AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Carlevanna | Santa Baby, slip a sable under the tree, for me. Been an awful good girl, Santa baby.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
I, I know, how I feel when I'm around you. I, don't know, how I feel when I'm around you.
Rapports rédigés : 543
Santa Barbarian since : 02/12/2015
Localisation : Pas dans le lit d'Evanna, Hélas... Non non pas hélas, c'est très bien qu'il n'y soit pas. C'est mieux comme ça è-é

Mon agenda
Topics: OUVERTS
Mes relations:
Mes rps:

MessageSujet: Carlevanna | Santa Baby, slip a sable under the tree, for me. Been an awful good girl, Santa baby. Mer 9 Déc - 4:06

Santa Baby, slip a sable under the tree, for me. Been an awful good girl, Santa baby.Noël... Cette période qui ravit les petits et les grands. Les rues se décorent de milles lumières chatoyantes, on accroche des boules et des guirlandes dans les sympas. Les journées deviennent plus courtes, l'air se fait plus frais et pourtant, les esprits se remplissent de joies. Le moment idéal pour se retrouver en famille autour d'un bon repas, se remémorer des vieux souvenirs, discuter, débattre, écoute les blagues nulles de l'oncle raciste qui a encore un coup de trop dans le nez... La famille Rosebury n'échappait pas à cette règle. Bien sûr, il y a avait quelques différences avec les autres familles de Santa Barbara. Ce n'était pas Maman qui préparait le délicieux repas de Noël mais, Suzanne, la bonne de la maison. Toutefois, il fallait avouer que personne d'autre n'était à son niveau pour faire la bûche de noël. Le soir de Noël, Carl arriva en avance chez sa mère. Sa mère l'accueillit à bras ouverts en disant " Mon petit Carlitoooo " avant de l'enlacer comme si elle ne l'avait pas vu depuis des mois alors qu'il était venu la veille. Il se dirigea pour aider Suzanne même si sa mère avait répété un million de fois que cela n'était pas à lui de le faire et que c'était en dessous de ses compétences. Mais, c'était un peu devenu sa tradition de Noël et puis il aimait bien Suzanne, c'était une personne chaleureuse et amicale.

Quand la soirée tomba, les invités arrivèrent les uns après les autres. La mère était excitée comme une puce, elle ne cessait de répéter que cette soirée allait être MA-GNI-FI-QUE tout en allant accueillir sa famille avant de champagne à la main avoir de faire une de ses bises où les joues ne se touchaient pas mais qu'on disait "Mouaaaah !". Beaucoup de monde avant répondu présent : les cousins, les grands-parents, les oncles et tantes, dont le fameux Dédé qui aimait sortir ses blagues de merde. Il ne manquait qu'Evanna pour l'instant. Cette dernière avait dit qu'elle arriverait tard car elle devait se préparer. Carl patientait en discutant avec sa famille.

- Tu sais ce qui est le plus dur à mixer chez les légumes ?" demanda Dédé, l'oncle pervers/bourré/raciste.
- Non..." répondit Carl qui craignait la réponse.
- Le fauteuil roulant !" dit l'oncle avant de partir dans un fou rire.

Carl resta silencieux. Il ne cautionnait pas cette blague. De un, c'était de mauvais goût et de deux... C'était simplement merdique. Même la blague de la moule et du pull over était mieux. Il préféra ne rien dire et prendre une gorgée de champagne. Cependant, à ce même moment, sa sœur passa la porte et Carl manqua de s'étouffer avec le liquide. Il toussa bruyamment pour essayer de récupérer de l'air avant de se ressaisir. La tenue que portait sa sœur était pour le moins... aguicheuse. C'était une robe faisant penser à la mère noël, dans les tons rouges, étant très courte et ayant un décolleté plongeant. Carl n'était pas le genre de personne paranoïaque ou complotiste mais, il connaissait sa sœur et il savait pertinemment que la tenue qu'elle avait choisit n'était pas le fruit du hasard. Il soupira en se dirigeant vers elle. Au moins, il pouvait échapper à Dédé. D'ailleurs ce dernier reluquait Evanna de haut en bas et Carl se retenait vraiment pour éviter de lui foutre son poing dans la gueule. C'était sa nièce, bordel de merde ! Enfin bon... Il pouvait toujours parler, c'était un peu l’hôpital qui se fout de la charité.

- Salut" dit-il en arrivant à hauteur de sa soeur. "... Tu étais obligée de mettre cette tenue ?"
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Are you insane like me? Been in pain like me?
Rapports rédigés : 178
Santa Barbarian since : 02/12/2015
Localisation : Quelque part, ça te regarde pas

MessageSujet: Re: Carlevanna | Santa Baby, slip a sable under the tree, for me. Been an awful good girl, Santa baby. Mer 9 Déc - 4:38

Santa Baby, slip a sable under the tree, for me. Been an awful good firl, Santa Baby
Carlevanna ♥

Evanna n’aimait pas noël. Il y avait plein de gens, il y avait plein de choses à faire et elle devait sourire en permanence. Elle n’aimait pas vraiment sourire, ça lui donnait mal à la mâchoire. Elle mis d’ailleurs un peu du blush dans le creux de ses joues avant d’enfiler sa robe et ses chaussures à talons. Plusieurs année à travailler en temps qu’escort girl a servi à lui apprendre à maîtriser l’art de marcher sur des talons à merveille. Elle espérait que son petit numéro plairait, surtout à son frère qui n’arrêtait pas de nier son attirance évidente pour elle. Qu’est-ce qu’il pouvait être énervant des fois avec son histoire d’éthique. Il l’agaçait tellement et pourtant c’était pour lui qu’elle faisait tout ça. C’était paradoxale. Bon aussi, il ne fallait pas nier le fait qu’Evanna adorait plus que tout taquiner son cher Carl et admirer ses réactions lorsqu’il tombait les bras grands ouverts dans le piège qu’elle lui tendait.

Son frère avait toujours été un très bon divertissement. Elle descendit avec discrétion et classe les grands escaliers en verre, observant d’un regard attentif la scène. L’oncle dédé et sa finesse d’esprit légendaire était en train de se marrer, sans doute à cause d’une blague ridicule et de mauvais goût qu’il venait de faire et Carl l’écoutait, sans même prendre la peine de mimer un sourire. C’était un mauvais acteur son frère, il ne saurait jamais berner les gens aussi bien qu’elle. Elle soupira avant d’attacher ses cheveux en une haute queue de cheval, de façon à laisser son cou libre, puis elle se diriger vers le troupeau, d’une façon naturelle dont personne à par Carl pourrait déduire ses vrai intentions.

Elle resta droite en le fixant, un sourire malicieux au coin des lèvres et elle admira son manque de délicatesse magistral lorsqu’il manqua de s’étouffer avec son champagne. Pour lui avoir fait de l’effet, on pouvait dire qu’elle le lui en avait fait. Elle lui fit un clin d’oeil avant de se mettre dans le rôle de la jeune fille innocente pour se rapprocher de son cher oncle dédé qui ne se gênait pas pour la regarder de haut en bas. Elle pouvait le comprendre, c’est vrai qu’elle était plutôt pas mal. Elle se plaça juste à côté de lui, de façon à devoir se pencher pour lui faire la bise, exposant ainsi son magnifique décolleté à la vue de son frère. Elle espérait qu’il profiterait de la vue.

- Je suis contente de te voir oncle Dédé, elle lui sourit gentiment avant de se relever et de s’éloigner dans un coin de la pièce pour récupérer une flûte de champagne.

Carl ne tarda pas à venir lui dire bonjour et elle ne put se retenir d’être ravie d’être seule...enfin plus ou moins, avec lui. Elle posa son verre avant de le fixer dans les yeux, agrippant son pull pour commencer à le déboutonner.

- Hmm oui, ça va avec le numéro que je prévois après. Ce pull est vraiment atroce frangin, tu me fais honte à avoir si peu de goût.


Elle se rapprocha de lui avant de lui susurrer doucement à l’oreille “La robe n’est pas assez courte c’est ça? Tu sais on peut s’arranger...je fais ça uniquement pour te plaire Carl”.


