AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 We set our dreams to carry us.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
You're holding in your hands the two halves of my heart
Rapports rédigés : 104
Santa Barbarian since : 09/03/2016
Localisation : Au Montecito Country Club, surement.

MessageSujet: We set our dreams to carry us. Jeu 10 Mar - 1:06

© zap2it


Louison M. Davies

ft. zazoe van lieshout

Quand on te demande ce que tu préfères chez toi, tu fais un petit sourire, hausses les épaules avant de répondre " Tout, évidemment " mais, en vrai, c'est ta chevelure. Tu es extrêmement fière d'elle et tu peux passer des heures à la démêler. Jamais tu ne les couperas, tu préfère mourir et après tout, n'était-ce pas Baudelaire qui disait que la chevelure d'une femme était ce qui ensorcelait les hommes ? Tu adores imaginer toutes sortes de coiffures : tresses, chignons, queue de cheval... Mais ce que tu préfères, c'est les laisser libres, lâchés. Tu aimes quand un petit courant y passe et les fait flotter doucement au dessus de ton épaules. Les gens pensent de toi que tu es une personne superficielle. Peut-être que tu l'es mais, pour ta part, tu penses plus que tu prend soin de toi. Tu as surement la plus grande garde-robe de Santa Barbara mais, c'est plus fort que toi, dès que tu vois un vêtement qui te plait, tu ne peux pas t'empêcher de l'acheter. Par contre, tu n'es pas comme ces célébrités qui achètent un vêtement sans plus jamais le remettre. Même si tu as énormément de fringues, tu mets un point d'honneur à continuer à tous les porter. Après tout, tu affectionne chacun de tes vêtements. Tu aimes ton petit confort et tu as énormément de mal à le quitter. Tu te sens bien plus rassurée dans un milieu protégé, que tu connais qu'en pleine nature. Autrement dit, les sorties campings ne sont pas une option, tu dirais toujours non.

Tu es une vraie langue de vipère. Critiquer les autres ? Tu adores ça. Tu aimes trouver le détail, la petite faille qui te permettra de rabaisser la personne en face de toi. C'est de la méchanceté gratuite et tu n'en as pas vraiment honte. Mais à vrai dire, tout cela est une carapace pour éviter qu'on fasse la même chose avec toi. Tu préfères être celle qui mords qu'être celle qui est blessée. Tu as tendance à être légèrement... Que dis-je ? Très condescendante avec les gens que tu juges inférieurs et, cela inclut toutes les personnes ayant de bas revenus financier. Tu ne les considères que comme des roturiers et tu évites de tisser des liens avec eux. .Tu es une commère de première classe. Tu adores mettre ton nez dans ce qui ne te regarde pas pour ensuite colporter des rumeurs, qu'elles soient vraies ou non. A contrario, tu t'appliques bien à mettre en sécurité le moindre de tes petits secrets, tu n'aimerais pas qu'on te fasse la même chose. Ce qui prouve que tu n'es pas une partisane du "Ne fais pas aux autres ce que tu ne voudrais pas qu'on te fasse." Tu choisis toujours chacun de tes mots avec prudence avant de parler. Chacune des paroles a un impact sur l’interlocuteur que ce soit pour exprimer de la joie, de la colère ou de la tristesse. Tu fais toujours attention à parler avec classe, jamais tu ne vas jurer, tu laisses cela aux roturiers.

Quand tu entreprends quelque chose, tu le fais bien. Tu as horreur des choses faites à moitié et tu associes ça à un synonyme de faiblesse. Qui sommes nous si nous ne finissons pas les choses qu'on entreprend ? Tu passes beaucoup de temps à parler de New York. Tu évoques ses boutiques, son université, ses gens qui avaient la classe, pas comme à Santa Barbara. Cette ville te manque énormément et tu ne te gènes pas pour le faire remarquer à toutes les personnes qui t'entourent. Tu as horreur de la solitude. Tu éprouves toujours le besoin d'avoir quelqu'un auprès de toi. Si jamais tu te retrouves seule dans une pièce, tu restes accrochée à ton téléphone pour discuter par SMS. Pour toi, solitude est synonyme de tristesse. Tu es mysophobe. La saleté, les germes, les microbes... C'est le mal absolu ! C'est bien pour cela que tu as eu du mal à t'habituer à Santa Barbara et encore aujourd'hui, certaines journées sont difficiles. Partout où tu vas, tu as sur toi du gel anti-bactérien. Si tu te retrouvais sur une île déserte et que ne devais prendre qu'un objet avec eux, ce serait ça.

