AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Hold me now, 'cause I couldn't even if I tried| Evanna

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Are you insane like me? Been in pain like me?
Rapports rédigés : 178
Santa Barbarian since : 02/12/2015
Localisation : Quelque part, ça te regarde pas

MessageSujet: Hold me now, 'cause I couldn't even if I tried| Evanna Mer 2 Déc - 22:42

© zap2it


Evanna Genevieva Rosebury

ft. Adèle Exarchopoulos

Evanna elle ne ressent rien? Un don...une malédiction...c’est à vous de juger.

Elle ne connaît pas la tristesse, ni la douleur, la déception ou la peur. Elle est totalement insensible. Egoiste, il n’y a que son bonheur personnel qui lui importe.

Elle est déterminée est capable de tout pour obtenir ce qu’elle veut. Elle peut faire de vous son jouet, son pantin en un discret clin d’oeil. Ses mots sont bien choisis et bien trouvés, il est tellement simple de se laisser noyer par ses belles paroles éloquentes.

Evanna elle est aussi très belle et intelligente. Elle a tendance à analyser rapidement les gens et à connaître leur points faibles. Elle sait leur faire mal autant physiquement que psychologiquement. Elle n’est pas sadique, elle n’aime pas blesser les gens, mais elle ne peut pas se mettre en danger et si elle doit se défendre tout en anéantissant d’autres personnes, elle le fera.

Elle est susceptible, un simple non pourrait la rendre folle et lui faire établir une vengeance des plus atroces. Rancunière, elle est capable de ruminer pendant des mois contre une chose que vous lui avez faite. Autant ne pas l’énerver. Vous avez de la chance cependant, elle ne se blesse que lorsque c’est des gens proches d’elles qui la déçoivent. Il y en a très peu qu’elle porte dans son coeur.

Cette raison est simple, Evanna a peur des sentiments. C’est pour les faible. Ça détruit, ça fait mal. Elle ne ressent pas la joie, mais au moins elle ne ressent pas la douleur. Elle ne pense pas être inhumaine, elle est juste différente des autres, elle est plus intelligente, car elle, elle arrive à rester impassible.

Les autres ils sont tous nuls, tous, sans exceptions, même ceux qu’elle aime. Elle les a en horreur parce qu’ils sont ses points faibles.


Carte d'identité:
Nom :
Rosebury
Prénoms :
Evanna, Genevieva
Date de naissance :
07 Août 1989
Age :
26 ans
Lieu de naissance :
Chicago
Nationalité :
Américaine
Etat civil :
C'est compliqué
Métier :
Boxeuse professionnelle
Groupe :
Banana
Anecdotes & faits divers:
Caractère

Insensible • Manipulatrice • Belle • Intelligente • Pessimiste • Déterminée • Passionnelle • Réfléchie • Violente • Athlétique • Charismatique • Eloquente • Perspicace • Suceptible • Sociable • Fausse • Dépendante • Psychopathe



A propos de moi:

Je suis un petit fou nommé Costati, qu'on peut aussi surnommer Cos. J'ai 19 piges. Pis, si je suis arrivé là c'est parce que j'ai craqué...ouais encore. Yo je suis déjà sur Santa Barbara et je m'appelle Shawn Spencer, Alix Denford et Logan Enlow/ Yo, j'ai jamais entendu parlé de ce truc avant. J'ai vu l'autre série de taré. J'ai des couettes et les intrigues je vais les faire. J'ai bien lu le truc long et chiant et je peux te le prouver en disant validé par le pouvoir de moi et je suis surpuissante. Pis je voulais aussi vous dire que Je vous bayze. Je préfère vous prévenir je suis une psychopathe MWHAHAHHAHA

© _Viviie.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Are you insane like me? Been in pain like me?
Rapports rédigés : 178
Santa Barbarian since : 02/12/2015
Localisation : Quelque part, ça te regarde pas

MessageSujet: Re: Hold me now, 'cause I couldn't even if I tried| Evanna Mer 2 Déc - 22:43

© blend - Tumblr


Why are you running away?