© Gasmask
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
I, I know, how I feel when I'm around you. I, don't know, how I feel when I'm around you.
Rapports rédigés : 543
Santa Barbarian since : 02/12/2015
Localisation : Pas dans le lit d'Evanna, Hélas... Non non pas hélas, c'est très bien qu'il n'y soit pas. C'est mieux comme ça è-é

Mon agenda
Topics: OUVERTS
Mes relations:
Mes rps:

MessageSujet: Re: Carlevanna | Santa Baby, slip a sable under the tree, for me. Been an awful good girl, Santa baby. Mer 9 Déc - 23:39

Santa Baby, slip a sable under the tree, for me. Been an awful good girl, Santa baby.Carl essaya de regarder ailleurs quand Evanna arriva à leur hauteur. Surtout que cette dernière se pencha en avant pour exhiber son décolleté à son frère. Il savait très bien qu'elle le faisait exprès et se contenta d'observer le plafond. Hmmm c'était très intéressant. Tiens, il y avait une fissure au plafond, il faudra qu'il prévienne sa mère... Ou plutôt qu'il contacte lui-même un réparateur, connaissant sa mère, c'était plus prudent. Il se risqua à jeter un coup d’œil à sa sœur. Mauvaise idée car son regard glissa sur son décolleté. Damn, il était trop faible, sa soeur le savait et jouait avec ça. Il se détestait pour cela. Pourquoi ne pouvait-il pas être normal et simplement râler parce que la tenue était trop courte au lieu d'apprécier la vue. Rien que le fait qu'il pense ça montrait à quel point il avait un problème. Il se dégoûtait.

Quand ils furent à part Evanna expliqua à son frère qu'elle avait prévu un petit numéro. Il fronça les sourcils, qu'est-ce qu'elle mijotait encore ? Il s'inquiétait vraiment et savait qu'il n'était pas parano et que ses inquiétudes n'étaient pas infondées. Avec Eva, jamais... D'ailleurs, cette dernière commença à déboutonner le pull de Carl en faisant un commentaire sur le fait que le vêtement était affreux. Carl lui prit les mains pour la faire arrêter.

- Je n'ai pas vraiment eu le choix" dit-il en soupirant. "Sinon Grand-Mère aurait encore fait un scandale en disant que je suis un petit-fils indigne qui ne met pas les pulls Louis Vuitton qu'elle lui offre..."

Et oui, dans la plupart des familles, les grands-mères tricotaient des pulls pour leurs petits-enfants, chez eux, la grand-mère maternelle allait faire du shopping dans les magasins les plus luxueux. Le tricot était quelque chose indigne d'elle !

-D'ailleurs, je ne sais pas ce que tu as fait pour échapper à ça mais, tu as bien de la chance" rajouta-t-il en soupirant une fois de plus.

Il savait que sa soeur avait dit un truc à leur grand-mère car pendant un long moment, Evanna avait aussi le droit au pull en laine au motif rennes mais, depuis quelques années ce cadeau avait été remplacé par un bijoux quelconque en or ou en diamant... Quelque chose de simple quoi.^

Au bout d'un moment, sa sœur se hissa sur la pointe des pieds pour arriver au niveau de son oreille enfin de lui murmurer quelque chose. Il réprima un frissons... Il avait sérieusement un problème. Evanna lui dit que si elle avait mit cette tenue, c'était uniquement pour lui plaire. Heureusement que Carl n'était pas en train de boire à ce moment sinon, le même accident se serait reproduit. Avec un effort surhumain, il repoussa sa sœur.

-S'il te plait Eva, pas ce soir... C'est Noël, il y a la famille.... Juste... Pas ce soir"

Même s'il préférait qu'il lui laisse en paix tout le temps. Seulement, même si d'habitude le petit jeu que jouait sa soeur l'ennuyait, il pouvait l'endurer mais, là, entouré de toute la famille, il se disait que c'était quelque chose à éviter. Il avait le sentiment que tout cela allait mal finir et il n'avait pas envie de créer un quelconque drame familial le soir de Noël.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Are you insane like me? Been in pain like me?
Rapports rédigés : 178
Santa Barbarian since : 02/12/2015
Localisation : Quelque part, ça te regarde pas

MessageSujet: Re: Carlevanna | Santa Baby, slip a sable under the tree, for me. Been an awful good girl, Santa baby. Jeu 10 Déc - 0:31

Santa Baby, slip a sable under the tree, for me. Been an awful good firl, Santa Baby
Carlevanna ♥

Evanna ne put s’empêcher d’arborer une mine joyeuse et satisfaite quand elle sentit le regard persistant de son frère sur son décolleté. Elle savait bien qu’il ne pourrait pas se retenir. Il était décidément vraiment trop curieux. Heureusement pour elle, il serait sinon devenu bien trop ennuyeux.

Elle soupira quand plus tard il attrapa ses mains des siennes glacer. Au lieu de mal le prendre, elle se contenta de profiter de ce contact pour le serrer encore plus contre elle avant de rire doucement. Son air perdu était adorable. Elle le rendait fou, elle le savait et elle en était fière. Il dit une remarque amusante ce qu’elle exprima en lui souriant gentiment et sincèrement. Cette fois sans mauvaises intentions, elle le regardait silencieusement, légèrement perdue dans ses yeux. Puis elle lâcha ses mains de façon à continuer à lui déboutonner son pull, bouton par bouton, ralentissant au fur et à mesure qu’elle se rapprochait du bas du pull.

Elle inspira avant de s’attarder sur le dernier petit bouton. Elle le fixait concentré, tandis qu’elle espérait vraiment que Carl ne décide pas de remettre le vêtement juste après tous les efforts qu’elle avait fait pour le lui enlever.

- Tu sais Louis Vuitton ou non, ça reste horriblement moche.

Elle remonta ses mains le long de son corps pour lui retirer le vêtement et qu’il vienne pas lui dire après qu’il avait froid. Le chauffage était à fond. Elle lui rendait gentiment service au final. Evanna était très serviable au final.

- C’est mignon comme son avis t’importe, tu devrais pas te laisser manipuler par elle. Puis qu’est-ce que tu en as faire d’une un petit-fils idéal quand tu es...elle se rapprocha de lui avant de murmurer en se mordant la lèvre, un frère absolument parfait.

Elle se mit sur la pointe des pieds de façon à observer ce qui se passait dans la salle à manger, derrière l’épaule de Carl. Ils étaient tous en train de discuter et de rire extrêmement fort. Autant dire que personne ne les regardait, elle avait la voie libre. Elle se pencha un peu pour déposer un très léger mais tendre baiser au creux de son cou avant de se retirer et de se positionner normalement sur ses pieds. Elle cacha innocemment ses bras derrière son dos avant de se balancer maladroitement sur ses pieds.

- Disons que je sais facilement corrompre les gens.

Elle sourit encore jusqu’à ce qu’il lui dise ces paroles, qui la blessèrent vraiment. Il n’y avait pas vraiment de choses qui étaient capable de lui faire de la peine, mais cette qui tournait en boucle dans sa tête était en train de la rendre malade. Elle ne devait pas se laisser faiblir ou montrer quoi que ce soit. Elle devait être insensible et tourner la situation à son avantage. Ce qu’elle ne tarda pas à faire.

- Carl, c’est noël...fais toi plaisir un peu.


Elle baissa les yeux avant de laisser un long soupir échapper ses lèvres. Ce n’est pas qu’elle s’ennuyait, mais il était peut-être temps de faire avancer les choses. Elle reprit un visage innocent avant de poser une main sur l’épaule de son frère, la faisant coulisser le long de son bras pour finalement s’éloigner totalement de lui.

Elle continua de le fixer dans les yeux tout en marchant en reculant.

- Bon mon cher frère, j’ai un numéro à faire, j’espère que ça te plaira.

Elle rit légèrement avant de retourner vers la tablée demandant rapidement à tout le monde de s’asseoir tandis qu’elle s’approcha de la bonne, Suzanne, pour lui demander d’allumer la musique.


