AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Scarlett | Besoin d'aide belle demoiselle ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Les sombres désirs... sont les plus excitants

avatar

Rapports rédigés : 387
Santa Barbarian since : 30/11/2015
Localisation : In your Ass.


MessageSujet: Scarlett | Besoin d'aide belle demoiselle ?   Mar 8 Mar - 18:47

Besoin d'aide belle demoiselle ?
Mickaël sortait de cours, il regarda la nuée d'étudiant quitter l'amphi prenant quand à lui le temps de discuté avec quelques unes de ses camarades de classes. Enfin, prenant le temps, il avait plutôt été retenue par celle-ci. Deux d'entre elles voulaient de l'aide pour améliorer leur anglais. Il accepta de les aider mais uniquement dans l'enceinte de l'Université. Au vu de la moue déçue des deux filles, il su que ce n'était pas uniquement sa maîtrise de la langue britannique qui les intéressait. Il était plutôt connu au niveau de la gente féminine, et celle qui voulait tirer un coup faisait souvent appel à lui. Pas qu'il rechigne à y répondre, bien au contraire, mais ce soir-là il n'avait pas envie. A vrai dire  il n'avait envie de rien en ce moment. Il soupira à un peu avant de rapidement congédier les filles. Plutôt sèchement par rapport à son habitude mais il s'en fichait. Ses filles lui tapait sur les nerfs maintenant, elle ne voyait qu'en lui un moyen de prendre du bon temps, alors même que c'était lui qui dictait les règles dans leur ébats. Il prit son sac et sorti de l'amphi, l'une d'elle lui cria quelque chose comme "Ce soir 19h au bar ?" mais il partit sans répondre. Il marcha sans savoir où il allait jusqu'à se retrouver à la bibliothèque. Il regarda autour de lui, l'atmosphère silencieuse apaisant le tumulte qui régnait en lui.
Je suis d'une humeur en ce moment...pensa le jeune homme il soupira et se dirigea vers l'un des rayons, son ordi portable en bandoulière. Il feuilleta les livres, regarda les couvertures en cherchant un qui attirerait son attention. Soudain, il percuta quelqu'un. Surpris, il retint la personne l'empêchant de tomber.
- Désolé, marmonna le jeune homme, tout va bien ? dit-il en baissant légèrement la tête vers la jeune femme à la chevelure d'or. Il la regarda espérant ne pas lui avoir fait mal, il était complètement perdu dans les livres et ne l'avait même pas remarqué. Il la regarda un peu mieux, son visage était fort agréable, plutôt doux, un peu angélique. Un léger sourire flotta sur ses lèvres, entre l'amical et l'enjôleur.
© 2981 12289 0

_________________



I'm a strange guy...
With strange... needs.
©BOOGYLOU.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Caliméro

avatar

Rapports rédigés : 17
Santa Barbarian since : 29/12/2015


Mon agenda
Topics: OUVERTS
Mes relations:
Mes rps:

MessageSujet: Re: Scarlett | Besoin d'aide belle demoiselle ?   Sam 12 Mar - 18:23






Comme une goutte dans l'océan
Scarlett A. Stevenson & Mickaël M. McShane

Parfois, lorsque tu passais la journée à l'université, le temps te paraissait plus long que d'habitude. Il semblait alors s'étendre, les heures étaient des années et tu te demandais quand, enfin, tu serais libérée, quand tu pourrais sortir et reprendre ta vie. Et puis tu baissais la tête, en te rappelant que tu ne serais jamais libre dans ce monde. Tu te souvenais d'une époque où tu allais au lycée sans trop te poser de questions, l'esprit dans le vague, un sourire aux lèvres parfois. Tu te souvenais de ce genre de moments heureux que tu passais avec ceux que tu aimais, en paix. A l'époque où tout était plus facile.