I don't want you to feel sorry for me.


Evanna elle n’a jamais pleuré, quand elle est née et qu’elle devait pousser son premier cri. Elle l’a fait...mais elle n’a pas pleuré, quand l’infirmière devait la vacciner contre la jaunisse, elle n’a pas pleuré, quand elle a dû partager une couche avec son frère jumeaux Carl, elle n’a pas pleuré.

Evanna n’a jamais aimé personne, elle n’a jamais rien ressentis. Ce n’était pas une de ces gamines pleine de vie. Elle n’aimait pas courir, elle préférait marcher, elle n’aimait pas rire, elle préférait sourire légèrement, elle n’aimait pas regarder le ciel, elle préférait fixer la terre. Elle n’était pas timide pour autant elle aimait bien parler aux gens, se faire passer pour une fille parfaite et adorable. C’est amusant de modeler son image en fonction de ce que les gens veulent voir. C’est marrant parce qu’elle elle n’a pas vraiment d’image. Des fois elle n’a pas l’impression d’être humaine et ça lui va parfaitement bien. Les émotions c’est surfait, les émotions c’est stupide et les émotions ça détruit. Elle, elle est forte. Quand son chien et mort elle a juste regardé sa tombe quelques secondes avant de repartir jouer avec ceci ou cela.

Son frère il n’a jamais été comme elle, c’était un peu un pleurnicheur. Il criait tout le temps, il avait tout le temps cette lueur d’espoir dans les yeux et ça la rendait complètement folle. Il était une boule d’émotion qui se laissait totalement démonter par tous les obstacles qui croisaient sa route alors qu’elle était un bouclier avec une force incroyable. Totalement insensible, elle n’avait pas peur, elle n’avait pas froid, elle n’était pas triste.

Sa mère était riche et son père était un notaire, assez doué à ce qu’il paraît. Autant dire que pour deux enfants capricieux cette situation semblait parfaite. Ils pouvaient demander ce qu’ils voulaient, leurs requêtes seraient toujours prises en compte. Puis un jour, papa cria sur maman et maman sur papa et papa sur son frère Carl.

Evanna elle ne détestait pas son père, il était toujours adorable avec elle, c’était sa petite princesse et si lui non plus n’était pas du genre à partager ses émotions, elle savait à quel point il l’aimait. Elle, elle s’en fichait, il pourrait crever, elle vivra sa vie sans encombres. Le monde pourrait crever qu’elle continuerait à vivre sa vie sans encombres.

Eva elle était égoïste et elle l’a toujours été, pourtant quand son père devint violent avec Carl, elle s’interposa. Pourquoi? Parce qu’elle, elle n’avait pas peur, parqu’elle, elle ne craignait rien, parce qu’il ne pourrait jamais lui faire le moindre mal. Mais pourquoi prendre ce risque? Elle ne savait pas vraiment, peut-être qu’elle n’était pas si inhumaine après tout? Evanna elle s’est toujours fichu des injustices, pourtant, elle n’arrivait pas à supporter celle-ci.

C’est là qu’elle rencontra la colère et l’adrénaline. Elle se levait des fois, avec des envies de frapper son père, de le blesser, juste pour le plaisir de le voir souffrir. Elle ne savait pas quoi, mais quelque chose rendait son corps mobile et complètement intenable. Elle devait bouger, elle devait courir, elle devait frapper, nager...peu importe, mais elle devait arriver à évacuer ça. Elle ne pouvait supporter l’idée de pouvoir ressentir quoi que ce soit. Elle commença vite à tester plein de type de sports où elle excellait à chaque fois. Entre temps ses parents avaient divorcés, son père avait obtenu la garde des enfants et elle se devait encore une fois de protéger Carl, toujours incapable de comprendre pourquoi. Puis sa mère les fit déménager à Santa Barbara après avoir réussi à récupérer leur garde. Evanna n’avait pas vraiment suivit à vrai dire, elle s’en fichait un peu de toute cette histoire. Elle vivait la vie, sa famille vivait la sienne et peu lui importait vraiment. La famille...c’était juste des liens de sang et ce qu’on disait sur le fait que c’était sacré, c’était de complètes idioties.