© Gasmask
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
I, I know, how I feel when I'm around you. I, don't know, how I feel when I'm around you.
Rapports rédigés : 543
Santa Barbarian since : 02/12/2015
Localisation : Pas dans le lit d'Evanna, Hélas... Non non pas hélas, c'est très bien qu'il n'y soit pas. C'est mieux comme ça è-é

Mon agenda
Topics: OUVERTS
Mes relations:
Mes rps:

MessageSujet: Re: Carlevanna | Santa Baby, slip a sable under the tree, for me. Been an awful good girl, Santa baby. Ven 11 Déc - 23:47

Santa Baby, slip a sable under the tree, for me. Been an awful good girl, Santa baby.
Sa soeur s'amusait de la situation... Enormément. Carl soupira, pour sa part, il était moins enjoué. Il savait très bien que tout cela allait mal finir. Bien évidemment, il aurait pu la repousser et partir ailleurs mais, il n'y arrivait pas. Il était faible face à elle, comme toujours. Parfois il aimerait avoir la force et le courage de lui dire d'arrêter, de le laisser en paix mais... Il se connaissait, il savait qu'il n'y parviendrait jamais. Sa sœur lui faisait perdre ses moyens, ça avait toujours été le cas. Evanna continuait de déboutonner son pull, il essayait bien vainement de la faire arrêter mais, rien n'y faisait, c'était comme pisser dans un violon. Eva dit rapidement que ce n'est pas parce que le pull était de la marque Louis Vuitton qu'il était forcément beau.

-Va dire ça à Grand-Mère" soupira-t-il.

Evanna lui retira son pull lentement, Carl sentait déjà qu'il commençait à rougir mais, quand elle lui fit la réflexion qu'elle était un frère parfait, il piqua un fard. Il jeta un coup d'oeil vers sa famille autour de la table pour voir si personne ne les voyait mais ces derniers étaient tous omnibulé par les récits de pêche du grand-père. Il s'écarta doucement de sa sœur.

-Ça lui fait plaisir que je mette ses pulls et puis... Tu sais c'est important qu'elle ai une bonne image de nous, je pense à l'héritage..."

Cela pouvait sembler insensible dit comme ça mais, la grand-mère des jumeaux était loin d'être la personne la plus chaleureuse du monde. Il faut dire que depuis qu'ils étaient petit, ils ne la voyaient que pour les fêtes, elle leur offrait un cadeau avant de plonger son nez dans son verre de daïquiri. Autrement dit, Carl ne portait pas vraiment son aïeul dans son coeur. Toutefois, il faisait de son mieux pour se faire bien voir par elle car, il savait très bien que la fortune familial était immense et que, de toute façon, il ne lui restait plus longtemps à vivre.

Alors qu'il observait sa famille, il sursauta quand sa sœur déposa un baiser dans le creux de son cou. Il avait le sentiment qu'un jour son coeur allait lacher dû au fait que sa soeur jouait trop avec ce dernier. Il la regardait tandis qu'elle prenait un air innocent. Il aurait bien aimé râler encore, lui dire d'arrêter mais, il ne put pas. "Vraiment trop faible" pensa-t-il à nouveau. Evanna dit en souriant qu'elle savait corrompre les gens. Carl leva les yeux au ciel. Au moins, il était d'accord avec elle sur ce point. Evanna était le genre de personne qui pouvait convaincre un le plus pieux des prêtes de coucher avec elle... Même si Carl préférait qu'elle ne le fasse pas.

Evanna soupira en lui disant que c'était Noël et qu'il pouvait se faire plaisir. Il la regarda en fronçant les sourcils. Justement, non, c'était le soir de noël et il devait faire attention encore plus que d'habitude. Premièrement, il y avait la famille réuni au complet et ce n'était pas sûr qu'ils apprécient ce petit jeu et ensuite, Noël était une fête où on avait tendance à remplir les verres aussitôt qu'ils étaient vide, surtout dans sa famille et, Carl savait très bien qu'il baissait ses défenses quand il avait un coup dans le nez. Il soupira, préférant ignorer la remarque de sa sœur.

Puis Evanna fini par annoncer qu'elle allait commencer un numéro. Carl le sentait mal... Vraiment... Il angoissait tellement qu'il en avait les mains moites. A l'annonce du spectacle, toute la famille se réunit autours des jumeaux. Puis Evanna demanda à Suzanne d'allumer la musique. Quand Carl entendit les premières notes, il soupira... Et merde...
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Are you insane like me? Been in pain like me?
Rapports rédigés : 178
Santa Barbarian since : 02/12/2015
Localisation : Quelque part, ça te regarde pas

MessageSujet: Re: Carlevanna | Santa Baby, slip a sable under the tree, for me. Been an awful good girl, Santa baby. Mar 15 Déc - 0:27

Santa Baby, slip a sable under the tree, for me. Been an awful good firl, Santa Baby
Carlevanna ♥

Elle sourit gentiment à la remarque de son frère. Qu’est-ce qu’elle pouvait l’adorer. Elle aimait contempler ses yeux. Elle ne comprenait pas pourquoi cet idiot mettait toujours des lunettes. Les yeux étaient les reflets de l’âme et les siens étaient absolument magnifique. Un peu comme sa personne qui était souvent ennuyante ou même énervante, mais qui savait avoir son charme. Evanna était une femme forte, elle détestait qu’on essaie de la protéger ou quoi que ce soit dans ce genre. Ca insinuait qu’elle était faible et elle ne pouvait pas super que l’on pense cela. Sauf qu’avec Carl c’était différent, c’était elle qui s’occuper de sa sécurité la plupart du temps, mais elle aimait le fait qu’il porte sur elle un regard protecteur et possessif. Elle ne voyait pas ça comme critique venant de lui, c’était simplement sa façon de montrait qu’il tenait à elle bien plus qu’un frère le devrait. Lui il faisait comme ça et elle, elle avait une autre méthode. Elle se contentait de le provoquer, de le taquiner, de se jouer de lui et d’observer ses réactions. Il était la seule et unique personne qui importait vraiment pour elle et pour qui elle serait capable de s’inquiéter maladivement. Elle restait froid et impassible, mais vous ne serez jamais capable de comprendre à quel point son coeur se déchirait lorsqu’il la repoussait. Parce qu’au final il était la seule chose qu’elle était vraiment certaine de vouloir. C’est beau de ne rien ressentir, mais c’est triste de n’avoir presque aucun objectifs.

- Je t’aime, elle murmura.

Ce n’était pas facile d’admettre ça, même si ce n’était pas la première fois qu’elle le disait. C’était une véritable torture que de se convaincre qu’effectivement, elle ressentait de l’amour pour quelqu’un. Peut-être que ce n’était que fraternel? Sait-on jamais, mais personne pouvait niait que c’était de l’amour. Même elle n’avait pas la force de le cacher. Elle prit sur elle à nouveau, comme si rien ne s’était passé. Elle effaça tout signe de tristesse quelconque ou de regard attendri sur son visage pour reprendre un air aguicheur et mesquin qui lui allait si bien.

- Ah je comprends...l’héritage c’est important...l’argent c’est important. Mais dis moi, mon bon petit Carl...comment ça se fait que tu ne m’ai offert que des cadeaux nuls pour mon anniversaire? Si mamie finit par gentiment crever et que tu hérites, tu auras intérêt à te rattraper en me couvrant de bijoux. Je tiens à pouvoir montrer à tout le monde à quel point tu m’aimes.

Elle lui tapota doucement la joue avant de repartir pour commencer à se mettre en place pour son numéro. Le sourire aux lèvres, elle fixait son frère lorsque la musique commença à retentir. Elle bougea doucement et en rythme ses épaules dénudées tout en commençant à chanter. Evanna avait une jolie voix assez rauque et mélodieuse. Forcément, quand on est riche il est facile d’être doué, il suffit de se payer un bon professeur. Elle commença à se rapprocher de sa famille, notamment de son frère tout en jouant avec la décoration qui gisait sur la table. Une belle guirlande rouge traînait par là, ça devrait faire l’affaire.

Santa Baby, slip a sable under the tree”, Elle soupira assez sensuellement tout en se rapprochant de Carl. Elle laissait tomber doucement une partie de la guirlande, la tenant un peu comme s’il s’agissait d’un fouet. Puis glissa doucement celle-ci derrière le cou de son frère après avoir discrètement caressé son bras. “For me, Been an awful good girl”, son visage était seulement à quelque centimètres du sien et elle rit légèrement avant de s’éloigner et de se diriger vers d’autres membres de la famille. L’oncle dédé était sa nouvelle cible, mais lorsqu’elle dansait près des autres, jouant de ses charmes. Elle ne pouvait pas se retenir de tourner doucement la tête de façon à fixer Carl, parce que c’était vraiment pour lui et lui seul qu’elle faisait ça au final.