Il n'avait pas quitté ton esprit un seul jour depuis celui de son départ. Tu n'avais trouvé qu'une seule solution pour être un peu plus en paix dans ton monde : t'évader dans celui des livres. Tu passais des heures à la bibliothèque de l'université, là où personne n'avait jamais idée de te déranger. Tu fuyais dans les bouquins, car là-bas tout semblait si facile. Tu te demandais parfois comment tu ferais, lorsque tu aurais lu tous les livres. Mais cet eldorado littéraire ne semblait jamais s'épuiser, et tes soirées étaient occupées sur des fauteuils, seule quand tous les étudiants étaient déjà partis, las d'étudier, où dans ton lit, une pile de livres empruntés dans la semaine, un thé dans la main, comme un cliché auquel tu donnais vie.

Quand tu lisais, tu ne pensais plus à lui, et ce n'était pas plus mal.

Ce jour-là, tu avais épuisé les livres que tu avais sélectionné quelques jours auparavant et tu étais retournée à la bibliothèque pour les rendre, et dans l'espoir aussi d'en retrouver d'autres où te plonger pour te faire oublier un peu la réalité. C'était con pourtant, parce que si tu avais fermé un peu ton esprit, ne serait-ce qu'une journée, à toutes tes pensées qui le concernaient, si tu avais lutté pour faire autre chose, tu aurais presque pu vivre normalement. Bien sûr, tout avait changé pour toi depuis ce jour-là, mais peut-être que ç'aurait été plus facile si tu avais fait l'effort de trouver des amis, de parler à des gens, au lieu de rester seule comme lui l'était.

Mais pour toi, ils étaient tous un peu coupable de sa mort, et tu n'avais pas tout à fait tort.

Les livres dans tes bras, tu avais marché jusqu'à la bibliothèque, tête baissée comme à ton habitude. Ce n'était même plus volontaire, tu avais juste appris à raser les murs, tu ne te posais plus la question, c'était comme ça depuis si longtemps maintenant. Ce n'était pas tant que tu aies peur qu'on te voie : c'était toi qui ne voulais pas les voir. C'était leur présence qui t'était insupportable, pas le contraire.

Tu avais poussé la porte de la bibliothèque avec un soupir de soulagement. Les étagères remplies de livre, les fauteuils abîmés mais confortables, et l'employée qui avait l'habitude de te voir à n'importe quelle heure de la journée, c'était ta place, le seul endroit dans ce campus où tu te sentais presque à l'aise. Comme si le temps ici s'était arrêté, confus par tant d'histoires et de souvenirs entre ces quatre murs.

Arrivée au comptoir, tu avais posé tes livres devant la bibliothécaire, qui t'avais saluée discrètement, d'un hochement de tête auquel tu avais répondu de la même manière. Elle avait compris, depuis le temps, ton silence et ta solitude. Accord tacite entre vous, jamais elle ne t'avais adressé la parole, elle t'avais laissée dans ta bulle, dans tes livres, dans ce monde à part dans lequel tu aimais t'évader lorsque tu perdais prise. Elle avait enregistré les noms des livres que tu rendais et tu étais partie comme à ton habitude déambuler distraitement entre les étagères, à l’affût d'une tranche qui attirerait ton attention.

Tu ne regardais que les livres, leurs couleurs, leur couverture, leur titre, la manière dont les lettres ressortaient du papier vieilli, tu te sentais un peu plus à l'aise ici, comme si tout cela te parlait, comme si tu n'avais plus à ouvrir la bouche pour te faire comprendre par ces pages qui racontaient, mots à mots, chacun une partie de ton histoire.

Mais la réalité ne s'effaçait jamais vraiment.

Alors que tu errais entre les grandes bibliothèques, tu n'avais pas fait attention aux personnes autour de toi et, dans un grand fracas, tu avais heurté un autre élève, qui ne semblait pas regarder non plus là où il allait. Dans un équilibre précaire, tu avais failli chuter mais il t'avait attrapé la main pour t'empêcher de tomber et tu t'étais redressée avec difficulté et embarras. Comme presque à chaque fois qu'on t'adressait la parole depuis la terminale, tu avais à ce moment envie de t'enterrer vivante pour éviter toute discussion gênante, toute attention, tout regard.