A Parma, dans le quartier riche de la ville, les enfants Rosebury ont vite été formé pour l’amour de l’argent. Il ne vivait que par ça. L’argent vous permet de tout avoir, l’argent vous permet d’être puissant, l’argent vous permet de survivre. Evanna ne voulait pas mourir, pas tant qu’elle ne l’avait pas décidé. L’argent contrairement aux humains, ça n'exigeait pas des choses de vous, ça ne pouvait pas vous décevoir et ça ne pouvait pas non plus vous aimer. L’argent ça rendait fou paraît-il, elle n’en avait que faire. Pour elle les dégénérés sont tous ceux qui ressentent quelque chose. Tout est plus simple quand on se laisse toucher par rien, on devient indestructible. Pourquoi faire le choix d’être vulnérable?

L’adolescence fut une période divertissante. Elle vit les gens commencer à changer autour d’elles, certains devenaient plus abrutis et d’autres plus désirable. C’est la deuxième chose qu’Evanna était capable de ressentir, le désir et l’envie d’avoir quelqu’un près de soi, qu’il vous touche, vous caresse et simplement vous fasse l’amour. Elle avait du succès avec les hommes, il faut dire qu’avec tout le sport qu’elle faisait, elle s’était bâti un corps assez appréciable. Elle aimait bien séduire, elle aimait bien qu’on la regarde, mais ce qu’elle préférait plus que tout c’était de voir son frère devenir fou en la voyant avec d’autres jeunes hommes. Elle comprit vite que ses sentiments pour elle n’étaient pas que fraternels et elle ne pouvait pas s’empêcher d’en jouer. Elle n’était pas dérangé par le fait qu’il puisse être attiré par elle, au contraire. Il faut dire que le sentiment était assez partagé. C’est sans vraiment de gênes qu’elle commença à le taquiner, à rentrer dans un jeu de séduction dans le but de le faire craquer. Elle détestait le sens moral, pour elle le bien n’existait pas et le mal non plus, elle ne pourrait que rendre service à Carl en lui faisant réaliser ceci.

A force de jouer avec le feu, on finit souvent par se brûler. Evanna ne craignait pas le feu, mais ce n’était pas le cas de son frère. Lorsqu’un jour à une soirée assez anodine il la surpris dans les bras d’un homme. Elle put voir son visage se tordre et ses joues se rougir. Elle connaissait cette expression, elle l’avait vu chez son père et elle l’avait ressentis à chaque fois que celui-ci s’en prenait à Carl. C’était la colère, Evanna n’aimait pas les émotions et surtout pas la colère. Parce qu’au final, c’était la seule qu’elle n’arrivait pas à vaincre.

Comme mécaniquement, son frère prit en main une lampe, posée sur un table de chevet avant de taper à plusieurs reprises, sans s’arrêter sur la tête du jeune homme suppliant. Evanna regardait, plus intrigué que traumatisé ou apeuré. Elle ne réagissait pas, elle se contentait d’assister à la scène comme si elle était un spectateur. Son amant implora son aide tandis que Carl était vide de toute humanité et elle, elle restait elle-même, totalement froide. Elle savait qu’il allait mourir, alors elle réfléchissait à un moyen de faire passer tout ceci pour un accident.

