'elle était le genre de personne à utiliser des expressions à longueur de temps, et ce n'était pas toujours les plus poétiques.

Le dénommé Léo lui expliqua également ce qu'était l'ironie. "Ah ouais ? Parce qu'on ne le dirais pas" râla Calypso.

Le jeune homme fini par avouer ce qu'elle disait quand elle annonçait être accro à la nicotine. Bien, il n'était pas trop tôt ! Il dit également que ses parents l'accusaient tout le temps d'être son sur ordi. Ainsi donc, elle avait affaire à un geek. Ça ne l'était donc pas vraiment que ce type soit complètement à côté de ses pompes. Ne disait-on pas que les geeks étaient des personnes associables ayant de mal à communiquer ? Du moins, c'est ce qu'elle avait entendu. Elle s'était toujours dis que cela était un cliché mais, quand elle voyait l'énergumène en face d'elle, elle allait peut-être changer d'idée.

Le jeune homme la remercia pour ses explications. "Bah... De rien..." dit-elle.

Elle fronça les sourcils. Ce Léo était quand même très bizarre. En tout cas, elle était contente que les choses se soient calmées. Elle se connaissait parfaitement et savait que, si le jeune homme avait continuer à la contredire, elle aurait continuer à rentrer dedans et tout cela aurait pu mal finir. Elle parlait en connaissance de cause.

Calypso s'était calmée. Elle avait vu rouge pendant un moment mais, maintenant, toute cette énergie était redescendue. Tout cela lui avait envie de s'allumer une autre clope mais, ce dit qu'elle n'allait peut-être pas exagéré en faisant ça devant le jeune homme. Elle attendrait juste qu'il parte. Toutefois, elle commençait à se demander s'il n'avait pas un peu raison. C'est vrai qu'elle fumait beaucoup... Trop. Elle savait pertinemment qu'elle allait claquée au rythme où elle fumait. Deux paquets par jour, ce n'était pas quelque chose de décent... Mais, elle avait beau tenter de ralentir sa consommation de tabac, elle n'y arrivait pas.

"Je ferais peut-être un effort pour moins fumer" dit-elle à voix haute.

Elle ne savait même pas pourquoi elle partageait ça avec Léo. Surtout que Calypso n'était pas du genre à partager ses pensées avec ses amis et encore moins avec un inconnu.

©TENNESSEE.


HRP:
 

_________________
Birds are born to fly

It's raining in the city . My head is hot the sky is grey. My shoes are so dirty and I don't give a fuck today. I'm walking like a Jedy. A song is on the radio. Another cover of "world is mine". Oh birds will never fly.

(avatar Monkey Control
code northern lights.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Scrappy-Doo
Rapports rédigés : 224
Santa Barbarian since : 13/09/2015

Mon agenda
Topics: FERMES
Mes relations:
Mes rps:

MessageSujet: Re: Cookie | It's just a cigarette and it's just a Malboro Light. [terminé] Mar 8 Déc - 12:12

feat Cookie Léo Silk
& Calypso C. Fitzgerald

It's just a cigarette and it's just a Malboro Light


Léo aime mieux quand les gens sont calmes, et la jeune femme blonde est calme maintenant. Elle paraît moins folle et moins stupide qu’il ne la pensé tout de suite, quand elle ne crie pas, elle paraît même sympathique.
Ses parents lui ont déjà dit qu’il jugeait trop vite les gens, mais en même temps ce n’était pas sa faute si la plupart des gens avaient l’air simplement complètement idiot, ou complètement fou, et pour la majorité simplement incompréhensible. Pourquoi le monde n’était-il pas plus simple à comprendre ? Et surtout pourquoi les gens n’avaient pas de réactions logiques ? Peut-être n’aurait-il jamais de réponse à ces questions.

- Je connais la définition de l’ironie, mais je n’arrive pas à comprendre comment on peut savoir que les gens s’en servent. Je n’utilise jamais l’ironie moi, je dis toujours ce que je pense.

Ce qui est vrai. Le second degré c’est bien trop compliqué. Après tout « non je ne savais pas » voulait dire « non je ne savais pas », comment savoir qu’en fait la personne disait cela alors qu’en fait elle savait ? C’est mystérieux pour Léo. Ceux qui comprennent l’ironie doivent être des maîtres dans cette discipline. L’avantage des ordinateurs c’est qu’ils ne pratiquaient pas l’ironie, ni le second degré.

