AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 But you start to lose control - Pv. Callie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Alix, impératrice du stress depuis 1990
Rapports rédigés : 501
Santa Barbarian since : 04/05/2015
Localisation : Un peu partout et nul part à la fois

Mon agenda
Topics: OUVERTS
Mes relations:
Mes rps:

MessageSujet: But you start to lose control - Pv. Callie Mar 13 Oct - 23:48



 



But you start to lose control

Ft. Calypso


Alix hocha la tête tandis qu’elle tapotait avec ses doigts sur le comptoir du secrétariat. Elle fixait l’horloge avec beaucoup de concentration. Elle attendait le moment où le cours du professeur Fitzgerald se terminerait, pour qu’elle puisse comme à son habitude descendre boire son café en salle des profs et Alix pourrait venir la déranger. Un élève lui avait demandé un service et elle n’avait pas hésité à lui promettre qu’elle ferait son maximum pour l’aider. Malheureusement, connaissant la froideur du professeur, elle savait bien que cela aller être beaucoup plus difficile que prévu. Elle grimaça, Alix essayait de ne pas la détester, mais c’était franchement compliqué. Mlle Fitzgerald avait clairement l’air de n’en avoir rien à faire du bien être de ses élèves et était extrêmement stricte. La petite brune évitait franchement de lui parler, car elle savait qu’un jour elle finirait par lui dire ce qu’elle pensait de son attitude désagréable. Elle était franchement exécrable avec certains élèves, notamment Sebastian, qui venait souvent se complaindre d’elle auprès de sa surveillante favorite. A vrai dire, Alix avait tendance à être apprécié de tout le monde vu qu’elle était clairement amicale avec les adolescents et essayaient tout le temps de régler leurs soucis.

Elle entendit la cloche sonnait et en déduit qu’il était temps de bouger, elle saisit quelques papiers, les mettant dans une pochette, avant de se mettre en route vers la salle des professeurs. Elle croisa quelques élèves dans le couloir, qui vinrent la saluer et leur parler rapidement de leur vies. Elle était comme ça Alix, elle les écoutait parler et s’intéressait à eux, même à leurs petites amourettes d’adolescents ou leurs histoires ridicules comme avec qui Jessica avait trompé Matthias. Elle ne les jugeait pas et ne disait jamais grand chose, même si ça ne l’empêchait pas d’avoir des avis sur certains élèves. Elle restait tout de même polie lorsque ceux-ci venaient lui parler.

Elle leur adressa plusieurs au revoir avant de continuer sa route. Elle tocqua à la porte...pas de réponses. Peu importe, elle rentra tout de même avant d’apercevoir Calypso près de la machine à café, ainsi que d’autres professeurs corrigeant des copies sans doutes, elle ne savait pas vraiment ce qu’ils faisaient. Elle s’en fichait un peu d’ailleurs. Elle localisa sa cible avant de poser les dossiers qu’elle avait dans sa main sur la table en faisant volontairement un peu de bruits. La jeune femme se retourna, elle ne souriait pas...évidemment, elle ne souriait jamais. Alix ne savait pas vraiment comment les gens pouvaient la supporter, elle doutait même que certains puissent l’apprécier.

- Bonjour, Professeur Fitzgerald, elle soupira avant de continuer, si ça ne vous gêne pas, j’aimerai bien vous parler de quelque chose.

C’était une formule de politesse, qu’elle le veuille ou non, Alix lui en parlerait, mais elle voyait mal l’autre lui dire non, ça la ferait passer pour une vieille mégère. Remarque, c’était bien ce qu’elle était non?

© _Viviie.



_________________
Life doesn't make sense
A force de s'échapper du stress, de fuir dans son pays imaginaire, on finit pas s'effacer de sa propre vie et on se retrouve pris au piège, comme Alice, incompétent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Imperatrice du flood et agent de communication. Ze classe !
Rapports rédigés : 1426
Santa Barbarian since : 04/05/2015
Localisation : Un peu partout à la fois.