Une fois que son frère lâcha l’objet du crime commençant à comprendre ce qu’il se passe, elle se releva rapidement avant de le forcer à s’asseoir sur un coin du lit. Il ne pleurait même pas, il respirait juste légèrement, il ne pouvait plus parler et il était totalement en état de choc. A vrai dire, Evanna en observant ses yeux devina vite qu’il n’aurait plus de souvenir de ce passage macabre. Elle lui dit de se calmer, de sa voix apaisante et rassurante qu’elle avait étant gamine. Il l’écouta et elle entreprit de s’occuper du cadavre. Elle se rhabilla, sortit d’un placard un vêtement pour nettoyer toutes empreintes digitales et traces de sang, notamment sur la lampe. Elle vérifia plusieurs fois avant de la replacer à son emplacement de base. Puis elle regarda le crâne du mort. Une magnifique blessure au crâne. Elle pourrait jouer la carte d’un accident. Oui, il serait tomber à cause de l’abus d’alcool et se serait blessé mortellement contre le coin de la commande. Elle nettoya ses mains avant de sortir dehors, descendre à l’étage pour chercher des bouteilles. Personne ne pouvait se douter de quoi que ce soit, elle était bien trop calme pour que quelqu’un puisse la suspecter de simuler l’accident d’une personne.

Elle fit boire Carlos, enfin força son organisme à ingurgiter le liquide puis le déplaça près de la commode mettant du sang sur celle-ci pour peaufiner le meurtre parfait.

Carl ne bougeait plus, il était totalement inerte. Il était là, mais son esprit s’était perdu loin, bien loin. Elle lui prit la main avant de le guider dans le calme le plus total jusqu’à l’extérieur. Elle sourit aux autres lycéens avant de se retrouver dans la cours avec son frère ayant légèrement repris conscience. Elle prit l’initiative de ne jamais lui raconter ce qu’il s’était passé, ce n’est pas pour rien qu’il avait décidé de tout oublier. Elle recommença à jouer avec lui. Elle était juste incapable de se retenir, sauf que cette fois ce n’était pas pareil. Il l’embrassa, il posa ses lèvres sur les siennes dans un baiser passionné qui la rendit complètement dépendante de lui. Elle s’était toujours fichue du fait qu’il s’agissait de son frère, mais en ce moment-même, c’était pire que tout. Elle se fichait même de mourir demain ou de se faire dérober toute sa fortune, elle voulait juste que ce moment continue.

Quelqu’un les surprit et se fut la fin de ce moment intense qu’Evanna chérissait tant. Pour la première fois de sa vie, elle s’était sentie vivante, pour la première fois de sa vie elle n’avait pas voulu que le monde change, pour la première fois de sa vie elle avait trouvé quelque chose, quelqu’un qui était capable de lui faire ressentir quelque chose de follement positif. C’était des sentiments, c’était des émotions qui pouvaient la rendre faibles, mais elle s’en foutait. Elle avait envie d’être humaine et faible si c’était le prix à payer.

Carl pensait différemment, il cessa tout, il arrêta de passer du temps avec elle, il l’ignora depuis cette nuit et depuis des rumeurs de leur relation peu fraternelle. Eva se fichait de l’avis des autres, de toute façon elle niait tout en bloc et les gens finissait toujours par la croire, mais son frère était différent et si ça pouvait la rendre folle, c’est aussi ça qui faisait qu’elle l’aimait.

Son adolescence prit fin, il fut arrivé le temps de devenir adulte et de l’indépendance. Elle quitta le domicile familial. Elle était grande, elle était seule. Elle ne reverrait plus sa mère, ni son frère à part lorsqu’il essayait de la protéger et l’avertir du danger que représentait le monde. Comme il était naïf. N’avait-il pas compris que depuis le début de sa vie, elle était celle qui s’occupait de lui. Ça n’avait jamais été autrement dans leur famille.

Evanna avait de l’argent, celle de sa mère. Pourtant, elle en voulait plus, plus et encore plus. Elle faisait partie de ce genre de personne avare à ne jamais être satisfait de la largeur de son compte en banque. Elle ne faisait pas d’étude, rester enfermé dans une pièce en permanence, elle ne pourrait pas le supporter. Elle ne travaillait pas non plus. Tout l’ennuyait. C’est en couchant avec un jeune homme, une nuit qu’elle réussi à trouver une bonne alternative. Après l’acte, elle lui demanda de la payer. Il ne fallait surtout pas lui faire croire qu’à la base elle avait été intéressé par lui. Il ne posa même pas de questions, ceci lui paraissait parfaitement normal. Il devait avoir l’habitude songea-t-elle.