Tu lis beaucoup, plus spécifiquement des romans français. Tu aimes beaucoup les auteurs du XIXe siècle et ta bibliothèque est remplie des livres de Victor Hugo ou Colette. Tu adores la France et cette langue que tu trouves très charmante. Tu adores tout de la culture française, que ce soit littérature, peinture ou septième art. Tu rêverais de vivre dans la capitale. Tu demandes souvent ce qui te retient mais, la réponse te vient facilement, jamais tu ne pourrais te résoudre à être loin de ta famille. Tu pratiques de la danse classique. Tu vois en cette pratique pureté, élégance et tu trouves que cela te représente bien. Tu aimes passer des heures à mémoriser les pas ou à t’entraîner. Pour toi, la danse est une façon de se vider la tête. Tu es l'heureuse propriétaire d'un chien. Quand on te voit, on pense que tu as un caniche ou un autre petit chien de la sorte. Il n'en est rien de tout cela, tu as un gros rotweiller, Karan. Cela contraste énormément avec ton image de princesse et beaucoup de gens en sont étonnés.

Tu ne bois pas, tu ne fumes pas. Tu n'en vois pas l’intérêt à vrai dire. Qui a-t-il d'intéressant à se foutre en l'air et finir dans des situations non avantageuse ? Tenter d'échapper à la dureté de la vie ? Il existe mille solutions bien plus bienfaisante pour cela. Tu es également végétarienne. Ce n’est pas dû au fait que tu es une fervente défenderesse de la faune et la flore mais, tu penses que c’est ce qu’il y a de mieux pour ton corps et ta ligne.



Carte d'identité:
Nom :
Davies. Tu viens d'une grande famille d'avocat à renommée internationale.
Prénoms :
Louison et Minerva. Cela te représente bien élégant et magnifique.
Date de naissance :
Tu es née le 27 février 1991.
Age :
Tu as 25 ans et tu as toute la vie devant toi.
Lieu de naissance :
New-York et plus précisément, l'Upper East Side. Tu donnerais n'importe quoi pour y retourner.
Nationalité :
Américaine évidemment, même si tu espères secrètement avoir des ancêtres français.
Etat civil :
Tu es en couple, depuis peu mais, tu as l'impression que c'est peut-être le bon.
Métier :
Tu es étudiante en droit. Tu veux continuer la tradition familiale.
Groupe :
Banana. L'argent, tu es née dedans.
Anecdotes & faits divers:
Caractère

Hautaine - Posée - Superficielle - Bourgeoise - Dépensière - Garce - Discrète - Attentive - Langue de Vipère - Courtoise - Jalouse - Combative - Adroite - Idéaliste - Minutieuse - Rancunière - Matérialiste - Digne - Impatiente - Capricieuse - Fouineuse - Susceptible - Consciencieuse - Parano - Végétarienne



A propos de moi:

Je suis un petit fou nommé Edelweiss, qu'on peut aussi surnommer Lisa. J'ai 22 piges. Pis, si je suis arrivé là c'est parce que je reviens d'entre les mots. Yo, j'ai jamais entendu parlé de ce truc avant. J'ai vu l'autre série de taré. J'ai des couettes et les intrigues je sais paaaas. J'ai bien lu le truc long et chiant et je peux te le prouver en disant validay. Pis je voulais aussi vous dire que je vous aime, vous êtes adorable. Je préfère vous prévenir je suis folle

© _Viviie.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
You're holding in your hands the two halves of my heart
Rapports rédigés : 104
Santa Barbarian since : 09/03/2016
Localisation : Au Montecito Country Club, surement.

MessageSujet: Re: We set our dreams to carry us. Jeu 10 Mar - 1:08

© blend - Tumblr


Love is a russian roulette.