Mon agenda
Topics: OUVERTS
Mes relations:
Mes rps:

MessageSujet: Re: But you start to lose control - Pv. Callie Sam 7 Nov - 17:04




But you start to lose control
Alix et Calypso



"Donc, comme je le disais, la guerre de cession commença en 1860 et... SEBASTIAN BORDEL ! QU'EST CE QUE JE VIENS DE DIRE !"

La jeune blonde tapa du poing sur son bureau. Cet élève allait la rendre dingue. Actuellement, il était en train de faire des petites boulettes avec le document que venait de lui passer Calypso et s'amusait à les lancer dans la chevelure de sa voisine de devant. Cet élève était vraiment... Un petit con ! Il n'y avait pas d'autres mots pour le définir. Il ne se souciait que de sa gueule et se moquait ouvertement des autres, quitte à leur faire des crasses. Si ça ne tenait qu'à elle, ça fait depuis longtemps qu'elle l'aurait remis à sa place en le secouant un peu... Mais bon, il fallait garder son sang froid car sinon cela était mal vu.

Sebastian balbutia deux ou trois mots avant de se taire. Bien sûr qu'il ne savait pas la réponse, étant donné qu'il n'avait rien écouté. Calypso soupira, il était vraiment irrécupérable. Bon, au moins, il n'avait pas sortit une de ses réparties à la con comme il avait l'habitude de le faire. Bon Dieu, elle détestait tellement quand il faisait ça. "hey j'ai pas mon devoir, c'est mon chien qui l'a mangé". Mais bien sûr, et la marmotte met le chocolat dans le papier alu...

"Bien..." lui dit-elle. "Vous m’amènerez votre carnet de correspondance à la fin du cours. Bien sûr, je vais aussi devoir vous coller. Vous comprenez bien que lancer des boulettes dans les cheveux de vos camarades n'est pas quelque chose que je peux laisser passer."

Elle entendit que Sebastian laissa échapper un "salope" mais elle n'y prêta pas attention. Ce n'est la première fois que l'un de ses élèves l'insultait et si elle devait faire un commentaire à chaque fois que cela arrivait, elle n'en aurait pas fini.

La jeune blonde reprit son cours et le fini. Une fois que l'heure fut terminé, les élèves prirent leurs affaires avant de partir. Sebastian alalit filer en coup de vent mais Calypso lui fit un signe pour lui demander d'apporter son carnet. Ce que le jeune homme fit en ralant. La jeune prof nota deux ou trois trucs dedans avant de le redonner.

Elle allait commencer son cours suivant quand quelqu'un l'interpella. C'était une des surveillantes... Alix. Calypso ne sait pas pourquoi mais cette dernière semblait avoir une dent contre elle. Et par conséquent, Calypso ne faisait aucun effort pour essayer d'améliorer la chose... Elle n'en avait pas envie si cette dernière était aussi désagréable. En l’occurrence, aujourd'hui, Alix était venu lui demander si elle pouvait lui demander quelque chose. Calypso se retint de soupirer. Elle avait le sentiment qu'elle allait encore avoir le droit à des reproches. Alix lui faisait toujours des réflexions. Clairement, le courant ne passait pas entre elles.

"Oui, bien sûr... Allez-y. En quoi puis-je vous aider" demanda-t-elle en reposant ses affaires sur son bureau.

©TENNESSEE.

_________________
Birds are born to fly

It's raining in the city . My head is hot the sky is grey. My shoes are so dirty and I don't give a fuck today. I'm walking like a Jedy. A song is on the radio. Another cover of "world is mine". Oh birds will never fly.