Si les humains réagissaient comme les ordinateurs, le monde serait beaucoup plus facile.  

Léo sent Sweet remuer dans son dos, elle pose ses mains sur son cou et sa joue contre son dos. Comme il ne bouge pas elle a sans doute décider de dormir. L’avantage d’être tout petit, on pouvait dormir partout, personne ne nous le reprochait. Bon au moins comme ça, elle ne lui tire pas les cheveux pour qu’il avance. Il se concentre sur sa fille, mais entends quand même la jeune femme lui dire qu’elle ferait un effort pour moins fumer. Léo la regarde et sourit. Un petit sourire de rien du tout, il étire un peu sa bouche. Mais c’est bien un sourire, surtout de la part de Léo. Parce que s’il sourit à Sweet, c’est plus difficile avec des gens qu’il vient de rencontrer.

- C’est une bonne chose, dit-il. Vous êtes vraiment plus intelligente que je l’ai cru au début.

Comme d’habitude, il parle sans filtre, dit ce qu’il pense. Et puis ce qu’il dit est un compliment après tout. Il continue :

- Cela aussi c’est une bonne chose. Je déteste les personnes stupides.


_________________

Cookie Léo

T'es ma corne d'abondance
Mon Graal, ma renaissance
Sous tes doigts
Je suis bouddha
Tu es mon ultime évidence
Jusque là qu'ais-je été sans toi ?

Julia – Archimède
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Imperatrice du flood et agent de communication. Ze classe !
Rapports rédigés : 1426
Santa Barbarian since : 04/05/2015
Localisation : Un peu partout à la fois.

Mon agenda
Topics: OUVERTS
Mes relations:
Mes rps:

MessageSujet: Re: Cookie | It's just a cigarette and it's just a Malboro Light. [terminé] Dim 10 Jan - 19:55




It's just a cigarette and it's just a Malboro Light
Cookie et Calypso


Léo lui dit qu'il savait ce qu'était l'ironie mais, qu'il ne comprenait pas quand les gens l'utilisait. Elle soupira. Comment expliquer comment on pouvait voir qu'une personne était ironique ? Pour elle, c'était dans son acquis et, ce n'était pas facile de définir une chose était pour toi innée.

"Généralement cela s'entend par le ton de la voix. Elle est... Comment dire ? Plus nuancée, il a des variations dans le ton et disproportionné à la situation... Je ne sais pas comment l'expliquer, désolée."

Léo ajouta également qu'il n'utilisait jamais, qu'il disait toujours ce qu'il pensait. Ça, Calypso l'avait bien remarqué. Elle se demandait s'il se doutait que ses remarques étaient parfois blessantes. Bien sûr, elle ne se gênait pas pour faire la réflexion.

"Vous devrez quand même essayer de réfléchir avant de parler. Certaines personnes ont énormément de sensibilité." Autrement dit des gros chieurs pensa-t-elle. "Et ils peuvent être vite être blessés. Il faut toujours tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de parler... C'est une epxression" préféra-t-elle préciser.

Enfin... Elle pouvait parler. Calypso était aussi du genre à dire aux autres ce qu'elle pensait d'eux. Mais, contrairement à Léo qui ne faisait pas ça intentionnellement, Callie le faisait exprès. Elle n'aimait pas les gens, ils les énervaient et, quand elle ne portait pas quelqu'un dans son coeur, elle ne se gênait pas pour faire part de ses pensées. Il fallait juste pas la faire chier sinon elle pouvait devenir la pire langue de istina du monde et s'en contrefait carrément si la personne en face d'elle était blessée. C'était même mieux.

Léo conclu la conversation en disant finalement qu'elle était plus intelligente qu'il l'avait cru.

"Merci ?" dit-elle.

Elle ne se vexa pas, elle savait que de la part du jeune homme c'était une façon bizarre de faire un compliment. De plus, il n'était pas le seul à avoir sous estimer la jeune femme. Quand on la voyait, avec ses longs cheveux blonds et sa forte poitrine, tout le monde voyait en elle le stéréotype de la bécasse de base qui ouvrait les cuisses à tout le monde. Ce qu'elle n'était pas mais, elle ne savait pas pourquoi cette image lui collait à la peau.