I had safety on.i


Hush Hush Little Kid
Tu as neuf ans et tu reviens des cours. Aujourd'hui a été une bonne journée car tu as décroché un A+ en maths. Tu avais passé tellement de temps à apprendre ton cours que tu ressens énormément de fierté et tu veux le partager avec tout le monde. Une fois chez toi, tu te diriges vers le bureau de Père pour montrer ta réussite. Celui-ci fait un sourire en coin et te te dis que c'est bien en te tapotant le crane. Une tape sur le crâne ? Seulement ? Tu le caches mais, tu es énormément déçue, tu aurais tellement voulu qu'il te dise qu'il est fier de toi. Il ne te l'a jamais dit ça. Mère non plus. Ils n'ont jamais été démonstratifs au niveau de leurs sentiments mais, tu as appris à vivre comme ça et, tu n'en es plus étonnée. La femme de ménage, elle, te félicite et affiche ta note sur le frigo, comme dans toute bonne famille américaine mais, même si l'intention est là, tu restes triste. Tu espères encore et encore le jour où ton père te prendras dans ses bras en te disant qu'il t'aime. Heureusement, tu as ton grand frère qui est là mais, même si tu l'adores de tout ton être, ce n'est pas la même chose que la reconnaissance paternel. Tu as toujours eu l'impression d'être différente de lui. Plus calme, plus précieuse, plus dans les pattes de père et mère. Tu sais qu'il t'aime mais, tu as le sentiment qu'il t'écarte. Tu n'es pas comme Finnian... Celui que tout le monde adore, celui qui est drôle et plein de vie, celui qui est pétillant, celui qui n'est pas toi... Mais pourtant, vous êtes frère et soeur et, vous vous comprenez sans que vous ayez besoin d'ouvrir la bouche. Et en ce moment, il ressent ta tristesse et essaye de te faire rire pour te réconforter. Tu esquisses un sourire, jamais tu ne ris au larme c'est bien trop vulgaire comme comportement mais, le fait qu'elle arrive à te faire sourire est déjà beaucoup. Jamais tu ne le diras, tu es bien trop fière pour cela mais, ta famille est tout ce compte pour toi. Plus importante que toute ces notes, plus importante que ces choses matérielle, plus importante que l'argent, si tu perds ta famille, tu n'es plus rien.


Un éléphant, ça trompe énormérment
Quand on est au lycée, on pense que l’amour est éternel, que rien ne nous séparerait, on est naïf, on a des rêves plein les yeux, des projets plein la tête. C’était le cas pour toi quand tu as commencé à sortir avec Nathaniel. Oh, ce cher et bon Nathaniel. Des beaux yeux bleus, des bouclettes blondes, une vraie gueule d’ange. Les adultes disaient souvent qu’on lui donnerait le bon Dieu sans confession et c’était souvent le cas. Tu en es vite tombée amoureuse, peut-être même dès que tu as posé les yeux sur lui. L’amour au premier regard. Toi, romantique que tu es, tu t’es vite fait des films, tu as imaginé que c’était ton prince charmant. Alors, quand il t’a demandé de sortir avec lui, tu as reçu une joie immense. Parmi toute les filles du lycée, c’est toi qu’il avait choisit. Bien sûr, tu t’étais toujours dit que tu étais mieux que les autres : belle, riche, intelligente… Tu avais tout pour toi.

Tu t’imaginais déjà faire ta vie avec lui, avec un grand appartement dans l’Upper East Side mais, au final, tout ça n’était que des illusions et tu l’as découvert que bien trop vite. Tu as vite appris que Nathaniel était loin d’être l’ange qu’il prétendait être et que, dès que tu avais le dos tourné, il n’hésitait pas à te tromper. Colère, cris, larmes… Votre histoire ne s’est pas fini bien. Après ça, ton petit coeur, qui était déjà dur comme de la pierre est devenu un diamant. Indestructible. Tu t’es bâti une carapace au niveau des sentiments. Plus jamais un garçon ne te ferait souffrir et, si tu venais encore à tomber amoureuse, ce serait le bon cette fois. Tu le choisirais avec attention mais, ce serait le bon. Tu hochais la tête quand tu pensais à cela en te disant qu’il en était fini de pleurer pour un homme. Et depuis ce jour, tu n’as eu aucune relation, attendant celui qui serait ton prince charmant. Le vrai, cette fois !