© Gasmask
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
I, I know, how I feel when I'm around you. I, don't know, how I feel when I'm around you.
Rapports rédigés : 543
Santa Barbarian since : 02/12/2015
Localisation : Pas dans le lit d'Evanna, Hélas... Non non pas hélas, c'est très bien qu'il n'y soit pas. C'est mieux comme ça è-é

Mon agenda
Topics: OUVERTS
Mes relations:
Mes rps:

MessageSujet: Re: Carlevanna | Santa Baby, slip a sable under the tree, for me. Been an awful good girl, Santa baby. Mar 15 Déc - 2:49

Santa Baby, slip a sable under the tree, for me. Been an awful good girl, Santa baby.
Quand Evanna lui dit qu'elle l'aimait, Carl lui sourit en retour. Même s'il essayait de nier ses sentiments évidents pour elle, il ne pouvait rester de glace quand elle lui disait de telles choses. Bien sûr, il avait envie de la prendre dans ses bras, l'embrasser et lui dire qu'il l'aimait en retour mais, ce n'était pas aussi facile. Alors, il préférait rester borner et taire ses sentiments pour elle. De toute façon, ce n'est pas comme s'il avait le choix, n'est-ce pas ? Il ne pouvait pas être amoureux de sa soeur, sa jumelle qui plus est. C'était juste quelque chose de malsain et... Non naturel. Ce n'était pas pour rien que c'était quelque chose d'interdit par la loi.

-Je t'aime aussi" dit-il quand même en retour, avant d'ajouter. "Enfin, d'une manière complètement fraternelle évidemment."

Oui, évidemment, on y croyait. Etant donné qu'il avait lui-même du mal à se persuader, il n'était pas facile de faire de même avec une personne tiers. Par moment, il aimerait être comme sa soeur et avoir la possibilité de mentir avec aisance et mener son monde à la baguette mais, il n'avait jamais su faire ça. Non pas qu'il avait trop d'estime pour les autres mais, c'est juste qu'il était un piètre menteur.

Evanna fini par lui dire qu'avec l'héritage de la grand-mère, il pourrait ainsi lui payer des meilleurs cadeaux. Il fronça les sourcils, un peu vexé par sa remarque.

-Attends, la dernière fois je t'avais pris un bracelet de chez Tiffany. Si cela ne te suffit pas, je ne sais pas ce qu'il te faut ma chère sœur..."

Finalement, le numéro d'Eva commença. Pourquoi n'avait-il pas fuit ? Il connaissait sa soeur et aurait dû se douter qu'elle allait préparer quelque chose dans ce genre. Quand les premières notes de la chanson commencèrent, son coeur se serra, il le sentait mal. Il prit une grande inspiration en se disant que tout allait bien se passer... Ce qui était paradoxal car il pressentait exactement l'inverse. Quand Evanna commença à danser sensuellement devant lui, il sentit aussitôt que son visage s'enflammait. Il essayait de rester calme et confiant, sans vraiment de succès. Actuellement, son coeur battait à mille à l'heure et qu'il n'allait pas tarder à exploser. Quand Evanna approcha son visage du sien, il retint sa respiration. Il essayait de garder un visage impassible et de soutenir le regard de sa sœur mais, sans succès. A vrai dire, il luttait plutôt contre l'envie de l'embrasser.

Quand sa soeur s'éloigna, il put à nouveau emplir ses poumons d'air et poussa un profond soupir. Il jeta un coup d’œil à sa soeur qui se dirigeait vers l'Oncle Dédé. Carl n'avait vraiment pas envie d'assister à ça et décida qu'il fallait mieux qu'il s'éloigne. Il quitta donc le salon avant de se diriger vers la salle de bain. Dans la cage d'escalier, il tomba sur sa mère

"Mais, tu ne restes pas avec nous mon Carlito ?" demanda-t-elle.
-Je ne me sens pas très bien. Je vais juste me passer un peu d'eau sur le visage et je reviens" dit-il avant de la quitter en espérant qu'elle n'ai pas remarqué la bosse qui se formait au niveau de son entrejambe.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Are you insane like me? Been in pain like me?
Rapports rédigés : 178
Santa Barbarian since : 02/12/2015
Localisation : Quelque part, ça te regarde pas

MessageSujet: Re: Carlevanna | Santa Baby, slip a sable under the tree, for me. Been an awful good girl, Santa baby. Jeu 24 Déc - 4:52

Santa Baby, slip a sable under the tree, for me. Been an awful good firl, Santa Baby
Carlevanna ♥

Evanna sourit, comme une idiote. C’était assez rare, elle savait toujours restait parfaitement élégante, bon parfois froide, mais jamais, Oh jamais elle n’avait l’air d’une pure imbécile. Sauf en ce moment même, où elle n’arrivait pas à contrôler ce sourire niais qui naissait sur son visage lorsque son frère lui disait qu’il l’aimait. Il ajouta un détail sans importances et de toute façon faux et elle, elle cachait ses lèvres avec sa main. Elle ne voulait pas qu’il la voit comme ça, avec cet air de fille superficielle et crétine sur le visage. Elle souffla un peu avant d’aborder à nouveau un air innocent. Elle pouvait arrêter de se cacher désormais, elle avait réussi à faire taire ses émotions et heureusement. Elle détestait ne pas arriver à se gérer. Elle prit une grande inspiration et se concentra sur lui et son expression d’homme vexé face à sa remarque.

- Toi, elle dit sans gênes avant de rapidement se justifier au cas où il n’avait pas réussi à comprendre, toi, c’est ce qu’il me faut et tu le sais.

Elle s’éloigna pour faire son numéro et le vis en train d’essayer de faire descendre les battements de son coeur. Elle pouvait deviner ce qu’il faisait parce qu’elle le connaissait par coeur. Après tout, elle avait grandit avec lui, elle avait appris à le comprendre et même à l’aimer. Elle savait comment il fonctionnait et comme étrangement connectée à lui, elle arrivait à ressentir les pulsations de son coeur. C’était sans doutes probablement parce qu’ils avaient tendance à éprouver les même chose. En ce moment-même il avait du mal à lutter contre l’envie de l’embrasser, elle le savait parce que pour elle c’était la même chose. Evanna s’amusait à le provoquer, mais il ne fallait pas croire que c’était facile pour elle. Elle voulait être près de lui et elle voulait sentir ses lèvres contre les siennes, mais elle savait bien que s’il ne faisait pas les choses de lui-même , il finirait tôt ou tard par la repousser. C’est pour ça qu’elle le provoquait, elle espérait juste qu’à un moment, il finisse par craquer, se laisser tenter et la satisfaire autant elle que lui.

Sauf qu’il n’était pas comme ça Carl. Il savait se montrer vraiment égoïste de plus, il l’accusait régulièrement. N’était-ce pas ignoblement mesquin? Il la décevait souvent Carl, à ne pas faiblir, à ne pas rentrer dans son jeu et à ne pas l’aimer autant qu’elle pouvait l’aimer, mais ce n’était pas gênant parce qu’Evanna savait lui pardonner, encore et toujours. Elle savait qu’un jour elle finirait par en avoir marre, mais que voulez-vous, elle était naïve, elle se laissait séduire par l’idée qu’un jour il pourrait la rendre fière, même si elle en doutait de plus en plus.

Elle était plongée dans ses pensées, tandis que son regard l’était, mais lui sur son frère. Il se releva et son coeur manqua un battement tandis que sa respiration s’accélérait. Elle ne comprenait pas, pendant un instant, elle commençait à douter. Fuyait-il parce qu’il ne voulait pas d’elle ou parce qu’encore une fois, il n’arrivait pas à l’accepter? Elle arrêta son spectacle, rapidement, sans avoir peur d’être gênée. Elle se leva pour se mettre à le suivre doucement. Elle ne voulait pas courir, c’était assez difficile avec des talons et elle ne savait pas pourquoi elle n’avait pas envie de se faire repérer. Peut-être simplement parce qu’elle aimait cette part de mystère, ou alors parce qu’elle avait trop peur qu’il la repousse...encore.