Pour finir, Léo conclu qu'il n'aimait pas les personnes idiotes ce à quoi Calypso ajouta : "Eh bien ça nous fera un point en commun" dit-elle avant de rire jaune car Dieu savait qu'elle en était entourée.

©TENNESSEE.


HRP:
 

_________________
Birds are born to fly

It's raining in the city . My head is hot the sky is grey. My shoes are so dirty and I don't give a fuck today. I'm walking like a Jedy. A song is on the radio. Another cover of "world is mine". Oh birds will never fly.

(avatar Monkey Control
code northern lights.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Scrappy-Doo
Rapports rédigés : 224
Santa Barbarian since : 13/09/2015

Mon agenda
Topics: FERMES
Mes relations:
Mes rps:

MessageSujet: Re: Cookie | It's just a cigarette and it's just a Malboro Light. [terminé] Dim 24 Jan - 16:33

feat Cookie Léo Silk
& Calypso C. Fitzgerald

It's just a cigarette and it's just a Malboro Light


La jeune femme blonde essaie d’expliquer à Léo comment on reconnaît l’ironie. Selon elle, cela s’entend par le ton de la voix, la façon dont c’est nuancé, disproportionné. Cela paraissait difficile à expliquer. Léo ne lui en voulu pas de ne pas savoir bien le faire, parce qu’elle n’était pas la première à essayer. Zoé lui avait fait tout un entraînement sur l’ironie, elle essayait de lui placer pleins de phrases ironiques, le testait, jamais Léo n’avait réussi à comprendre quand elle était ironique, ou quand elle disait la vérité. Pas même quand elle disait quelque chose comme « C’est ça et moi je suis la reine d’Angleterre ». Tout ce qu’il trouvait à dire, c’était qu’elle n’était pas reine. Elle devait lui expliquer que là, elle avait été sarcastique. Bon. Si Zoé l’utilisait une deuxième fois, Léo arrivait quand même à se souvenir que cela devait être du sarcasme, comme la première fois. Sauf qu’il avait quand même besoin de vérifier, pour être sûr. Pour autant, Zoé n’avait jamais perdu patience. Parfois elle lui manquait… Mais ce n’était pas le moment d’y penser.

- Je crois que je ne suis pas le genre de personne qui peut comprendre l’ironie et le sarcasme.

Finalement Léo n’est pas un gars avec beaucoup d’humour, parce que l’humour il ne le comprend pas. Il n’est pas vraiment drôle du coup, mais ça lui importe pas vraiment, puisque de toute façon il n’a pas tellement d’amis.
La femme lui dit qu’il devait faire attention quand il parlait, qu’il devait essayer de réfléchir, que sa franchise pouvait blesser les gens. Qu’il fallait qu’il tourne sept fois sa langue dans sa bouche. C’était une expression. Pourquoi sept fois et pas deux fois ? Pourquoi ce chiffre et pas un autre ? Décidément les expressions étaient un mystère.

- Je ne sais pas faire ça non plus. Ne pas dire la vérité. C’est difficile. Les gens ne devraient pas se blesser de la vérité, puisque c’est la vérité. Je ne comprends pas, est ce que c’est mieux de mentir ?

Léo n’aime pas mentir, pourtant dans un certain sens, il le fait. Il dit qu’il s’appelle seulement Léo, alors qu’il s’appelle Cookie-Léo. Il ne dit pas ses réels activités, donc qu’il est un pirate-hacker et qu’il vole les gens. Il sait que cela lui apporterait beaucoup de problèmes.
Mais quand il s’agit de faire une remarque à quelqu’un qu’il trouve fou, stupide, enquiquinant, là par contre… Il est beaucoup trop franc.

- Donc je dois dire à quelqu’un que je trouve complètement stupide qu’il est très intelligent, simplement pour lui faire plaisir ? Mais pourquoi aurais-je envie de faire plaisir à quelqu’un que je trouve stupide ?