Things change
Aujourd'hui, tu as vingt cinq ans et tu as quitté la grande pomme et son univers impitoyable pour Santa Barbara depuis un an maintenant. Tu as eu énormément de mal à partir, toute ta vie est à New York : tes amis, ta renommée, ton café préféré mais, il manque le plus important, ta famille. Tes parents y ont déménager, sur un coup de tête mais, tu as tenu à rester à NY, après tout, tu étais majeure et tu commençais tes études. Puis, Finnian les a rejoint... Il a changé Finnian, avant c'était un enfant heureux et épanoui. Maintenant, il évite les conversations, il est sarcastique, s'engouffre dans des histoires pas nette et devient le vilain petit canard de la famille. Te sentant seule, isolée, tu rejoins ta famille à Santa Barbara. Cet endroit est indigne de toi. Tu es une Davies, tu as de la prestance et du charisme, tu appartiens à la ville. Tu soupires, qu'est-ce que tu ne ferais pas pour ta famille ? Aujourd'hui, tu as ving cinq ans mais, tu éprouves toujours le besoin d'avoir de la reconnaissance de tes parents. Pourtant, tu es majeure et vaccinée, tu devrais passer au dessus de tout ça mais, tu n'y arrives pas et tu essayes toujours de tout faire pour que tes parents soit fiers de toi. C'est bien pour cette raison que tu as commencé des études de droit. Pour défendre la veuve et l'orphelin ? Pitié, vous savez bien que ce sont des balivernes que disent tout les avocats car ils n'osent pas avouer qu'ils font ça pour l'argent. C'est ainsi que tu te retrouves à faire des études qui ne te plaisent pas vraiment. Pour faire plaisir à père et mère. Triste vérité non ? Aujourd'hui, tu as vingt cinq ans et tu te sens en trop à Santa Barbara, tu n'arrives pas à t'intégrer dans cette société qui n'est pas surfaite, pas comme toi. Toutefois, tu as réussi à te faire des amis, des perles rares dans cette ville que tu juges comme un petit village à côté de New York. Tu as même rencontré un jeune garçon, de bonne famille, qui plaît à tes parents. Toi aussi tu l’aimes bien, vous êtes un peu pareil, fatigués par la monotonie et puis, il a un petit quelque chose de particulier, tu ne serais pas mettre la main dessus. Tu es en train de tomber amoureuse. Tu te dis que c’est peut-être le bon, tu te dis que jamais il va te faire souffrir. Mais, ça ne suffit pas, il reste toujours un vide. Aujourd'hui, tu as vingt trois ans et tu en as assez. Assez qu'on voit en toi la princesse jolie, parfaite et sans défaut. Assez de cette image que tu t'efforces d'entretenir juste pour la reconnaissance de Père et Mère. Alors, tu te laisses aller et montre qui tu es vraiment, une vraie petite peste qui n'hésite pas à critiquer autrui. Ce n'est pas de ta faute, tu as vécu dans un monde où tout ce qui n'était pas riche était forcément inférieur. Mais, tout cela ne suffit pas. Tu as envie de tester de nouvelles choses, plus dangereuse, tu as envie de prendre des risques, tu es fatiguée d'être aussi peureuse. Aujourd'hui, tu as vingt cinq ans et tu rêves de liberté, tout simplement.



© _Viviie.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Ira Wolkoff
Tout ce qui est utilisable est bon a prendre !
Rapports rédigés : 376
Santa Barbarian since : 19/11/2015
Localisation : Dans une pièce de théâtre dont le lieu s'appelle la terre...

Mon agenda
Topics: OUVERTS
Mes relations:
Mes rps:

MessageSujet: Re: We set our dreams to carry us. Jeu 10 Mar - 9:33

Ré-bienvenue donc ^^ si j'ai bien compris ;)
Et bon courage pour ta fiche ;)

_________________

"I wanna be free again, free like the wind."