Elle s’arrêta d’un coup quand lui le fit aussi, parlant à sa mère. Evanna commença à soupirer, peut-être un peu trop fort. Elle venait sûrement de se faire repérer. Peu importe, c’était tellement impossible pour elle de ne pas exprimer son ennui dès que leur mère ouvrait la bouche. C’est pas qu’elle ne l’aimait pas, c’était simplement que ses paroles n’avaient aucun intérêts pour elle. Elle finit par arborer un sourire magnifique pour poser sa main sur l’épaule de son frère tandis qu’elle regarda sa mère avec douceur.

- Ne t’en fais pas maman, je vais lui parler okay. Tu peux y retourner...je crois que l’oncle Dédé a eu une idée de cocktail très ingénieuse. Tu ferais bien de la tester.

Elle ne pouvait résister à l’alcool cette ivrogne. Elle n’avait jamais pu, un peu comme son ex-mari. Ils allaient bien ensemble, tous les deux coincés dans leur débilité et leur naïveté ennuyante. Elle s’éloigna tandis qu’Evanna vérifia bien l’absence de sa mère avant de plaquer Carl contre le mur. Elle rit presque en voyant l’état dans lequel était son frère. Ouh, alors ça lui avait bien plus.

- Bah dis-donc, mon Carlito, elle se mordit la lèvre avec une fausse innocence, qu’est-ce qui y’a hein? Pourquoi tu viens pas avec nous? Hmm...et c’est quoi ça dans ton pantalon? T’as volé une orange?



© Gasmask
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
I, I know, how I feel when I'm around you. I, don't know, how I feel when I'm around you.
Rapports rédigés : 543
Santa Barbarian since : 02/12/2015
Localisation : Pas dans le lit d'Evanna, Hélas... Non non pas hélas, c'est très bien qu'il n'y soit pas. C'est mieux comme ça è-é

Mon agenda
Topics: OUVERTS
Mes relations:
Mes rps:

MessageSujet: Re: Carlevanna | Santa Baby, slip a sable under the tree, for me. Been an awful good girl, Santa baby. Lun 4 Jan - 2:02

Santa Baby, slip a sable under the tree, for me. Been an awful good girl, Santa baby.
Seul dans la salle de bain, Carl en profita pour souffler et passer de l'eau sur son visage. Il avait besoin de se calmer, s'isoler, pour essayer de reprendre ses esprits. Seul, dans sa petite pièce, il se sentait déjà un peu mieux. Il était au calme. Les seules sources de bruit provenaient du rez de chaussée, dont les voix s'élevaient à l'étage et du bruit de la goutte d'eau glissant du robinet pour atterrir sur la faïence. Il décida de se concentrer sur ce bruit. Cependant, sa quiétude fut interrompue par la porte de la salle de bain qui s'ouvrit.

-J'ai dis que j'allais arriver Mère"

Ce n'était pas la matriarche mais, malheureusement (ou non), c'était sa sœur qui le plaqua contre le mur. Depuis qu'elle faisait de la boxe, Eva avait gagné en force, trop au goût de Carl qui eu du mal à la repousser, frêle qu'il était. Sa soeur avait gagné en muscle, de plus ça lui faisait un beau petit cul. Enfin là, il s'égarait et secoua la tête à cette pensée. C'était justement ça la cause du problème. Sa jumelle fit un commentaire sarcastique. Bien sûr qu'elle allait en faire un, cette situation l'amusait grandement, ce qui n'était pas le cas de Carl.

-Evanna, laisse-moi s'il te plait."

L'utilisation du prénom en entier, signe de son agacement. Il l'appelait rarement comme ça, uniquement quand elle le sortait de ses gonds et c'était actuellement ce qui était en train de se passer. Il savait également que c'était exactement ce qu'attendait sa sœur et que ça lui faisait plaisir qu'il l'appelle ainsi mais, il n'y pouvait rien, c'était inconscient. Il essaya d'échapper à l'emprise de sa sœur. Ou... Le faisait-il vraiment ? On ne pouvait pas dire qu'il y mettait vraiment du sien. Peut-être qu'il appréciait cette situation ? Non, non. Il devait arrêter de penser de tels choses, ce n'était pas sain, c'était contre nature. Du moins c'est ce qu'il se forcer à répéter pour rester un minimum conscient.

Finalement, il s'éloigna de sa sœur en soupirant. C'était le mieux à faire, pour ne pas faire de conneries. Pour ne pas REfaire de conneries se dit-il en se remémorant le jour où il avait céder. Il avait apprécier ce baiser, trop même mais, ils avaient été surpris. Ce n'est pas pour rien. Carl ne croyait pas en Dieu mais il croyait au destin. Si une telle chose était arrivée, ce n'était pas pour rien. C'était un signe, pour montrer qu'ils étaient sur une piste glissante, pour montrer qu'ils commettaient une erreur.

Encore une fois, des exclamations de joies retentirent sous leurs pieds. Dans le salon, la fête battait son plein, on entendait des éclats de rire, sûrement la mère éméchée qui rigolait aux blagues de Tonton Dédé.

-Je ferais mieux de redescendre." dit Carl en soupirant.

Il n'en avait pas envie. Pas envie de retrouver sa famille qui lui tapait sur les nerfs. Surtout, Mère qui, comme à chaque fois qu'elle était bourrée, essayerait d'aller faire des clins d'oeil aux nuages. Ni l'oncle Dédé, ni la grand-mère, ni la tante... Personne à vrai dire. Il détestait sa famille. La seule personne qu'il appréciait était Eva, mais le problème c'est qu'il l'aimait de trop. Et c'est également pour cette raison qu'il ne pouvait pas rester seul dans une pièce avec elle. Il avait bien trop peur de ce qu'il puisse arriver. Que ce soit lui ou elle qui agisse. Cependant, malgré le fait qu'il ai annoncer son départ, il ne bougeait pas. Pourquoi ? Peut-être qu'il attendait une réponse, une réaction de la part de sa soeur. Peut-être qu'il commençait à prendre part à ce jeu dangereux qu'il détestait tant.

© 2981 12289 0

_________________

La vie de Carl. #tristesse:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Are you insane like me? Been in pain like me?
Rapports rédigés : 178
Santa Barbarian since : 02/12/2015
Localisation : Quelque part, ça te regarde pas

MessageSujet: Re: Carlevanna | Santa Baby, slip a sable under the tree, for me. Been an awful good girl, Santa baby. Jeu 7 Jan - 0:12

Santa Baby, slip a sable under the tree, for me. Been an awful good firl, Santa Baby
Carlevanna ♥

Evanna ria sarcastiquement...mère...mère? Oh Carl, Carl, Carl...il était adorable à voir sa mère comme une espèce d’espèce supérieur. Elle était juste humaine et elle allait juste crever d’un jour ou l’autre. C’était comme ça avec les humains, tous cons et tous à se plaindre sur leur mort sans essayer de chercher à l’éviter. Evanna elle pouvait mourir, mais elle ne pouvait pas être blessée et tant qu’elle ne souffrait pas, elle en avait rien à foutre de se retrouver sur ou sous terre. Peut-être qu’en y repensant...elle ne s’en fichait plus vraiment, parce qu’elle savait que Carl saurait lui manquer. Elle esquissa un petit sourire, pourquoi? Elle n’en avait aucune idée...mais elle n’aimait pas ça. Elle ne devrait pas se réjouir, elle ne devait dépendre de personne et personne devait lui manquer ou la rendre triste ou en colère...ou lui faire ressentir quoi que ce soit. Carl avait ce pouvoir et Eva en était terrorisée, elle aimait jouer avec lui, se jouer de lui, mais des fois elle se demandait si ce n’était pas lui qui se jouait d’elle. Inconsciemment bien entendu, évidemment, Carl ne pouvait pas avoir un coup d’avance sur elle, ça c’était impossible. Elle voyait tout, elle entendait tout et elle savait tout, parce qu’elle était perspicace et intelligente.