(avatar Monkey Control
code northern lights.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Alix, impératrice du stress depuis 1990
Rapports rédigés : 501
Santa Barbarian since : 04/05/2015
Localisation : Un peu partout et nul part à la fois

Mon agenda
Topics: OUVERTS
Mes relations:
Mes rps:

MessageSujet: Re: But you start to lose control - Pv. Callie Lun 14 Déc - 6:17



 



But you start to lose control

Ft. Calypso


Alix sourit appréciant le fait que la jeune institutrice accepte de l’écouter. Elle n’était jamais sûre avec mademoiselle Fitzgerald. Autant dire que pour cette demoiselle, l’aide d’autrui n’était pas évident et c’était déjà un grand pas que d’accepter d’entendre les paroles d’autres personne. En continuant sur sa voie, peut-être qu’un jour la jeune femme deviendrait agréable et sympathique. Hmmm, non c’était clairement un oxymore. Enfin bon, Alix se devait de la respecter, elle se fichait peut-être de la politesse, mais elle n’aimerait pas devoir chaque jour affronter les regard noir d’une personne haineuse.

- Eh bien, en fait, elle prit une grande inspiration, serait-il possible de déplacer votre cours de jeudi matin de 7h00 à 8h00, pour le mettre le vendredi après-midi de 5h00 à 6h00. J’ai vu que vous aviez un trou, ça arrangerait beaucoup les élèves vous savez. Ils reviennent mercredi d’un voyage en Italie et aimeraient vraiment ne pas avoir cours la matinée. Tous les autres professeurs ont accepté les changements, il ne reste que vous.


Elle souffla, elle se doutait déjà que ce serait perdue d’avance. Calypso Fitzgerald n’allait jamais vouloir rester une heure de plus dans l’établissement juste pour arranger des élèves. Cette femme n’avait aucune notion d’altruisme. Enfin bon, elle avait déjà pris la peine de perturber son programme très strict pour écouter les paroles de la jeune Alix. C’était déjà appréciable et au moins deux fois plus que ce que pouvaient endurer ses parents. Après ce n’était pas une référence, ses parents étaient des êtres égoïstes dotés d’aucune empathie et dire qu’elle ne vivait que pour les rendre fier. Ridicule n’est-ce pas?

Sauf que ce n’était pas la relation avec ses parents qui était au coeur du sujet, mais la réaction de la jeune institutrice qui leva un sourcil, intriguée, mais neutre. Il était impossible de trouver dans son regard un quelconque indice qui mettrait la puce à l’oreille à Alix vis à vis de la nature de sa réponse.

Un peu comme un super héros, Alix se sentait un peu obligée de réussir. Elle avait entre ses mains le destin d’une trentaine de lycéens, alors, elle décida d’insister.

- Vous savez, c’est vraiment important pour eux et puis ça ne vous coûte presque rien, ce serait vraiment généreux de votre part. Ils sauront vous être reconnaissants, j’en suis certaine.


Peut-être pas Sebastian qui lui, tout le monde le savait, ne la portait pas spécialement dans son coeur. Entre les deux c’était un peu une espèce de guerre ridicule. Il faut dire que selon ce qu’avait rapporté le jeune homme à Alix, il semblerait que mademoiselle Fitzgerald ait des fâcheuses tendances à s’acharner sur lui pour une raison que ni Alix ni Sebastian ne connaissent. Elle voulait bien comprendre, que ce garçon savait se montrer odieux et détestable, mais bon, ce n’était quand même pas une raison pour en faire sa cible première et évacuer toute sa frustration dessus. Alix ne connaissait pas l’histoire de Calypso, mais elle était certaine que sa vie n’avait pas été et n’est pas rose, mais ça ne justifie pas le fait d’être aussi stricte voire méchante avec ses élèves. Ils n’ont rien fait, ces pauvres victimes.

© _Viviie.



_________________
Life doesn't make sense
A force de s'échapper du stress, de fuir dans son pays imaginaire, on finit pas s'effacer de sa propre vie et on se retrouve pris au piège, comme Alice, incompétent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Imperatrice du flood et agent de communication. Ze classe !
Rapports rédigés : 1426
Santa Barbarian since : 04/05/2015
Localisation : Un peu partout à la fois.