"I wish I could fly, fly like an eagle over the mountain."
"I wanna see the world from the sky."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Beth Drixen
Par mes mots je vous ensorcelle Par ma grâce je vous émerveille
Rapports rédigés : 994
Santa Barbarian since : 20/11/2015
Localisation : Partout et nulle part

Mon agenda
Topics: JE SAIS PAAS
Mes relations:
Mes rps:

MessageSujet: Re: We set our dreams to carry us. Jeu 10 Mar - 10:05

Re bienvenue ! :D
Et si besoin d'aide n'hésite pas à demander :D

_________________

❥ Because I love you so much...
(c) ystananas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
I, I know, how I feel when I'm around you. I, don't know, how I feel when I'm around you.
Rapports rédigés : 543
Santa Barbarian since : 02/12/2015
Localisation : Pas dans le lit d'Evanna, Hélas... Non non pas hélas, c'est très bien qu'il n'y soit pas. C'est mieux comme ça è-é

Mon agenda
Topics: OUVERTS
Mes relations:
Mes rps:

MessageSujet: Re: We set our dreams to carry us. Jeu 10 Mar - 10:25

Je suis tellement tellement tellement tellement tellement tellement contente de te revoir :waii: :waii: :waii: Tu nous manquais tu n'imagines même pas à quel point !

(Lily peut le confirmer, on parlait souvent de toi :sisisisi: :sisisisi: ).

En plus maintenant j'ai encore plus hâte vu que Louison est la futur madame Rosebury :face: (enfin... Si on veut :arrow: ). Et puis je t'adore o/

Bref, si tu as des questions n'hésites pas mais, j'pense que tu connais la maison :fufu:

(ps : le code avait changé :face: Mais comme je sais que tu es une gentille madame, je te le valide quand même)

_________________

La vie de Carl. #tristesse:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
You're holding in your hands the two halves of my heart
Rapports rédigés : 104
Santa Barbarian since : 09/03/2016
Localisation : Au Montecito Country Club, surement.

MessageSujet: Re: We set our dreams to carry us. Jeu 10 Mar - 13:47

Merciiiii.

Vous êtes chou :waii:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
I, I know, how I feel when I'm around you. I, don't know, how I feel when I'm around you.
Rapports rédigés : 543
Santa Barbarian since : 02/12/2015
Localisation : Pas dans le lit d'Evanna, Hélas... Non non pas hélas, c'est très bien qu'il n'y soit pas. C'est mieux comme ça è-é

Mon agenda
Topics: OUVERTS
Mes relations:
Mes rps:

MessageSujet: Re: We set our dreams to carry us. Jeu 10 Mar - 16:12

c'est parfait. T'es bonne. Je sens qu'on va faire des supers trucs :perv: N'empêche, je comprends qu'elle et Carl s'entendent bien, chieurs comme ils sont. Par contre, la pauvre qui veut plus souffrir... Ça va pas être le cas avec Carl :ptdr:

©️ blend - Tumblr


BIENVENUE PARMI NOUS

Equipe des Scrappy-Doos

Félicitations Invité tu es dorénavant validé. Avant de commencer à rp, il y a quelques petites choses que tu dois faire. Pour pouvoir te faire plein d'amis, il t'es conseillé de faire une fiche de lien ici. Pour ne pas te perdre, tu peux aussi recenser tes rps dans cette section.

Sinon tu peux également demander un rang personnalisé pour que être super badass ou alors faire une demande de logement. N'oublie pas non plus de recenser ton métier car les admins sont flemmards occupés.

Pour que tu comprennes bien le fonctionnement des différentes équipes, je te conseille d'aller faire un tour ici et de discuter avec tes coéquipiers dans la section qui t'es réservée.



©️ _Viviie.



_________________

La vie de Carl. #tristesse:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
❝ Contenu sponsorisé ❞

MessageSujet: Re: We set our dreams to carry us.

Revenir en haut Aller en bas
 

We set our dreams to carry us.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mes poèmes (By Dreams-of-poetry)
» Carry On my wayward Son
» Carry On my wayward Son
» Live your dreams
» DB Dreams !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Santa Barbara Skies :: Puis ensuite :: Les présentations :: On est les plus forts-