Elle finit par rapidement reprendre ses esprits et se concentrer sur le présent. Elle ne put retenir un léger gloussement lorsque son frère prononça son nom au complet. Il ne le faisait jamais, ou presque jamais. Uniquement quand il était énervé et elle trouvait bêtement ça tout simplement adorable et même plutôt sexy. Puis elle sourit de plus belle en voyant qu’il lui disait de le laisser alors qu’il ne faisait pas grand chose contre ça. Pire que ça, il finit même par dire qu’il fallait qu’il descende, mais elle ne le voyait pas bouger. Comment pouvait-il à ce point se rendre malheureux à ne pas s’écouter. Il était bien évident, qu’il n’avait pas la moindre envie de partir. Evanna décida de s’éloigner un peu plus de lui, malgré la peine qu’elle ressentait à ne pas pouvoir sentir son contact.

- Hmm hmm, elle hocha la tête, tu ferais mieux de partir...je ne te retiens pas.

Elle le fixa dans les yeux avant d’attendre qu’il fasse quelque chose, mais rien...Il resta bloquer là, comme une statue et Evanna ressentit quelque chose d’assez surprenant. Il y avait comme une sorte de chaleur qui entourait son coeur et ce n’était pas du désir ou quoi que ce sorti. C’était différent et elle n’aimait pas vraiment ça. Elle avait constamment envie de sourire au point de se faire mal à la mâchoire et ses yeux s’illuminaient à chaque fois qu’elle le regardait, cette fois encore plus. Elle avait horreur de ça. Elle envie de crier, de se taper la tête contre les murs, elle n’avait plus l’impression d’être elle-même. Elle n’arrivait plus à rester dans son personnage et son débat intérieur entre sa froideur glaciale et ce sentiment nouveau la déchirait. Heureusement, elle arrivait à rester assez impassible intérieurement. Elle voulait râler, contre Carl, c’était sa faute après tout. C’était lui qui lui faisait ressentir ça, il n’avait pas le droit, c’était contre les règles, c’était déloyal.

Elle grimaça...il pouvait pas lui faire ça. C’était injuste. Elle baissa les yeux, eh bah peu importe, s’il voulait la jouer comme ça, elle saura se surpasser pour reprendre le dessus. Elle entendit quelques instants avant de se coller rapidement contre lui, le plaquant à nouveau contre le mur. Elle posa ses lèvres proches d’une de ses oreilles pour lui murmurer gentiment après avoir doucement déposer un baiser sur sa mâchoire.

- Tu ferais mieux de partir...mais as-tu vraiment envie de partir..uh?


Elle lui sourit malicieusement avant de glisser un doigt dans la ceinture de son pantalon pour le rapprocher encore plus d’elle, puis elle passa une main derrière son cou pour attirer son visage contre le sien avant de l’embrasser avec fougue. Elle savait qu’il en avait envie, ils en avaient tous les deux envie depuis bien trop longtemps.

- Carl...tu veux vraiment partir?

Elle lui demanda, cette fois à titre indicatif, le regard plein de curiosité. Elle avait peur de la réponse, elle n’avait pas envie qu’il l’abandonne, elle avait...elle ne voulait juste pas qu’il s’en aille. Alors elle ne lui laissa pas le temps de répondre et se contenta de l’embrasser encore.

- Je t’aime, elle soupira entre deux contacts.

Elle n’avait pas prévu de dire ça, elle n’avait pas voulu le faire, ça c’était juste fait naturellement. Cette situation commençait sérieusement à l’inquiéter, c’est comme si elle n’avait plus le contrôle et cette sensation la tiraillait et la rendait folle.



© Gasmask
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
I, I know, how I feel when I'm around you. I, don't know, how I feel when I'm around you.
Rapports rédigés : 543
Santa Barbarian since : 02/12/2015
Localisation : Pas dans le lit d'Evanna, Hélas... Non non pas hélas, c'est très bien qu'il n'y soit pas. C'est mieux comme ça è-é

Mon agenda
Topics: OUVERTS
Mes relations:
Mes rps:

MessageSujet: Re: Carlevanna | Santa Baby, slip a sable under the tree, for me. Been an awful good girl, Santa baby. Sam 9 Jan - 1:48

Santa Baby, slip a sable under the tree, for me. Been an awful good girl, Santa baby.
Carl ne bougeait pas. Ils restèrent un moment à se regarder, dans le silence, se demandant qui parlerait en premier. Puis finalement, ce fut Eva qui coupa ce mutisme en disant qu'elle ne le retenait pas. Bien sûr, elle jouait de cette situation. Qu'il parte, qu'il reste, tout cela l'importait peu car elle serait toujours derrière à essayer de le rattraper comme un chat voulant attraper une souris. Et comme un chat, elle sera capable de jouer avec une fois qu'elle aurait eu sa proie.

Carl restait un petit moment encore figé sur place, hésitant. Il soupira, non, il devait être plus confiant, il devait fuir cette atmosphère qui devenait trop dangereuse selon lui. Il allait s’apprêter à partir quand sa soeur le retient. Carl était étonné, ne venait-elle pas de dire à l’instant qu’elle ne le retenait pas ? Ce n’était pas le genre de sa soeur d’être aussi contradictoire. Elle le plaqua encore contre le mur, Carl allait encore avoir des bleus, parfois sa soeur ne se rendant pas compte de la force qu’elle avait et Carl en subissait souvent les frais, malgré elle, frêle comme il était. Quand sa soeur vint déposer un baiser sur sa mâchoire, il frissonna. Bon sang, peut-être qu’elle avait une idée de l’effet qu’elle avait sur lui mais, c’était bien au-dessus de ce qu’elle pouvait s’imaginer. Il sentait, il savait, qu’ils allaient franchir une barrière que Carl s’évertuait à bâtir. Il n’était pas encore trop tard pour fuir. Même si l’expression semblait exagéré, c’est vraiment ce qu’il ressentait en ce moment. Il se sentait emprisonné… Puis Evanna lui demanda s’il avait vraiment envie de partir.

-Je… Je..."

Oui ! La réponse était oui ! Ce n’était pourtant pas si compliqué alors, pourquoi n’arrivait-il pas à l’exprimer ? Pourquoi se retrouvait-il ainsi à balbutier tel un poisson hors de l’eau. Bon sang, il avait envie de se donner des baffes ! Et sans qu’il s’y attendre, Evanna l’embrassa. Carl mit du temps à se rendre compte de son geste. Il avait toujours pensé que, dans ce petit jeu, ce serait lui qui perdrait, qui céderait en premier et pourtant, c’était Eva qui venait de sauter le pas.

Sa soeur arrêta son baiser, lui demandant encore s’il voulait partir. Non… Oui… Enfin, il ne le savait plus, il avait les idées embrouillées. Sa soeur l’embrassa encore et, alors qu’au premier Carl avait plus ressentit de la surprise à ce deuxième, il y répondit clairement. Tout les murs qu’il avait ériger pour se protéger de ses sentiments envers sa soeur venait de voler en éclat. Maintenant, il voulait juste vivre le moment présent, juste eux deux dans cette salle de bain sans que rien ne vienne les interrompre.

Quand Eva lui dit qu’il l’aimait, son coeur s’emballa. Il avait l’impression que ce n’était pas comme les autres fois, que celui-ci était réel, sincère et non pas juste utiliser pour se moquer de lui.

-Je t’aime aussi." dit-il avant de l’embrasser à son tour.

Il savait, qu’avec le recul, il regretterait ce qu’il venait de dire. Qu’Eva en profiterait pour jouer avec lui et qu’en plus il ne pourrait pas mettre ça sur le compte de l’alcool. Mais pour l’instant, il s’en foutait, il se sentait plus vivant, plus lui-même qu’il ne l’avait jamais été. Il ne voulait que rien vienne interrompre ce moment, surtout pas ce fichu destin qui aimait lui mettre des bâtons dans les roues. Mais d’un autre côté, il y avait toujours cette petite voix qui lui disait que ce qu’il se passait était malsain, que ça allait mal finir. Et bien, cette petite voix pouvait aller se faire foutre, il voulait profiter du moment présent. Il approfondit son baiser avec Eva tout en faisant glisser sa main le long de son dos, en profitant pour défaire la fermeture de sa robe.
© 2981 12289 0

_________________

La vie de Carl. #tristesse:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Are you insane like me? Been in pain like me?
Rapports rédigés : 178
Santa Barbarian since : 02/12/2015
Localisation : Quelque part, ça te regarde pas

MessageSujet: Re: Carlevanna | Santa Baby, slip a sable under the tree, for me. Been an awful good girl, Santa baby. Mer 27 Jan - 3:53