- Désolé, avait marmonné le jeune garçon, tout va bien ?

Tu avais hoché la tête, n'aspirant qu'à fuir, mais tu ne voulais pas paraître impolie – tu ne voulais rien paraître, en réalité, juste te faire oublier. L'étudiant en face de toi avait changé d'expression, passant de l'agacement à une sorte de sourire dont tu n'arrivais pas à trouver l'origine ou l'objectif. Essayait-il de te séduire ou juste de paraître poli pour que tu le laisses tranquille ? Tu ne savais pas et n'avais pas envie de savoir – juste de t'en aller.

Mais il ne le remarquait pas et restait planté là, dans ton chemin, t'empêchant sans forcément le vouloir de passer. Tu avais alors scruté un peu plus l'apparence de ce jeune homme que tu semblais intriguer. Les cheveux bruns, toujours ce sourire stupide sur le visage, bien habillé, bien coiffé, il paraissait tout droit sorti d'une série américaine que tu aurais détestée, un séducteur ridicule que tu aurais envoyé promener sans réfléchir il y a quelques années. Mais tu avais désormais perdu toute volonté et tu restais là, toi aussi immobile, te demandant ce qu'il attendait pour bouger.

Désemparée, tu avais répondu à son sourire.

© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Les sombres désirs... sont les plus excitants

avatar

Rapports rédigés : 387
Santa Barbarian since : 30/11/2015
Localisation : In your Ass.


MessageSujet: Re: Scarlett | Besoin d'aide belle demoiselle ?   Lun 14 Mar - 13:10

Besoin d'aide belle demoiselle ?
Mickaël avait longuement observé la jeune femme. Elle était vraiment mignonne et encore plus quand elle souriait. Puis il se rendit compte qu'il ne l'avait jamais vraiment croisé et vu la pile de livre qu'elle tenait déjà, il était étrange pour lui de ne pas l'avoir encore vu. Il passait vraiment pas mal de temps dans la bibliothèque.
- Je suis Mickaël. Et toi ? demanda-t-il, d'une voix amicale. Pour une fois, il se surprit à espérer que cette jeune femme n'aurait jamais entendu parler de lui. Chose hautement improbable au vue de sa réputation dans l'université. Il se baissa et ramassa les livres tombés et tomba sur l'un qui attira son attention. Il observa la couverture. Elle n'était pas particulièrement travailler, une paire de jambe chaussé d'une jupe avec un filet dans lesquels se trouvait des livres, mais le titre l'avait attiré "La voleuse de Livres". Il  lu rapidement le résumé, tenant les livres sous son bras. Lorsqu'il voulu les rendre à la jeune femme, il se rendit compte que la pile de livres était plutôt conséquente
- Tu es sûre que tu vas arriver à tous les porter ? demanda-t-il plutôt amusé, son sourire mi-séducteur mi-amicale sur les lèvres. Il avait une assurance nonchalante qui pouvait le rendre plutôt énervant pour certaines personnes. Ferait-elle partie de ses filles qui jugeait sur l'apparence et les rumeurs ? Ou le surprendrait-elle ?
© 2981 12289 0

_________________



I'm a strange guy...
With strange... needs.
©BOOGYLOU.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Scarlett | Besoin d'aide belle demoiselle ?   

Revenir en haut Aller en bas
 

Scarlett | Besoin d'aide belle demoiselle ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Catherine, Jeune et belle demoiselle
» Je n'ai pas besoin d'aide... Ok, peut-être juste un peu... [pv Saros]
» BESOIN D'AIDE POUR UN SAUVETAGE DE 21 CHIENS DE CEUTA
» Besoin d'aide
» Besoin d'aide pour choisir une base!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Santa Barbara Skies :: Santa Barbara :: Isla Vita :: Université-