Elle rentra rapidement dans un réseau de prostitution, se trouvant un mac, et quelques collègues et amies. Elle aimait bien ce petit système. Vous n’avez pas idée de ce qu’est le salaire d’une escort girl. Croyez-moi, c’est assez grandiose. Elle rencontra sur son chemin Eleonor, qui devint vite sa meilleure amie et aussi plan cul régulier.

Sauf qu’Eva se rendit vite compte que ce métier ne lui correspondait pas vraiment. Elle pensait pouvoir être à l'abri des sentiments, mais non. Un mâlin imbécile, lui murmura sans qu’elle puisse s’en rendre compte à quel point elle était belle. Pas de compliments...pas de mots doux, ils étaient ici pour baiser et rien d’autres. Pour qui se prenait-il? D’un geste rapide, sans se retenir, elle le frappa. C’était bref et radical, il ne put l’excquiver et son nez fut brisé. Après avec pleurniché comme une gamine, il finit par la mettre dehors puis se plaindre auprès de son mac qui décida de la renvoyer. Elle n’en avait que faire, de toute façon, elle n’aimait plus vraiment ces gens. Elle était certaine qu’ils s’étaient attachés à elle. C’était idiot. Ils avaient pleuré son départ et elle, elle leur avait rit au nez. La vie continuait, la terre ne s’arrêterait pas de tourner parce qu’elle s’en allait. Leurs mélodrames la rendaient folle.

Comme elle l’avait prédit, elle se trouva vite une nouvelle carrière. Sport, sport et sport, elle ne vivait que par ça, notamment la boxe. A force de passer ses journées entières dans un club à taper sur des punching-ball, elle finit vite par se faire repérer et recruter. Elle est désormais boxeuse professionnelle. Autant dire qu’elle a tout ce qu’elle veut dans la vie, de l’argent, un métier passionnant, la possibilité de faire du sport et surtout, une absence totale de sentiment. La vie belle quoi? Pourquoi n’arrive-t-elle pourtant pas à se croire elle-même?

© _Viviie.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
I, I know, how I feel when I'm around you. I, don't know, how I feel when I'm around you.
Rapports rédigés : 543
Santa Barbarian since : 02/12/2015
Localisation : Pas dans le lit d'Evanna, Hélas... Non non pas hélas, c'est très bien qu'il n'y soit pas. C'est mieux comme ça è-é

Mon agenda
Topics: OUVERTS
Mes relations:
Mes rps:

MessageSujet: Re: Hold me now, 'cause I couldn't even if I tried| Evanna Mer 2 Déc - 22:44

ZYVA J'TE BAIZE. Je veux pas mais je le fais quand même.

Non mais en vrai. Amour sur toi string

_________________

La vie de Carl. #tristesse:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Are you insane like me? Been in pain like me?
Rapports rédigés : 178
Santa Barbarian since : 02/12/2015
Localisation : Quelque part, ça te regarde pas

MessageSujet: Re: Hold me now, 'cause I couldn't even if I tried| Evanna Mer 2 Déc - 22:48

Nan mais je te ferais craquer un jour MWHAHAHAHAHAHAHAH
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
I, I know, how I feel when I'm around you. I, don't know, how I feel when I'm around you.
Rapports rédigés : 543
Santa Barbarian since : 02/12/2015
Localisation : Pas dans le lit d'Evanna, Hélas... Non non pas hélas, c'est très bien qu'il n'y soit pas. C'est mieux comme ça è-é

Mon agenda
Topics: OUVERTS
Mes relations:
Mes rps:

MessageSujet: Re: Hold me now, 'cause I couldn't even if I tried| Evanna Mer 2 Déc - 22:52