Santa Baby, slip a sable under the tree, for me. Been an awful good firl, Santa Baby
Carlevanna ♥

Ce n’était peut-être pas vraiment la réaction a adopter, mais Evanna ne put s’empêcher de retenir un petit rire quand son frère bégaya. Bah alors...c’était quoi son problème? Il n’était pas compliqué de dire non et il était tout aussi simple de répondre positivement. Ah Carl, son cher Carlito...des fois elle se surprenait à la plaindre. Il était triste pour lui de ne pas arriver à admettre ses envies et ses sentiments. Ça finirait par le bouffer petit à petit et Evanna ne voulait pas ça. Peut-être était-ce parce qu’elle tenait à lui ou alors c’était peut-être parce qu’elle avait besoin de lui et de ce fait cet acte n’était qu’égoïste. Evanna était égoïste, en tout cas on le lui reprochait régulièrement. Disons, qu’elle n’était simplement pas très emphatique. Pourtant avec Carl c’était assez particulier, c’était un peu différent. Pour lui elle était prête à perdre. Elle n’aimait pas perdre, elle était ce genre de personne à toujours vouloir avoir le contrôle...celles qui ont toujours un coup d’avance et celles qui ne faiblissent jamais. Sauf que Carl, il arrivait à la rendre impatiente et Carl, il était le seul à pouvoir faire taire chez elle cette puissante envie de pouvoir. Elle était un peu à sa merci et elle avait horreur de ça. Pourtant, n’était-il pas au final la seule chose qu’elle désirait? Des fois, elle s’imaginait que Carl était en avance sur elle, que depuis le début c’était lui qui la manipulait. Elle avait toujours eu le mérite d’être sincère, lui ne l’avait jamais été surtout pas pour ses sentiments envers elle, alors des fois elle doutait de lui. Non, Evanna ne pouvait pas être manipulé, elle était au-dessus de tout ça.

Enfin c’est ce qu’elle croyait avant ce soir, elle l’avait embrassé, encore, ça ce n’était pas grave, elle aurait pu en jouer. Finalement, il lui rendit son baiser et lui dit qu’il l’aimait. Evanna avait eu peur de sa réaction. Elle sourit, toujours ses lèvres posées sur celles de son frère. Elle sourit, mais jamais son cerveau n’avait commandé cette action à son corps. Son coeur battait plus rapidement, tellement qu’elle pouvait le sentir et l’entendre. Elle était vivante, ce devait bien être la première fois où elle en était certaine. Elle arrivait même à se croire humaine et normale. Evanna n’aimait pas la normalité et pourtant, ce soir dans les bras de son Carl, elle se sentait bien, elle était tout ce qu’il y a de plus banale, mais elle était à sa place et elle était...heureuse….non...le bonheur n’existe pas. Il ne peut pas exister, elle n’y croit pas, c’est cet idéal qui rend tout le monde fou, elle ne veut pas devenir comme les autres. Elle ne veut pas être normale et pourtant elle se sentait bien. Pendant ce temps Carl était en train de défaire la fermeture de sa robe et elle commençait légèrement à paniquer. Elle pensait même à l’avenir et à une notion de “raison”.

Carl avait trop d’emprise sur elle, il commençait même à la transformer. Elle devait lui montrer que c’était elle la plus forte, elle devait lui rappeler sa place. Elle soupira avant de s’écarter de lui, agrippant la main qui caressait sa peau. Elle l’éloigna d’elle avant de le regarder de la rage dans les yeux.

- Arrête...je veux pas de toi Carl okay? Laisse-moi, t’es qu’un barge pervers, tu me fais peur.



© Gasmask
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
I, I know, how I feel when I'm around you. I, don't know, how I feel when I'm around you.
Rapports rédigés : 543
Santa Barbarian since : 02/12/2015
Localisation : Pas dans le lit d'Evanna, Hélas... Non non pas hélas, c'est très bien qu'il n'y soit pas. C'est mieux comme ça è-é

Mon agenda
Topics: OUVERTS
Mes relations:
Mes rps:

MessageSujet: Re: Carlevanna | Santa Baby, slip a sable under the tree, for me. Been an awful good girl, Santa baby. Ven 29 Jan - 11:34

Santa Baby, slip a sable under the tree, for me. Been an awful good girl, Santa baby.
Carl profita de chaque contacts avec la peau de sa sœur. Il se sentait plus vivant que jamais. Il avait déjà couché avec de nombreuses femmes mais, jamais il n'avait ressenti une telle chose. Peut-être était-ce dû au fait qu'il n'y avait jamais eu d'émotions. C'était juste des femmes, comme les autres, des visages dont il avait déjà oublié le nom pour la plupart. Elles n'étaient pas des personnes destinées à rester ancrer éternellement dans son cœur ou sa mémoire. Elles n'étaient pas Eva. Et puis vint la douche froide. Eva le repoussa, de manière glaciale. Carl ne s'y était pas attendu et les mots que sa sœur lui dit lui firent l'effet d'une claque. Il avait l'impression d'entendre son cœur se briser instantanément, tel un verre qui s'écraserait sur le sol.

Il regarda Eva, la mine défaite. Pourquoi avait-elle fait ça ? Avait-il mal interpréter ses propos ? Ses gestes ? C'est pourtant elle qui l'avait embrassé dans un premier temps. Carl soupira, commença à deviner la raison. Elle jouait avec lui, encore et toujours. Elle devait bien s'amuser de cette situation, se moquer du pauvre petit garçon amoureux de sa sœur. Elle devait bien trouver comique de la voir résister à ses sentiments du mieux qu'il pouvait pour, finalement le jour où il cède, le repousser. Il rit jaune.

Comment avait-il pu penser un seul instant qu'elle aurait des sentiments pour lui. Evanna était impossible d'avoir des émotions. C'était une pétasse sans cœur. Il se gifla mentalement après cette pensée. En temps normal, il serait aller tabasser celui-ci qui aurait dit une telle chose. Il ne voulait pas penser de telles choses de sa sœur. Mais actuellement, il était énervé, blessé, brisé... Si son but était de le rendre fou, elle avait bien réussit.

Il prit une grande respiration, essayant de se calmer mais, il n'y arrivait pas. Il ne voulait pas qu'Eva le voit dans cet état, voir qu'elle avait réussi son petit jeu. Elle en prendrait bien trop de satisfaction.

-Bien..." dit Carl d'une voix glaciale. "Je ne m'approcherais plus de toi, si c'est ce que tu souhaite."

S'éloigner. Oui. C'était la meilleure solution. Dieu seul sait qu'il avait de nombreuses fois essayer de s'éloigner de sa sœur. En vain... Ce qu'il venait de se passer en était la preuve. Mais, peut-être que ce n'était pas assez . Peut-être qu'il fallait mettre plus de distance ? Avec le recul, il se dit que le râteau de sa sœur n'était pas une mauvaise chose. Après tout, ils étaient sur le point de commettre une faute irréparable. Petit à petit, les barrières qui s'étaient écroulées se redressèrent. Peut-être même encore plus haute qu'avant. Il ne devait plus céder à la tentation, son petit cœur finirait par flancher.

Il se sentait un peu plus calme maintenant. Il fini par sortir de la pièce, sans un mot, sans un regard pour Evanna, sinon sa colère reviendrait. Il rejoint sa famille dans le salon. Ces derniers discutaient, riaient, insouciants, sans aucune idées de ce qu'il c'était passé à l'étage. Parfois, Carl aurait aimé être à leur place. N'avoir aucun problème. Il soupira, prenant sa tête dans ses mains. Son esprit vagabondait d'idées en idées. La plupart étant pessimistes. Au final, il se dit que sa sœur avait raison. Il n'était qu'un barge pervers et cette idée le dévastait.
© 2981 12289 0

_________________

La vie de Carl. #tristesse:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Are you insane like me? Been in pain like me?
Rapports rédigés : 178
Santa Barbarian since : 02/12/2015
Localisation : Quelque part, ça te regarde pas

MessageSujet: Re: Carlevanna | Santa Baby, slip a sable under the tree, for me. Been an awful good girl, Santa baby. Dim 7 Fév - 1:21

Santa Baby, slip a sable under the tree, for me. Been an awful good firl, Santa Baby
Carlevanna ♥

Carl était triste et déçu. Elle l’avait blessé, elle n’aimait pas le voir dans cet état, mais il le fallait bien. Il devait comprendre que c’était elle qui contrôlait la situation, c’était elle qui se moquait des autres et leur faisait du mal. C’était elle la manipulatrice et ça il fallait qu’il se le mette en tête, elle ne tolérerait pas qu’il la considère comme une faible qui se laissait amadouer dans ses filets. Il devait la voir comme une humaine, mais une humaine supérieur. Elle avait besoin qu’il la voit de la sorte parce que son avis était tellement important. Elle en avait rien à foutre que des petits passants idiots et souriant à tout va la voient comme une gamine, pourvu que pour Carl c’était différent. C’est elle qui avait l’avantage et qui avait les clés de leur relations et les choses ne changeraient pas tant qu’elle ne l’aurait pas décidé. Elle voulait le voir triste et bien il le fut et si soudainement elle avait envie de le voir heureux, il le serait.