Mon agenda
Topics: OUVERTS
Mes relations:
Mes rps:

MessageSujet: Re: But you start to lose control - Pv. Callie Mar 12 Jan - 15:46




But you start to lose control
Alix et Calypso


Alix se tenait devant elle, se triturant les mains. Elle avait l'air de chercher ses mots. Calypso soupira, légèrement agacée par le comportement de la jeune femme. Putain, elle n'allait pas la bouffer. Bon, peut-être qu'elle l'enverrait chier mais ce n'était pas la fin du monde. Finalement la surveillante demanda s'il était possible qu'elle décale un cours. Calypso fronça les sourcils. Pourquoi fallait-il toujours arranger le confort des élèves ? Pour des lycées, leur confort étaient déjà au dessus de tout ce qu'elle avait eu. Et puis, vous connaissez le vieil adage, tu leur donne la main et ils te prennent le bras.

"Non je ne peux pas décaler mon cours"

Voyant qu'Alix allait surenchérir, elle reprit.

"Ce n'est pas que je ne veux pas" Même s'il y avait un peu de ça. "Mais simplement dû au fait que je donne aussi des cours de tutorat à la fac et que j'ai justement un cours à cet horaire. Les étudiants ont un planning très chargé donc je ne peux pas décaler le tutorat non plus" continua-t-elle anticipant ce qu'Alix allait dire. "Sans mentionner le fait qu'il faut prévenir la scolarité, qu'elle trouve une salle de libre, qu'elle daigne envoyer un message aux élèves... Enfin, vous savez comment est l'administration de la fac..."

Calypso soupira en y repensant. S'il y avait un endroit où elle souhaitait ne jamais mettre le nez, c'était bien dans la paperasse d'une faculté. Elle ne savait pas comment les secrétaires faisaient mais, elles trouvaient toujours le moyen de se tromper dans les plannings, inscrire les résultats des mauvaises personnes, envoyer des messages importants le lendemain de leur date d'échéance... C'était pourtant leur métier et ce n'était pas compliqué à faire, il suffisait d'avoir un minimum de rigueur. Et avec tout ça, les secrétaires étaient souvent aussi aimable qu'une porte de prison. Même Calypso passait pour une bisounours à côté.

Elle ne savait pas pourquoi mais, elle avait le sentiment qu'Alix allait défendre l’administration de la fac en disant que ce n'était pas de leur faute, qu'ils étaient débordés, que ce n'était pas un métier facile... Elle soupira, se demandant comment pouvait-on trouver des excuses à tout le monde et être aussi patient avec les autres.

Toutefois, elle avait l'impression que la jeune femme n'allait pas abandonner si facilement, c'est pourquoi Calypso reprit.

"Après, si vous voyez un autre horaire pour que je déplace mon cours qui pourrait convenir à mon emploi du temps, proposez-le et je verrais... Mais généralement, après 17h, c'est mort pour moi car je suis à la fac."

Elle espérait qu'Alix allait comprendre ces engagements car, ce n'était pas souvent le cas de tout le monde. Beaucoup se demandait pourquoi elle faisait des tutorats en plus de son travail au lycée mais la réponse était simple, elle avait tout simplement d'argent. A vrai dire, elle avait assez pour vivre avec son salaire de prof mais, la jeune femme avait l'intention d'économiser car elle souhaitait commencer un doctorat en histoire. Mais ça, elle ne l'avait encore jamais dis à personne, elle ne voulait pas qu'on l'aide ou décevoir les gens si jamais elle se foirait alors, elle gardait ça encore secret pour elle.

©TENNESSEE.

_________________
Birds are born to fly

It's raining in the city . My head is hot the sky is grey. My shoes are so dirty and I don't give a fuck today. I'm walking like a Jedy. A song is on the radio. Another cover of "world is mine". Oh birds will never fly.

(avatar Monkey Control
code northern lights.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: But you start to lose control - Pv. Callie

Revenir en haut Aller en bas
 

But you start to lose control - Pv. Callie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» I lose control when I hear your body move [Scott]
» Don't loose control [Livre I - Terminé]
» 07. It's a new day, a new start, and I'm feeling good!
» start again, le 26/01/2012 à 1h05
» Are you ready boots ? Start walkin' ! [D8]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Santa Barbara Skies :: Santa Barbara :: Centre Ville :: Ecoles et lycées-