Il réfléchit à voix haute. Léo ne sait pas si la jeune femme va lui apporter une réponse. Sweet pèse plus lourd sur son dos, bon elle doit vraiment s’être endormi.
La blonde le remercie pour ce qu’il lui a dit, sur le fait qu’il la trouvait plus intelligente que dans un premier temps.

- De rien. Dit-il dans un certain automatisme.

Finalement elle lui dit que cela leur faisait un point commun, pour le fait qu’ils n’aimaient pas les personnes stupides tous les deux. Léo hoche la tête, même si en fait pour lui beaucoup beaucoup de personnes sont stupides. Quasiment tout le monde même. Parce que s’il ne comprend rien aux autres, s’il n’est pas du tout sociable, il n’en est pas moins très intelligent. Bon, sauf qu’il est incapable de juger les gens, d’où ils trouvent tout le monde ou presque stupide…

- Dommage qu’il y ait autant de personnes stupides.


_________________

Cookie Léo

T'es ma corne d'abondance
Mon Graal, ma renaissance
Sous tes doigts
Je suis bouddha
Tu es mon ultime évidence
Jusque là qu'ais-je été sans toi ?

Julia – Archimède
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Imperatrice du flood et agent de communication. Ze classe !
Rapports rédigés : 1426
Santa Barbarian since : 04/05/2015
Localisation : Un peu partout à la fois.

Mon agenda
Topics: OUVERTS
Mes relations:
Mes rps:

MessageSujet: Re: Cookie | It's just a cigarette and it's just a Malboro Light. [terminé] Ven 29 Jan - 10:25




It's just a cigarette and it's just a Malboro Light
Cookie et Calypso


Calypso ne savait plus ce quel pied danser avec l'énergumène devant elle. Il semblait vraiment lunatique. Attardé ? Non sûrement pas, son discours était censé, enfin. Elle arrivait plus ou moins à le comprendre. Elle le regarda ne sachant que dire, et puis de toute façon pourquoi se casser la tête avec un inconnu ? Elle ne le recroiserait sûrement jamais de tout façon. Elle essaya tout de même de lui formuler une réponse.

"Disons qu'il faut savoir trouver le juste milieu entre les choses à dire et celle à garder pour soi. Mais oui, parfois il vaut mieux se taire pour faire plaisir à la personne en face de soi, même si on ne l'apprécie pas. C'est soit ça, soit se prendre un pain." soupira-t-elle

Elle n'était que peu de temps sur le campus contrairement à lui qui malgré son apparence impromptu semblait bel et bien être un étudiant. Elle regarda le bébé endormi dans le dos du jeune homme. La même question revenant sans cesse dans sa tête, pourquoi avoir amener un bébé sur le campus ? Peut-être pensait-il amadouer certaines professeurs en amenant un mignon petit bébé dans sa classe, et d’ailleurs.. Ce truc était mignon ? Peut-être. Elle ne saurait le dire, ne trouvant que peu ou pas d'intérêt dans ce petit être humain incapable de se débrouiller par eux-même. En tout les cas c'était mieux quand ça dormait ces choses là. Moins bruyant, moins de travail. Elle ne comprenait pas le besoin des gens de s'extasier sur les bébés. Sérieusement ? Un truc baveux et puant. Où était la mignonnerie là dedans ? Elle soupira en regardant l'heure.

"J'ai encore pas mal de travail. Il faut que je rentre" dit-elle plus pour elle même que pour son acolyte.

Elle remonta son sac sur son épaule, relevant son regard clair devenu un peu plus doux face à Léo.

""Et bien... Bonne fin journée." Elle commença à s'éloigner avant de s'arrêter et de se retourner en ajoutant : "Le campus c'est pas un endroit pour un bébé. Mettez la en garderie au lieu de vous la trimbalez comme ça."