Il s’enfuit, comme d’habitude, Carl était incapable d’affronter les gens. Il avait peur d’elle, elle le savait et ça lui faisait plus plaisir qu’autre chose, au moins il avait bien compris qui était en position de supériorité. Elle croisa les bras en restant statique. Elle se fixa dans le miroir, un sourire narquois se formant sur son visage. De sa main, elle arrangea son maquillage et ses cheveux puis elle passa à sa robe. Cet idiot avait tenté de la défaire, pourtant elle ne lui avait jamais demandé. Qui il croyait être à ses yeux? Se sentait-il si important pour elle qu’elle ne s’énerverait pas vis à vis de lui tentant quelque chose? Comprenait-il l’influence qu’il avait sur elle? Elle espérait que non, il ne devait rien savoir, comment arriverait-il à supporter le fait de découvrir que sa soeur, cette forteresse avait peur de lui encore plus que lui d’elle? Il serait perdu, non? A sa place, elle, elle le serait. Elle était gentille au final, elle ne voulait que lui épargner des instants de malheur. Sauf que là il n’allait pas bien, il lui en voulait et s’il lui en voulait, il ne pourrait plus l’écouter et il finirait par la détester. Elle ne voulait pas qu’il la déteste, elle en avait peur et elle n’aimait pas avoir peur. C’était incontrôlable et elle aimait être en contrôle d’une situation. Elle se pencha au-dessus du lavabo pour remettre un peu de son rouge à lèvres. Elle modula ses lèvres comme pour déposer un baiser sur le miroir, c’est même ce qu’elle fit, accompagné d’un petit mot écrit à l’encre rouge “Sorry Carl”. Elle savait qu’il serait le premier à le lire. Pourquoi? Elle n’en savait rien, elle en avait juste l’intuition et elle avait finit par apprendre à se faire confiance. Elle descendit marche par marche les escaliers avant d’arborer un magnifique sourire ravageur pour se rapprocher de sa famille.

Carl était dans un coin, tête baissée et les autres ne remarquaient rien, ensevelis sous le poids de leurs heureuses apparences. Elle s’approcha de lui avant de laisser son menton tomber sur son épaule et ses bras encercler sa taille. Il ne la repousserait pas, parce qu’il n’en avait pas envie et parce que sinon la famille se poserait des questions. Elle continue à sourire avant de libérer sa main droite le temps d’avaler une tomate cerise qui traînait par là. Elle serra Carl à nouveau dans ses bras, sa tête fut tenté de se reposer contre la sienne, mais elle n’était pas certaine qu’il apprécierait. Elle finit par murmurer:

- Carl, je suis désolée okay, je sais pas ce qui m’a prit, je ne le pense pas tu le sais bien, je t’aime pardonne-moi.



Elle était sincère, même si elle pensait qu’il le méritait, elle était tout de même désemparée de le voir dans cet état critique. Elle détestait sa petite moue triste, aussi charmante et attachant soit-elle.



© Gasmask
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
I, I know, how I feel when I'm around you. I, don't know, how I feel when I'm around you.
Rapports rédigés : 543
Santa Barbarian since : 02/12/2015
Localisation : Pas dans le lit d'Evanna, Hélas... Non non pas hélas, c'est très bien qu'il n'y soit pas. C'est mieux comme ça è-é

Mon agenda
Topics: OUVERTS
Mes relations:
Mes rps:

MessageSujet: Re: Carlevanna | Santa Baby, slip a sable under the tree, for me. Been an awful good girl, Santa baby. Ven 26 Fév - 12:52

Santa Baby, slip a sable under the tree, for me. Been an awful good girl, Santa baby.
Carl s'était assis dans un des fauteuils du salon, sa tête reposant sur son poing. Il essayait de marquer son énervement, sa colère, sa déception... Tout ces sentiments négatifs qui lui passaient par la tête. Il tapait du pied sur le sol, signe de son agacement. Il regardait et écoutait sa famille discuter de tout et de rien. Sa mère racontait que le temps était encore très agréable malgré la saison et que c'était plutôt étonnant. C'était des discussions basiques, futiles, sa famille l'ennuyait terriblement. Il espérait que personnes ne viendrait lui parler, il voulait rester seul dans son coin avec ses pensées noires. Il espérait surtout que l'oncle Dédé n'allait pas venir lui parler et faire une de ses blagues de merde sinon, il aurait du mal à garder son calme et pourrait lui dire ce qu'il pensait vraiment de ce dernier. Chose à éviter le soir de noël.

Il était toujours perdu dans ses pensées quand il sentit qu'on lui encercla les épaules. Il n'avait pas besoin de tourner la tête pour deviner qui c'était. Il ne se dégageait pas de l'étreinte de sa soeur. Pour quoi faire ? Il savait très bien qu'elle ne le lâcherait pas si facilement et qu'en outre, les autres membres de la famille trouverait ce comportement étrange. Il se contenta donc de ne pas bouger, avant de pousser un soupir.

Evanna s'excusa, disant qu'elle ne pensait pas ce qu'elle avait dit et qu'elle n'aimait. Carl ne savait pas quoi en penser. Il ne savait pas si ce qu'elle disait était vrai ou alors un mensonge, après tout, elle aimait jouer avec ses nerfs et ses sentiments alors il se disait sûrement que tout ce qu'elle venait de lui dire à l'instant faisait encore parti de ce jeu, que ce n'était qu'un rôle. Bien sûr, au fond de lui, il espérait que ce qu'elle disait était vrai, il y avait toujours cette petite lueur d'espoir que sa soeur l'aime vraiment. Et d'un autre côté, c'était l'inverse. Il voulait qu'Eva reste froide et neutre avec lui, ainsi il savait qu'il ne pourrait pas faire de conneries et peut-être que ses sentiments envers elle s'estomperait avec le temps. Tellement de sentiments contradictoire, ça l'énervait, il avait envie de s'en taper la tête contre les murs.

-J'ai besoin d'être seul pour le moment, Evanna."

Il espérait que pour une fois, sa soeur soit compréhensive avec lui et le laisse en paix. Juste une fois, juste une petite heure... Il en avait vraiment besoin, un petit moment de calme pour qu'il puisse se calmer et après, tout irait mieux. Enfin tout... Ce n'était pas vraiment le mot...

Alors qu'Evanna lui entourait toujours les épaules, leur mère arriva, un verre de champagne à la main. Peut-être son cinquième ? Ou plus ? Passé un certain nombre, Carl ne comptait plus le nombre de verres qu'elle buvait.

- Tout va bien, mes poussins ?" demanda cette dernière, un petit air inquiet sur le visage.
© 2981 12289 0

_________________

La vie de Carl. #tristesse:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: Carlevanna | Santa Baby, slip a sable under the tree, for me. Been an awful good girl, Santa baby.

Revenir en haut Aller en bas
 

Carlevanna | Santa Baby, slip a sable under the tree, for me. Been an awful good girl, Santa baby.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Santa Baby, just slip a sable under the tree for me. [Pv Tyty]
» Haiti des années 60-70-80: Le pays était-il mieux sous Papa et Baby Doc ?
» Baby Doc et Michèle Bennett, un couple très détesté des Haïtiens.
» Retour-surprise: Baby Doc a-t-il été manipulé?
» Le sable ça coooolle. [Pv Londo S.]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Santa Barbara Skies :: Santa Barbara :: Parma :: Résidences-