Naaaaaaaaaooooooooooooooaaaaaaaaaaaan è-é

_________________

La vie de Carl. #tristesse:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Are you insane like me? Been in pain like me?
Rapports rédigés : 178
Santa Barbarian since : 02/12/2015
Localisation : Quelque part, ça te regarde pas

MessageSujet: Re: Hold me now, 'cause I couldn't even if I tried| Evanna Mer 2 Déc - 22:55

Rien que sur ton avatar on dirait que t'as peur de moi mon bichounou mouhahaha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
I, I know, how I feel when I'm around you. I, don't know, how I feel when I'm around you.
Rapports rédigés : 543
Santa Barbarian since : 02/12/2015
Localisation : Pas dans le lit d'Evanna, Hélas... Non non pas hélas, c'est très bien qu'il n'y soit pas. C'est mieux comme ça è-é

Mon agenda
Topics: OUVERTS
Mes relations:
Mes rps:

MessageSujet: Re: Hold me now, 'cause I couldn't even if I tried| Evanna Mer 2 Déc - 23:09

Mais nooooooooon. Je regarde dans le lointain tel un artiste solitaire.

_________________

La vie de Carl. #tristesse:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Ira Wolkoff
Tout ce qui est utilisable est bon a prendre !
Rapports rédigés : 376
Santa Barbarian since : 19/11/2015
Localisation : Dans une pièce de théâtre dont le lieu s'appelle la terre...

Mon agenda
Topics: OUVERTS
Mes relations:
Mes rps:

MessageSujet: Re: Hold me now, 'cause I couldn't even if I tried| Evanna Mer 2 Déc - 23:26

Ré-bienvenue ^^
(même si tu est l'un des admins XD)

_________________

"I wanna be free again, free like the wind."

"I wish I could fly, fly like an eagle over the mountain."
"I wanna see the world from the sky."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
"People are strange, when you're a stranger, faces got ugly when you're alone"
Rapports rédigés : 441
Santa Barbarian since : 04/05/2015
Localisation : Près d'un stand de nachos

Mon agenda
Topics: OUVERTS
Mes relations:
Mes rps:

MessageSujet: Re: Hold me now, 'cause I couldn't even if I tried| Evanna Sam 5 Déc - 1:25

Merci et non t'as peur de mon magnifique visage de folle furieuse.

_________________
 I AM A ROCK
I've built walls, A fortress deep and mighty, That none may penetrate; but you did. - Shules
© ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
I, I know, how I feel when I'm around you. I, don't know, how I feel when I'm around you.
Rapports rédigés : 543
Santa Barbarian since : 02/12/2015
Localisation : Pas dans le lit d'Evanna, Hélas... Non non pas hélas, c'est très bien qu'il n'y soit pas. C'est mieux comme ça è-é

Mon agenda
Topics: OUVERTS
Mes relations:
Mes rps:

MessageSujet: Re: Hold me now, 'cause I couldn't even if I tried| Evanna Mar 8 Déc - 2:22

sexe sexe

_________________

La vie de Carl. #tristesse:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Are you insane like me? Been in pain like me?
Rapports rédigés : 178
Santa Barbarian since : 02/12/2015
Localisation : Quelque part, ça te regarde pas

MessageSujet: Re: Hold me now, 'cause I couldn't even if I tried| Evanna Mar 8 Déc - 3:18

viens petit coquinou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
I, I know, how I feel when I'm around you. I, don't know, how I feel when I'm around you.
Rapports rédigés : 543
Santa Barbarian since : 02/12/2015
Localisation : Pas dans le lit d'Evanna, Hélas... Non non pas hélas, c'est très bien qu'il n'y soit pas. C'est mieux comme ça è-é

Mon agenda
Topics: OUVERTS
Mes relations:
Mes rps:

MessageSujet: Re: Hold me now, 'cause I couldn't even if I tried| Evanna Mar 8 Déc - 18:37

fouet lapinou

_________________

La vie de Carl. #tristesse:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Are you insane like me? Been in pain like me?
Rapports rédigés : 178
Santa Barbarian since : 02/12/2015
Localisation : Quelque part, ça te regarde pas