Et sur ces mots elle parti en direction des arrêts de bus. En attendant ce dernier, elle sortie une nouvelle cigarette qu'elle porta à ses lèvres. Elle hésita, la flamme vacillante de son briquet dansant faiblement devant la cigarette. Ne venait-elle pas de dire à un parfait inconnu qu'elle allait sûrement moins fumer ? Elle haussa les épaules et alluma cette dernière. Rome ne s'était pas construite en un jour et sa dépendance à la cigarette ne disparaîtrait pas comme ça du jour au lendemain. Elle expulsa lentement la fumer, savourant la brûlure de cette dernière dans sa gorge. La nicotine lui faisant un effet relaxant, autant que pour certain le chocolat. Elle s'en grilla deux le temps que le bus arrive. Elle eut environ une heure de trajet avant d'arriver chez elle, ce qui n'améliora en rien son humeur. Une fois là-bas, elle se fit un thé et s'installa à la correction de ces cours, contrôles et son planning du lendemain. "Putain. Je suis pas couchée encore. " Pensa-t-elle en voyant la charge de travail, mais surtout en se rendant compte que la moitié de ses élèves avaient répondu complètement aléatoirement à leur contrôle.


©TENNESSEE.

_________________
Birds are born to fly

It's raining in the city . My head is hot the sky is grey. My shoes are so dirty and I don't give a fuck today. I'm walking like a Jedy. A song is on the radio. Another cover of "world is mine". Oh birds will never fly.

(avatar Monkey Control
code northern lights.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Scrappy-Doo
Rapports rédigés : 224
Santa Barbarian since : 13/09/2015

Mon agenda
Topics: FERMES
Mes relations:
Mes rps:

MessageSujet: Re: Cookie | It's just a cigarette and it's just a Malboro Light. [terminé] Dim 31 Jan - 15:04

feat Cookie Léo Silk
& Calypso C. Fitzgerald

It's just a cigarette and it's just a Malboro Light


La jeune femme lui explique qu’il valait donc mieux parfois se taire, sinon on risquait de « se prendre un pain ». Léo sait ce que c’est, c’est se prendre un coup de poing, un coup. Même si quand des gens utilisaient l’expression « se prendre un pain », il voyait un personnage avec une baguette de pain dans les mains entrain de cogner quelqu’un d’autre… C’était très bizarre à imaginer.
Léo hoche la tête, peut-être qu’il devrait essayer de ne pas toujours dire tout ce qu’il pense des gens. Même quand ils sont stupides et que Léo croit bon de les prévenir, peut-être qu’il devrait les laisser dans leur bêtise. Il essaierait, sans être sûr d’y arriver.

Puis la jeune femme lui dit qu’elle devait partir. Léo encore une fois hoche la tête :

- Dans ce cas au revoir, dit-il simplement.

Lui-même a des choses à faire, il a bientôt un cours. La blonde, avant de partir lui dit de mettre Sweet à la garderie, parce que c’est pas un endroit pour les enfants ici. Léo n’a pas le temps de lui dire que d’habitude il a ses parents pour la garder, ou une nounou. Que des fois seulement il est obligé de la prendre avec lui. Les garderies c’est compliqué à cause des horaires à respecter, et du fait qu’il faut qu’il y ait des places de libre, et prévenir à l’avance pour l’inscription.
Léo reprend sa route, Sweet continue de dormir, du coup elle est sage pendant le cours. Léo ne dort pas parce qu’il garde un œil sur Sweet. Il écoute à peine le cours, il prends pas trop de notes, de toute façon c’est encore une fois quelque chose qu’il connaît déjà. Il s’ennuie un peu. Mais il repense à la jeune femme blonde. C’était une bonne rencontre se dit-il. C’était assez rare pour qu’il soit plutôt content.
Une pas si mauvaise journée.


_________________

Cookie Léo

T'es ma corne d'abondance
Mon Graal, ma renaissance
Sous tes doigts
Je suis bouddha
Tu es mon ultime évidence
Jusque là qu'ais-je été sans toi ?

Julia – Archimède
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: Cookie | It's just a cigarette and it's just a Malboro Light. [terminé]

Revenir en haut Aller en bas
 

Cookie | It's just a cigarette and it's just a Malboro Light. [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» COOKIE Bichon Maltais 3 ans
» J'aime pas l'odeur d'la cigarette.. [Le Taré A La Cigarette]
» Pour une cookie nocturne [PV : Victoria A. Levy]
» Xerxes Ether... Il est gentil, donnez lui un cookie ovo
» [DANGER D'ADDICTION] Cookie Clicker

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Santa Barbara Skies :: Rps terminés-