MessageSujet: Re: Hold me now, 'cause I couldn't even if I tried| Evanna Mar 8 Déc - 23:29

Owiiii tombes dans les vape
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
I, I know, how I feel when I'm around you. I, don't know, how I feel when I'm around you.
Rapports rédigés : 543
Santa Barbarian since : 02/12/2015
Localisation : Pas dans le lit d'Evanna, Hélas... Non non pas hélas, c'est très bien qu'il n'y soit pas. C'est mieux comme ça è-é

Mon agenda
Topics: OUVERTS
Mes relations:
Mes rps:

MessageSujet: Re: Hold me now, 'cause I couldn't even if I tried| Evanna Mar 8 Déc - 23:36

:drweaver: viens qu'j'te montre mon sabre

_________________

La vie de Carl. #tristesse:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Are you insane like me? Been in pain like me?
Rapports rédigés : 178
Santa Barbarian since : 02/12/2015
Localisation : Quelque part, ça te regarde pas

MessageSujet: Re: Hold me now, 'cause I couldn't even if I tried| Evanna Mar 8 Déc - 23:56

Tu seras Luke et je serai Leiiiia sexe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
I, I know, how I feel when I'm around you. I, don't know, how I feel when I'm around you.
Rapports rédigés : 543
Santa Barbarian since : 02/12/2015
Localisation : Pas dans le lit d'Evanna, Hélas... Non non pas hélas, c'est très bien qu'il n'y soit pas. C'est mieux comme ça è-é

Mon agenda
Topics: OUVERTS
Mes relations:
Mes rps:

MessageSujet: Re: Hold me now, 'cause I couldn't even if I tried| Evanna Mer 9 Déc - 0:11

Han ouiiiiiiiiiiii :waii:

_________________

La vie de Carl. #tristesse:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Alix, impératrice du stress depuis 1990
Rapports rédigés : 501
Santa Barbarian since : 04/05/2015
Localisation : Un peu partout et nul part à la fois

Mon agenda
Topics: OUVERTS
Mes relations:
Mes rps:

MessageSujet: Re: Hold me now, 'cause I couldn't even if I tried| Evanna Mer 9 Déc - 3:59

L'auto-validation yeaaaaaaaaay

© blend - Tumblr


I LIKE BIG BUTTS AND I CANNOT LIE

Equipe des Taz

Félicitations Invité tu es dorénavant validé. Avant de commencer à rp, il y a quelques petites choses que tu dois faire. Pour pouvoir te faire plein d'amis, il t'es conseillé de faire une fiche de lien ici.

Sinon tu peux également demander un rang personnalisé pour que être super badass ou alors faire une demande de logement. N'oublie pas non plus de recenser ton métier car les admins sont flemmards occupés.

Pour ne pas te perdre, tu peux aussi recenser tes rps dans cette section. Pour que tu comprennes bien le fonctionnement des différentes équipes, je te conseille d'aller faire un tour ici et de discuter avec tes coéquipiers dans la section qui t'es réservée.


© _Viviie.



_________________
Life doesn't make sense
A force de s'échapper du stress, de fuir dans son pays imaginaire, on finit pas s'effacer de sa propre vie et on se retrouve pris au piège, comme Alice, incompétent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: Hold me now, 'cause I couldn't even if I tried| Evanna

Revenir en haut Aller en bas
 

Hold me now, 'cause I couldn't even if I tried| Evanna

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Fatal 4 Way - 20 juin 2010 (Résultats)
» Amore Vita - Conad ----- Objectivement Hold'up tente de manager cette équipe
» L'écureuil par Hold'up - Pas d'allemand pour Milram, Pas de Russe pour Katusha
» WrestleMania : The Final Countdown !
» AARON TYLER ϟ Are you telling me to hold on ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Santa Barbara Skies :: Puis ensuite :: Les présentations :: On est les plus forts-